Fillon-Juppé : la primaire des carpes et des lapins Réponse

Par Saint-Simon

On parle beaucoup du mariage pour tous depuis le 1er tour de la primaire de la droite et du centre. On devrait aussi parler du mariage des carpes et des lapins.

Bien sûr, il est de coutume, entre les deux tours des élections, que les vaincus du 1er tour et leurs amis se rallient à celui ou celle arrivé(e) en tête et les primaires ont cette vocation de rassembler une famille politique par un processus électoral. Mais ce qui se passe depuis dimanche en matière de ralliements dépasse de loin tout ce qui avait été observé jusqu’à maintenant. La suite…

Primaire à droite : premiers enseignements Réponse

Par Cyrano

Les résultats sont tombés, François Fillon, arrivé très largement en tête, et Alain Juppé en deuxième position loin derrière, sont qualifiés pour le second tour. Nicolas Sarkozy est éliminé et a fait ses adieux cette fois-ci définitifs à la politique. En attendant la campagne de second tour, on peut d’ores et déjà tirer quelques enseignements du 1er tour. La suite…

Sarkozy, défenseur héroïque du peuple Réponse

Par Cyrano

 

Il a recueilli en 2007 la confiance de près de 19 millions de Français, il a été président de la République pendant 5 ans de la 5ème puissance mondiale, il a représenté la France, ce pays si particulier, aux yeux du monde, il a été l’arbitre des institutions, il a incarné, par sa fonction, la République française. Et le voici aujourd’hui réduit, pour sauver sa peau électorale, à des petites phrases lourdes de sens comme celle sur les Gaulois et les portions de frites pouvant remplacer le jambon à la cantine. On en aurait de la peine pour lui si on n’apercevait le cynisme poussé à son extrême derrière ces déclarations pas à la hauteur. La suite…

L’ivresse bien trumpeuse d’Alain Juppé Réponse

Par Le Chat de Charles

Alain Juppé est-il ivre des sondages qui l’encensent jour après jour. Ivre des médias qui lui déroulent le tapis rouge sans jamais chercher à le bousculer. Il suffit d’écouter sa réaction à l’élection de Donald Trump, livrée à chaud au premier micro tendu, pour se convaincre que l’homme politique est bien installé au fond son fauteuil de favori, victime de cette ivresse. La suite…