NKM, petite rigolote, va ! 4

Par Dante

Nathalie Kosciusko-Morizet, Paris 2010 - © Razak

Elle est marrante, Nathalie Kosciusko-Morizet. Pour un peu, on se laisserait prendre à son teint diaphane, sa voix douce et ce look bobo faussement cool. Une tête bien faite   Un visage de porcelaine, qui cache, semble-t-il, une ambition sans limite et un culot de commissaire.

On me rétorquera qu’il en faut, du culot, dans ce monde de l’UMP, ou les filles semblent avoir encore moins de place qu’au parti socialiste ( c’est dire ). Il en faut, du cran, pour défier tous ces costards  cravates gris souris.
Mais ce serait oublier un peu vite qui est NKM. La suite…

La Grande Dépression… d’Henri Guaino 9

Par Aristote

Je m’inquiète pour Henri Guaino. Sincèrement. Car ce monsieur ne va pas bien du tout.

Certes, l’homme du discours de Dakar nous a habitués à sa vision tragique de l’histoire, ces prophéties quasiment millénaristes, ces excès de langage et  de comportement. En clair, tout va mal et tout va aller de plus en plus mal. Et il faudra souffrir et souffrir encore pour qu’un jour ça aille peut être un peu mieux.
Mais à l’époque, la désespérance de Guaino nous parvenait de manière sporadique, au gré de quelques échos, de quelques prises de paroles et à travers les discours de Nicolas Sarkozy.
Aujourd’hui, Henri Guaino est élu. Et l’on n’entend plus que lui. La suite…

Copé : le « chef de guerre » se tire-t-il une balle dans le pied ? 7

Par RichardTrois

Jean-François Copé en réunion à Besançon le 24 mai 2012 - cc UMP Photos

Jean-François Copé en réunion à Besançon le 24 mai 2012 – cc UMP Photos

«L’UMP a besoin d’un chef de guerre et d’un homme de rassemblement.» C’est ainsi que parle Jean-François Copé de lui-même. Jamais avare de compliments quand il se les adresse.

Chef de guerre ? Sans doute. Jean-François Copé ne fait pas dans la dentelle. Il est comme un poisson dans l’eau, dans ce « gros rouge qui tâche » façon Buisson qui a fait office de ligne stratégique à Nicolas Sarkozy. La suite…

Copé cible Taubira : la pente haineuse de l’UMP 13

Par Belle-Amie 

Christiane Taubira en 2011 au Forum des idées Outremers - cc PS

Christiane Taubira en 2011 au Forum des idées Outremers – cc PS

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, surfe sur la vague haineuse qui fait de Christiane Taubira, nouvelle Ministre de la Justice, la cible exclusive de la droite et de l’extrême-droite depuis sa nomination. Ainsi Jean-François Copé a affirmé en conférence de presse  « quand on vote Front national, on a la gauche qui passe et on a Taubira et l’annulation des tribunaux correctionnels pour mineurs qui ont commis des actes passibles de plus de trois ans de prison ». La suite…

Le triste et sombre spectacle de la droite 13

Par Belle-Amie

« Ce que l’on aimerait pas revoir ». Dans son anaphore du jour publiée dans Le Figaro, Philippe Labro place en tête de « ce que l’on aimerait pas revoir », « cette manie de l’évocation des années noires ». Le journaliste et écrivain souhaite que l’on en finisse avec « la référence aux années 40 ». Louable est le désir, l’intention d’en finir avec « ces années sombres » que moquent aussi souvent les petits jeunes sur Twitter. La suite…

La polémique des drapeaux ou la fin de la droite républicaine 19

Par RichardTrois

Bastille le 6 Mai 2012 – photo cc Aude Guerrucci / FH2012

Bastille le 6 Mai 2012 – photo cc Aude Guerrucci / FH2012

Se réveiller, 5 jours à peine après la victoire de François Hollande et de la gauche à la présidentielle et entendre ces mots, cette droite ressasser cette histoire de drapeaux, essayer de s’attaquer à ce qui fait France.

