Le triste et sombre spectacle de la droite 13

Par Belle-Amie

« Ce que l’on aimerait pas revoir ». Dans son anaphore du jour publiée dans Le Figaro, Philippe Labro place en tête de « ce que l’on aimerait pas revoir », « cette manie de l’évocation des années noires ». Le journaliste et écrivain souhaite que l’on en finisse avec « la référence aux années 40 ». Louable est le désir, l’intention d’en finir avec « ces années sombres » que moquent aussi souvent les petits jeunes sur Twitter.

Pourtant c’est aujourd’hui la situation politique et sociale de l’Europe qui nous jette à la figure la référence aux années sombres. Des néo-nazis décrochent 21 sièges au parlement grec en obtenant 6,97% des voix et dans la foulée en arrivent à menacer de mort une journaliste grecque. L’Italie doit faire face à une recrudescence d’attentats et tentative d’attentats qui ravivent les craintes d’une résurgence de la violence extrémiste.
Et partout la paupérisation d’une partie de la population européenne, en Espagne, au Portugal, en Grèce mais aussi en Italie, en France, en Allemagne où ne fait pas bon vivre avec un bas-salaire. Sans oublier qu’en France, un parti d’extrême-droite qui surfe sur la xénophobie, le Front National, a obtenu 17,90% des voix au premier tour dépassant le score déjà très élevé obtenu en 2002.

Face à ce défi colossal que représente la résurgence en Europe des causes qui ont menées le continent vers les tragédies du XXème siècle, il semble que seule la gauche ait pris conscience des changements radicaux à opérer. La droite européenne est toute à la sauvegarde de son dogme monétaire quand bien même celui-ci mène des nations entières et avec elles l’Europe droit dans le mur. Leur réponse ? C’est José Manuel Barroso, ultra-libéral en chef et par ailleurs Président de la Commission Européenne qui la donne ce matin, en expliquant tout de go :

« Si le membre d’un club, je ne veux pas parler d’un pays en particulier, mais si le membre d’un club ne respecte pas les règles, il vaut mieux qu’il quitte le club, et ceci vaut pour toute organisation, institution ou projet ».

Comme c’est simple. Ils expulseraient la Grèce de l’Euro et voilà que tout irait soudain mieux… Avec quelle monnaie dévaluée, la Grèce rembourserait-elle la montagne de dettes accumulée ainsi que les sommets d’intérêts faramineux versées à des banques qui continuent de spéculer sur les dettes des Etats, cela José Manuel Barroso ne le dit pas.

En France, la droite, ses dirigeants comme ses électeurs en sont encore à ruminer la défaite. En bons conservateurs, ils ressassent selon leurs codes surannés. Illégitime, toujours la gauche. La catastrophe financière et le parti de l’étranger ont remplacé dans les mots les chars russes mais l’idée est la même. Pour eux rien de bon à attendre de la gauche au pouvoir. Aucune conscience de vivre sur un volcan social prêt à tout emporter. L’absence de mixité sociale et la gangrène de l’extrême droite ont fait du pauvre, un étranger, un inconnu, un assisté, forcément menaçant. Surtout une future source de richesses pour tous…

On pouvait espérer que les dirigeants de l’UMP prendraient de la hauteur, chercheraient au lendemain de la défaite un chemin gaullien vers le renouveau de la droite. Même pas. Jean-François Copé en est à agresser la presse, à traiter Michel Rocard d’officine pour un voyage privé en Iran, lui qui fut nommé ambassadeur par Nicolas Sarkozy, …

Alors face à ce « spectacle », disons-le tout net « ce que l’on aimerait pas revoir » à l’avenir, c’est cette droite ultra-libérale qui ne défend que ses privilèges, son pouvoir au point de renier ses valeurs pour courir après celle d’une extrême dont nous, nous n’oublions pas qu’elle a menée l’Europe à sa perte, à« ses heures les plus sombres ».


A Lire Aussi :

– La polémique des drapeaux ou la fin de la droite républicaine par RichardTrois

– Mélenchon candidat à Hénin-Beaumont : un égo trop loin ? par RichardTrois

– Pitoyable UMP par Dante

– Hollande ou la force des symboles par Saint-Simon

– François Hollande : le secret du choix de son premier ministre par RichardTrois

– Présidentielle : Choisissez la meilleure Une du Figaro ! par Ze Rédac

– Comment Marine Le Pen entend dépecer l’UMP par Belle-Amie

– Nicolas Sarkozy réussit son échec par RichardTrois

13 Commentaires

  1. c’est exactement le contraire qui se passe en France : en stigmatisant la droite républicaine, les médias gauchistes favorisent la montée de l’extrême droite ! Sarko = Pétain, Guéant= =fasciste …les socialistes s’évertuent à pourrir les débats.Dans certains pays la droite et l’extrême droite font alliance; pas en France.

    Quel intérêt de monter ze rédac un média gauchiste de plus ? On a déjà Libé, Nouvel Obs, Marianne ?

    Vous avez des conférences de rédaction avec des « rédacteurs » un peu moins à gauche ? J’aimerais bien y assister : « super méga top, l’investiture, comment on va bien pouvoir en parler ? On va interviewer tous les militants socialistes. Et puis après on brossera bien M. Hollande dans le sens du poil ! bah oui ! C’est ça un journal de propagande ! Non ? Mais c’est tellement plus simple de taper sur la droite, c’est eux les méchants pas beaux ! Je vais aller lire votre publication sur les drapeaux, je crains le pire !

    • En dehors de la sortie digne de Nicolas Sarkozy, citez-nous une seule déclaration positive de la droite ces derniers jours, ces dernières semaines. Une déclaration qui élève le débat, etc …
      Merci d’avance.

      • Trop facile : si la gauche gagne (ce que je lui souhaite) les élections législatives elle aura tous les pouvoirs en France. Tous les ténors de l’UMP en ont parlé. Et je n’oublie pas qu’en 97 et en 2002 la droite était déjà dans cette situation. Un article sur cette faiblesse de notre constitution sur ze redac ? Un article sur le rôle de garde-fou du conseil constitutionnel ?

  2. @ le blé !!

    Selon vous ce sont les média « gauchistes » qui ont fait monter le Fhaine?? Comme si celui-ci avait besoin des média !!! Les journalistes ne font que transcrire et analyser l’événement, ils ne le créent pas ! Ou alors il faudrait m’expliquer pourquoi les média « droitistes » bien plus nombreux et plus fortunés sont incapables de contrer la montée du fHaine, qui nuit davantage à la droite qu’à la gauche. Encore qu’en ce moment, on voit de moins en moins de différence entre la droite et son extrême.

    • « transcrire » et « analyser », on ne doit pas avoir les mêmes dicos…non je ne suis pas mazo, juste dans la confrontation des idées : nuance ! Tous les médias sont déjà à gauche…

  3. Ping : Alors François Hollande combien de division face à Angela Merkel ? « Ze Rédac

  4. Ping : Hollande et son premier gouvernement : audace et … stratégie « Ze Rédac

  5. Ping : Moins 30% : quand Copé et la droite font semblant de ne pas comprendre « Ze Rédac

  6. Ping : Hollande au G8 : « Mission Accomplished » « Ze Rédac

  7. Ping : Najat Vallaud-Belkacem : la confiance en avant « Ze Rédac

  8. Ping : Copé cible Taubira : la pente haineuse de l’UMP « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s