NKM touchée par la grâce 14

Par Lautréamont

Quand Nathalie Kosciusko-Morizet rencontrait les acteurs d'internet en 2010 - © Razak

Quand NKM rencontrait les acteurs d'internet en 2010 - © Razak

Attention, elle s’impose. En tout cas, la com’ élyséenne le fait fuiter par toutes les tuyauteries habituelles : journalistes proches, presse amie, élus.

Qu’on se le dise: Nicolas Sarkozy soutient sa porte-parole et a même exigé qu’elle soit désormais de tous ses déplacements. La suite…

Sarkozy : une campagne qui sent le roussi ? 5

par RichardTrois

Nicolas Sarkozy à Lyon, le 17 mars 2012 - cc UMP Photo

Nicolas Sarkozy à Lyon, le 17 mars 2012 - cc UMP Photo

En attendant « le sondage qui vient« , les indices s’accumulent qui montrent que la nouvelle campagne  entamée hier par Nicolas Sarkozy n’a va pas être des plus simples.  Malgré, si l’on peut s’exprimer ainsi, les derniers et tragiques évènements, Nicolas Sarkozy va au devant de grandes difficultés.

Il y a un indice qui ne trompe pas. C’est le changement de pied d’un pilier de la Sarkozie. J’ai nommé l’homme à l’écharpe rouge, Christophe Barbier, patron de l’Express et multi-éditorialiste. La suite…

DPDA : Arrogance et vanité de Copé 13

Par Lautréamont

Duel Copé - Hollande sur France 2 - capture Ze Rédac

Duel Copé - Hollande sur France2 - capture ZeRédac

Il pourrait à lui seul illustrer ces deux défauts, probablement les plus courus dans le monde politique mais à des doses souvent plus acceptables.

Hier, Jean-François Copé s’est surpassé dans le registre, la caricature même de l’homme de droite qui ne supporte pas l’idée qu’un homme de gauche puisse savoir gérer, gouverner et puis accéder à la Présidence de la République. Comme si ce fauteuil, cette fonction étaient réservés, de père en fils et de Charybe en Scylla au RPR puis à l’UMP.

Il y avait tout cela dans le regard, un poil méprisant, du secrétaire général de l ‘UMP. La suite…

Sarkozy : A l’UMP c’est chacun pour soi et gifles pour tous 6

par Arsinoé

Jean-François Copé, Point Presse, 14 Mars 2012 - cc UMP Photo

Jean-François Copé, 14 Mars 2012 - cc UMP Photo

Ces UMP sont impayables. Vraiment. On devrait les prescrire en pastille à bonheur pour les jours de pluie et de chômage (ou les deux). Vous avez le cafard ? Regardez 5 mn de l’UMP show et tout ira beaucoup mieux après.

Qu’est ce qui me vaut cette crise de fou rire ? Jean-François Copé. Vous direz qu’on s’acharne mais honnêtement il y met du sien, ce garçon. La suite…

Villepinte : la magie du premier rang 9

Par RichardTrois

Carla Bruni-Sarkozy entouré de Jean-François Copé et d'Edouard Balladur à Villepinte

Carla Bruni-Sarkozy entourée de Jean-François Copé et d'Edouard Balladur à Villepinte

La superproduction de Villepinte tenait vraiment du méga-concert de rock. Budget, show, jeux de lumière, écrans géants, musique, tout y était ou presque. Aussi vous ne m’en voudrez pas de citer John Lennon interpellant le premier rang et la haute société londonienne, lors de l’un des premiers concerts de la reconnaissance des Beatles : La suite…

Juppé, Fillon, Copé : 3 prétendants pour un parti malade 5

Par RichardTrois

JF. Copé, C. Bruni, A. Juppé, NKM et E. Besson à Bordeaux - cc UMP Photo

Ils sont désormais 3.
3 prétendants pour un parti malade, qui n’attire plus, voir fait repoussoir comme en témoigne la prise de distance particulièrement tardive de Rama Yade.

3 prétendants à viser la succession de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP. François Fillon, le Premier Ministre de Nicolas Sarkozy. Jean-François Copé à la tête de l’UMP. Et puis hier c’est Alain Juppé qui a laissé percer sa volonté d’être de la partie qui se jouera après la défaite de Nicolas Sarkozy. La suite…

Cacophonie dans l’orchestre UMP 5

Par Hemingway

Cacophony - © Nick Roberts

© Nick Roberts

En 2007, dans la dynamique d’une campagne menée en tête, l’UMP avait constitué une formidable machine de guerre jouant derrière son chef une musique militaire guère mélodieuse mais sans fausses notes : Etats d’âme gardés sous le boisseau, éléments de langage diffusés en boucle par tous les lieutenants, confidences « off » maîtrisées.

La perspective de la victoire et de la distribution des prébendes allant avec, a beaucoup aidé à la discipline collective. La suite…

Sarkozy : une campagne en torche 5

Par Lautréamont

Les parachutes de stabilisation ont été arrachés. ©NASA

Il est des signes qui ne trompent pas. Des signes de panique que l’on cache dans des périphrases.

C’est d’abord Jean François Copé, le patron de l’UMP qui a l’intuition, dit il, que Nicolas Sarkozy va gagner. L’intuition, quel drôle de mot. L’intuition, au doigt mouillé, à la lecture des os de poulet, du marc de café ou du vol des corbeaux le matin sur la plaine de Meaux. La suite…

Débandade à l’UMP : les mots pour le dire ! 8

Par Arsinoé

Insultes : Une de l'Equipe

« Planqué » ! L’adjectif est lancé par Jean-François Copé. Ainsi qualifie-t-il François Hollande.
Planqué, c’est un adjectif particulièrement péjoratif. Ça évoque quoi pour vous ?
Un type qui reste dans la tranchée quand les copains montent au front.
Un type qui se fait réformer pour pas partir à la guerre.
Un type qui ne fout rien. Un Ducon Lajoie qui profite du système.
Un planqué c’est un type qui n’en a pas, en gros.

La voilà, la métaphore bien virile. Bien sale. La suite…

Sarkozy et la TVA Sociale : Courage, fuyons répond l’UMP 6

Par Matrix

Jean-François Copé à l'Assemblée Nationale - cc Richard Ying

Ils ont très drôles, ces députés UMP. Très joueurs aussi. Alors que leur champion rame et tente de grignoter point par point son retard sur François Hollande, ils viennent d’infliger au patron une sacrée déculottée : sécher la commission des finances au moment où on examine la TVA sociale.  En soi, ça n’est pas très grave puisque le débat aura bien lieu à l’Assemblée Nationale mais avouons que ça la fout quand même mal pour cette mesure emblématique du quinquennat, l’un des graal que veut brandir Sarkozy pour tenter de remporter la bataille.

Et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’ils l’ont fait exprès. La suite…

Le syllogisme de Guéant ou la burqa qui cache le bilan de Sarkozy 1

Par RichardTrois

On connaissait le syllogisme d’Eugène Ionesco : « Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. ». On parlera bientôt du syllogisme de Claude Guéant. En effet avec Claude Guéant et son maître Nicolas Sarkozy, la politique est aussi simple qu’un syllogisme : La suite…