Ces serpents qui sifflent sur nos têtes 11

Par Dante

15laocoon

Oserai je le dire ?  Je le regrette.
Nous n’avons pas écrit depuis les législatives. Nous observions la gauche faire ses premiers pas au pouvoir.
Parfois maladroite, toujours sincère.
Nous avons observé l’évolution lente des éditorialistes, cette presse qui encense et lynche lorsque l’ogre veut manger et qu’il n’a pas sa livre de chair.
Nous avons observé les erreurs de débutants, les calages, les crises d’ego aussi de quelques uns, autant liées à leur propre angoisse qu’à leur  inexpérience.
Nous avons vu la tour lentement s’affaisser, sous les coups de griffes des sondeurs, des  plumes au vitriol, des unes hypertrophiées et des critiques souvent caricaturales.

Et sans donner une absolution totale à ce pouvoir neuf qui récolte des années d’indigence, et d’aveuglement de la droite , sans vouloir tout excuser, il est des comportements parfaitement inexcusables. La suite…

Copé : le « chef de guerre » se tire-t-il une balle dans le pied ? 7

Par RichardTrois

Jean-François Copé en réunion à Besançon le 24 mai 2012 - cc UMP Photos

Jean-François Copé en réunion à Besançon le 24 mai 2012 – cc UMP Photos

«L’UMP a besoin d’un chef de guerre et d’un homme de rassemblement.» C’est ainsi que parle Jean-François Copé de lui-même. Jamais avare de compliments quand il se les adresse.

Chef de guerre ? Sans doute. Jean-François Copé ne fait pas dans la dentelle. Il est comme un poisson dans l’eau, dans ce « gros rouge qui tâche » façon Buisson qui a fait office de ligne stratégique à Nicolas Sarkozy. La suite…

Copé cible Taubira : la pente haineuse de l’UMP 13

Par Belle-Amie 

Christiane Taubira en 2011 au Forum des idées Outremers - cc PS

Christiane Taubira en 2011 au Forum des idées Outremers – cc PS

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, surfe sur la vague haineuse qui fait de Christiane Taubira, nouvelle Ministre de la Justice, la cible exclusive de la droite et de l’extrême-droite depuis sa nomination. Ainsi Jean-François Copé a affirmé en conférence de presse  « quand on vote Front national, on a la gauche qui passe et on a Taubira et l’annulation des tribunaux correctionnels pour mineurs qui ont commis des actes passibles de plus de trois ans de prison ». La suite…

Moins 30% : quand Copé et la droite font semblant de ne pas comprendre 24

Par Belle-Amie

Jean-François Copé, Point Presse, 14 Mars 2012 - cc UMP Photo

Jean-François Copé, Point Presse, 14 Mars 2012 – cc UMP Photo

A entendre Jean-François Copé, les ténors et les sopranos de la droite, réagir aux premières décisions du gouvernement Ayrault, on se dit qu’ils n’ont vraiment rien compris. Mais vraiment rien. Même en pleine campagne des législatives, même face à des décisions symboliques, ils sont trahis par leurs éléments de langages en contre-plaqué.

Quoi une baisse de 30% des salaires des ministres ?  La suite…

Le triste et sombre spectacle de la droite 13

Par Belle-Amie

« Ce que l’on aimerait pas revoir ». Dans son anaphore du jour publiée dans Le Figaro, Philippe Labro place en tête de « ce que l’on aimerait pas revoir », « cette manie de l’évocation des années noires ». Le journaliste et écrivain souhaite que l’on en finisse avec « la référence aux années 40 ». Louable est le désir, l’intention d’en finir avec « ces années sombres » que moquent aussi souvent les petits jeunes sur Twitter. La suite…

Pitoyable UMP 10

par Dante

JF Copé en point presse de l'UMP le 10 Mai - cc UMP Photos

JF Copé en point presse de l’UMP le 10 Mai – cc UMP Photos

Rien ne leur sert de leçon. Rien ne semble surtout pouvoir brider enfin leur arrogance. Même pas la défaite de leur champion après une campagne nauséabonde, qui a déplacé le centre de gravitation de la droite vers l’ultra-droite ?

Pas même les premiers pas du nouveau Président, François Hollande et tous les membres de l’équipe France, qu’il s’agisse de Jean-Marc Ayrault, Ségolène Royal, Martine Aubry ou Laurent Fabius, tous sobres, humbles et déjà tournés vers l’immense tâche qui les attend. La suite…

Comment Marine Le Pen entend dépecer l’UMP 10

Par Belle-Amie

Marine Le Pen, 3ème femme - cc RemiJDN

Marine Le Pen, 3ème femme – cc RemiJDN

17,90 % des voix. Forte de son score, inédit pour une candidate de l’extrême-droite au premier tour d’une présidentielle, Marine Le Pen entend bien pousser son avantage pour s’imposer à droite. Il s’agit pour elle de faire imploser l’UMP pour mieux dépecer ce qui restera de l’ex-parti présidentiel.

Avec cet objectif, le Front National a donc aujourd’hui joué la partition de la carotte et du bâton. La suite…

Après-Sarkozy, la droite reporte son implosion … après les législatives 11

Par RichardTrois

JF Copé mise en cause sur sa ligne droitière - cc UMP Photos

JF Copé mise en cause sur sa ligne droitière – cc UMP Photos

Après la victoire de François Hollande et de la gauche, Nicolas Sarkozy laisse une droite à la recherche d’elle-même. Une droite déboussolée par une campagne Sarkozyste qui aura en vain meurtrie les grandes valeurs républicaines dans une tentative désespérée de séduire un électorat Front National qui lui a échappé. Reste une ligne de vie, de survie, la perspective des législatives, d’un « 3ème tour » aux allures de revanche pour empêcher l’implosion de la droite. La suite…

Copé, chef de clan … c’est l’UMP qui le dit 9

Par Lautréamont

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

Le second tour semble bel et bien joué dans la tête de l’UMP et le parti présidentiel est déjà en voie d’implosion.

C’est dire si la défaite est déjà dans toutes les têtes. C’est dire si les canots de sauvetage sont déjà à la mer. La suite…

Jouanno, Juppé : l’après Sarkozy a déjà commencé à l’UMP 20

Par RichardTrois

Chantal Jouanno en 2011 à la 21è journée Lire la Politique - cc Fondapol

Chantal Jouanno en 2011 à la 21è journée Lire la Politique - cc Fondapol

Il aura suffit d’une journée après le premier tour pour voir le processus de décomposition de l’UMP se mettre en place à ciel ouvert. Une journée qui aura vu Nicolas Sarkozy s’engager dans la campagne d’entre-deux en ne changeant pas une stratégie perdante, celle du poison Buisson, celle, écrivait Le Monde hier, qui alimente le FN.

La suite…

La déculottée de Nicolas Sarkozy 12

Par Dante

La déculottée de Nicolas Sarkozy 

À les entendre depuis hier sur les plateaux télés, ils ont gagné ! Nicolas Sarkozy et sa firme se démultiplient pour expliquer à qui veut les entendre que ce score est un bon score et que tout reste possible pour le 6 mai.

Quelle belle poudre de perlimpinpin ! Quel enfumage général ! Quelle mascarade. La suite…