L’ivresse bien trumpeuse d’Alain Juppé Réponse

Par Le Chat de Charles

Alain Juppé est-il ivre des sondages qui l’encensent jour après jour. Ivre des médias qui lui déroulent le tapis rouge sans jamais chercher à le bousculer. Il suffit d’écouter sa réaction à l’élection de Donald Trump, livrée à chaud au premier micro tendu, pour se convaincre que l’homme politique est bien installé au fond son fauteuil de favori, victime de cette ivresse. La suite…

Un Donald, Ça Trump énormément 1

Par Aristote

 

Passionnant, le spectacle que nous offre les États-Unis et nos plateaux quotidiens d’éditorialistes, répétant en boucle, ce que l’autre répète en boucle.

En clair, nous avons tort de nous inquiéter. Regardez, Donald Trump n’est pas si méchant que ça. Il parle même avec Obama, Clinton, annonce qu’il se contentera « peut être » d’amender l’ObamaCare.
Observez son visage, souriant et apaisant, après avoir mis l’Amérique à feu et à sang sur tous les sujets ou presque : les femmes, les gays, les immigrés, les musulmans, les noirs, les chiites, l’islam radical, les attentats  et on en oublie certainement.
Regardez ce nouveau visage qu’il nous vend et que nous achetons, sans l’ombre d’une distance, sans l’ombre d’une critique. Nous gobons tout, un éminent journaliste économique allant même jusqu’à comparer sa démarche avec celle de Roosevelt. C’était jeudi soir sur le plateau de France 2. La suite…