Ce matin ce n’était ni Morano ni Copé ni Marine Le Pen. C’était un journaliste Guillaume Roquette de Valeurs Actuelles qui décrivait à l’antenne de France Inter, l’image qui l’a le plus marqué le soir du 6 mai 2012. La suite…

Pitoyable UMP 10

par Dante

JF Copé en point presse de l'UMP le 10 Mai - cc UMP Photos

JF Copé en point presse de l’UMP le 10 Mai – cc UMP Photos

Rien ne leur sert de leçon. Rien ne semble surtout pouvoir brider enfin leur arrogance. Même pas la défaite de leur champion après une campagne nauséabonde, qui a déplacé le centre de gravitation de la droite vers l’ultra-droite ?

Pas même les premiers pas du nouveau Président, François Hollande et tous les membres de l’équipe France, qu’il s’agisse de Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Martine Aubry ou Laurent Fabius, tous sobres, humbles et déjà tournés vers l’immense tâche qui les attend. La suite…

Comment Marine Le Pen entend dépecer l’UMP 10

Par Belle-Amie

Marine Le Pen, 3ème femme - cc RemiJDN

Marine Le Pen, 3ème femme – cc RemiJDN

17,90 % des voix. Forte de son score, inédit pour une candidate de l’extrême-droite au premier tour d’une présidentielle, Marine Le Pen entend bien pousser son avantage pour s’imposer à droite. Il s’agit pour elle de faire imploser l’UMP pour mieux dépecer ce qui restera de l’ex-parti présidentiel.

Avec cet objectif, le Front National a donc aujourd’hui joué la partition de la carotte et du bâton. La suite…

Après-Sarkozy, la droite reporte son implosion … après les législatives 11

Par RichardTrois

JF Copé mise en cause sur sa ligne droitière - cc UMP Photos

JF Copé mise en cause sur sa ligne droitière – cc UMP Photos

Après la victoire de François Hollande et de la gauche, Nicolas Sarkozy laisse une droite à la recherche d’elle-même. Une droite déboussolée par une campagne Sarkozyste qui aura en vain meurtrie les grandes valeurs républicaines dans une tentative désespérée de séduire un électorat Front National qui lui a échappé. Reste une ligne de vie, de survie, la perspective des législatives, d’un « 3ème tour » aux allures de revanche pour empêcher l’implosion de la droite. La suite…

Fillon critique Sarkozy et prépare l’après présidentielle 10

Par Renaudot

François Fillon, Place de la Concorde, 15 avril 2012 - cc UMP Photos

François Fillon, Place de la Concorde - cc UMP Photos

Jusqu’à aujourd’hui, il avait surtout brillé, non par son absence, mais par son entrain mesuré à soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy. On l’avait en effet vu davantage préoccupé par son avenir personnel à Paris que par la réélection du président sortant.

Mais il s’était gardé de la moindre fausse note, lui qu’on savait pourtant capable de jouer sa petite musique comme lorsqu’il avait parlé en 2007 à propos de la France « d’Etat en faillite ». La suite…

NKM, Rosso-Debord : La sale fin de campagne de la droite 13

Par Lautréamont

Apprenez leur le caniveau - cc Jared Zimmerman

Apprenez leur le caniveau - cc Jared Zimmerman

Tout salir, tout abîmer, tout détruire, tout casser… Jusqu’au bout. Dans cette dernière ligne droite, l’UMP joue son va-tout dans les plus basses gammes… à l’image de Valérie Rosso-Debord, coutumière des arguments les plus sales, qui accuse Najat Vallaud-Belkacem d’être membre d’une instance marocaine crée par le roi, qui regroupe, des personnalités ayant la double nationalité et représentative de la communauté marocaine dans le monde, ce qui est faux. La suite…

Copé, chef de clan … c’est l’UMP qui le dit 9

Par Lautréamont

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

Le second tour semble bel et bien joué dans la tête de l’UMP et le parti présidentiel est déjà en voie d’implosion.

C’est dire si la défaite est déjà dans toutes les têtes. C’est dire si les canots de sauvetage sont déjà à la mer. La suite…