La Grande Dépression… d’Henri Guaino 9

Par Aristote

Je m’inquiète pour Henri Guaino. Sincèrement. Car ce monsieur ne va pas bien du tout.

Certes, l’homme du discours de Dakar nous a habitués à sa vision tragique de l’histoire, ces prophéties quasiment millénaristes, ces excès de langage et  de comportement. En clair, tout va mal et tout va aller de plus en plus mal. Et il faudra souffrir et souffrir encore pour qu’un jour ça aille peut être un peu mieux.
Mais à l’époque, la désespérance de Guaino nous parvenait de manière sporadique, au gré de quelques échos, de quelques prises de paroles et à travers les discours de Nicolas Sarkozy.
Aujourd’hui, Henri Guaino est élu. Et l’on n’entend plus que lui. La suite…