Le syllogisme de Guéant ou la burqa qui cache le bilan de Sarkozy 1

Par RichardTrois

On connaissait le syllogisme d’Eugène Ionesco : « Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. ». On parlera bientôt du syllogisme de Claude Guéant. En effet avec Claude Guéant et son maître Nicolas Sarkozy, la politique est aussi simple qu’un syllogisme : La suite…

Civilisation : le piège de Claude Guéant 3

Par Lautréamont

Claude Guéant ( capture d'image )

En déclarant, devant les étudiants de l’UNI que « toutes les civilisations ne se valent pas », Claude Guéant mène une stratégie parfaitement cynique et qui n’a rien a voir avec une boulette.

Il s’agit d’abord d’envoyer un message clair à l’électorat tenté par le Front National qui gagne du terrain jour après jour ( voir le reportage d’Arsinoe sur le site ). On  n’imagine pas une minute que Gueant évoque les civilisations nordiques ou celles qui ont érigé les statues de l’île de Pâques ! Non, les sous-civilisations vont de soi, même s’il ne les désignent jamais nommément : les musulmans, les noirs… Un pendant évident au discours honteux de Dakar, écrit, en son temps, par Henri Guaino. La suite…

Des Paroles et des Actes : Fillon endosse le pire de Sarkozy 1

Par RichardTrois 

Francois Fillon invité le 2 février 2012 de l'émission Des Paroles et Des Actes ( France 2 - Capture d'écran )

Invité de l’émission de France 2, Des Paroles et Des Actes, François Fillon a donc, comme prévu, défendu le bilan de Nicolas Sarkozy en tentant de nier que ce bilan est marqué au sceau de l’injustice. Avec cette défense jusqu’au-boutiste du bilan de Nicolas Sarkozy, François Fillon a aussi fait le pas de trop, celui qui rend comptable des dérives du Sarkozysme vers l’extrême-droite. En avouant un soutien sans faille, François Fillon est passé du stade de complice silencieux à celui de responsable auquel on présentera la facture politique le temps venu. La suite…

Bayrou : le Béguaiement de l’Histoire 3

Par Arsinoé

François Bayrou et Michel Fanget - Clermont-Ferrand 2008Bayrou acte III. Eh oui, le temps passe et semble glisser sur François Bayrou comme sur les plumes d’un canard. Le Bayrou est une espèce assez rare, appelé scientifiquement bayroutus pleindastus pyrénéa. Une sorte de petit baudet têtu qui hiberne des années durant et repart, tous les 5 ans ,à l’assaut de sa montagne personnelle : la présidentielle ! La suite…

Elle monte, elle monte, la Marine 4

Un reportage de Lautréamont

Marine Le Pen - capture d'écran

« C’est fou. Les gens prennent leur tract. »  Réflexion désabusée de Jean, 60 ans, militant socialiste de la première heure.  Sur le marche de Tarbes, les militants du FN sont là et bien là. Sans honte, plutôt avenants, plutôt sympathiques. Marine, un seul prénom, barre leur tract. Ils les distribuent, arrêtent les passants, entament la conversation de façon très courtoise. « Il y a 10 ans, explique jean, ici, dans ce pays viscéralement de gauche,  ce bastion ouvrier, communiste et rad-soc, cela aurait été impossible, inimaginable. Aujourd’hui, ça passe comme une lettre à la poste. Elle est forte, la fille « . La suite…

Déremboursement de « l’IVG de confort » : le vrai visage du FN de Marine Le Pen 17

Par RichardTrois

Invité de Mots Croisés sur France 2, Louis Aliot, vice-président du Front national et compagnon de Marine Le Pen, a dénoncé les « IVG de confort » ce lundi 30 janvier au soir.

Interrogé sur le programme du FN qui prévoit une importante baisse des dépenses sociales, Louis Aliot a défendu le déremboursement de l’IVG comme source d’économie !
L’expression « IVG de confort » et l’intention politique de mettre en place le « non-remboursement d’une IVG non-thérapeutique » a déclenché la colère et le dégoût, chez nombre de téléspectateurs qui l’ont exprimé aussitôt sur Twitter. La suite…

Le braquage médiatique de Sarkozy 3

Par Arsinoé

Dans quel pays vivons-nous ? à Cuba ? En Corée du Nord ? En Chine ?

Dans quelle démocratie digne de ce nom peut-on accepter qu’un Président de la République, dont chacun sait qu’il est candidat, se multi-diffuse lui même sur 9 chaines de télévision, réalisant ainsi un score écrasant de 16,5 millions de téléspectateurs avec même une pointe à 17 millions à 20h30 ! La suite…

Sarkozy à la télé : quand je serai Président … 2

Par Lautréamont

 

Il est incroyable, Nicolas Sarkozy, avec son   culot de commissaire et  sa façon de réécrire l’histoire et d’y croire, en plus.

Pendant une heure, le candidat-président  l’œil grave, la geste présidentielle, nous a raconté la France, celle   des délocalisations, de la souffrance ouvrière, du chômage, du désarroi , de la désindustrialisation. Il nous a parle des Lejaby, nouveau combat emblématique, des agences de notations, de la voracité financière, des patrons voyous en très bon acteur qu’il est. La suite…

Sarkozy Captain « Courage » versus Hollande Captain « Pédalo » Réponse

Par Lautréamont

Le Courage Donne La Force ( UMP )

C’est donc l’arme de guerre dégottée par les conseillers de l’Elysée : le courage . Décliné depuis hier sur un clip de 2 mn, passant tour à tour du Débarquement de Normandie au Tour de France et à André Malraux. Le courage, l’idée est plutôt bonne. Concédons-le . Le clip plutôt bien fait avec en voix off finale, Nicolas Sarkosy himself. Concédons le également.

Le courage, c’est bien la qualité essentielle requise pour diriger un pays dans un monde qui s’effondre d’un côté et grandit trop vite de l’autre.

Le courage de dire non à la voracité financière, non aux injustices sociales, économiques. La suite…

François Hollande : la force de l’évidence républicaine ! 2

Par RichardTrois

François Hollande lance sa campagne au Bourget
François Hollande, lors de son discours à la Nation, au Bourget. – © Razak

Pourquoi le taire ou le cacher, le discours de François Hollande hier à la Nation, m’a surpris. Très agréablement et singulièrement surpris par sa force.
François Hollande a aussi très largement surpris l’UMP, dont la riposte tant vantée et tant annoncée est tombée à plat voire très souvent complètement à côté. Et voilà une droite si arrogante hier soir, ce matin est contrainte de reconnaître :
« que c’est une bonne entrée en campagne ».

Oui, j’ai été surpris par la force de ce discours. Et la force de François Hollande s’adressant à la Nation, c’est dans la simplicité, dans l’évidence de la promesse républicaine qu’il est allé la puiser : La suite…