La polémique des drapeaux ou la fin de la droite républicaine 19

Par RichardTrois

Bastille le 6 Mai 2012 – photo cc Aude Guerrucci / FH2012

Bastille le 6 Mai 2012 – photo cc Aude Guerrucci / FH2012

Se réveiller, 5 jours à peine après la victoire de François Hollande et de la gauche à la présidentielle et entendre ces mots, cette droite ressasser cette histoire de drapeaux, essayer de s’attaquer à ce qui fait France.

Ce matin ce n’était ni Morano ni Copé ni Marine Le Pen. C’était un journaliste Guillaume Roquette de Valeurs Actuelles qui décrivait à l’antenne de France Inter, l’image qui l’a le plus marqué le soir du 6 mai 2012.

Et le voici qui décrit cette scène qui fait horreur au « peuple » de droite :

« Tard dans la nuit de dimanche à lundi, place de la Bastille, François Hollande chante la Marseillaise, avec une foule d’où émerge un grand nombre de drapeaux étrangers. Certains y verront ce sens du compromis qui a si bien réussi à François Hollande, j’y vois moi une contradiction qui sera compliquée à gérer. C’est-à-dire … non ce ne sera pas son Fouquet’s c’est bien plus profond. Deux drapeaux ce sont deux cultures, deux identités. Dans une Nation qui est fragilisée comme la notre, cette multiplicité d’identités, qu’on appelle le multiculturalisme parfois est un handicap. » Et Guillaume Roquette d’appuyer son propos en expliquant à Laurent Joffrin :

« Je que les gens de gauche y voient une richesse, je pense moi que c’est une vraie difficulté. » Et d’insister « Mais je tiens le même discours sur la double nationalité ».

Ainsi une polémique qui n’aurait pu être que politicienne devient peu à peu un débat public en même temps qu’une stratégie politique pour une UMP à la remorque du FN. Passons sur la question des drapeaux. Jamais nous n’aurons vu au cours de cette campagne autant de drapeaux français dans les meetings de François Hollande comme dans ceux de Jean-Luc Mélenchon. Une réappropriation du symbole républicain commencé dès 2007 avec Ségolène Royal et qui culmine avec cette Marseillaise mêlant drapeaux tricolores et drapeaux étrangers à la Bastille.

Et voilà que la droite s’insurge. Sur cette photo prise à la Bastille, on aperçoit un drapeau  uruguayen. Sur d’autres images passées à la télévision des drapeaux tunisiens, algériens, syriens, portugais aussi.

Qu’est-ce qui gène la droite dans ces drapeaux ? Laissons de côté les Morano, Le Pen et Copé pour agitent la peur de l’étranger et servent la haine sur un plateau. « Une vraie difficulté » nous dit Guillaume Roquette de Valeurs Actuelles. Et l’on revient à l’accusation sous-jacente, qu’entretient la droite à propos de l’intégration. Celle-ci ne fonctionnerait plus dixit Nicolas Sarkozy lui-même. Ce que révèle cette polémique c’est que la droite ignore la France, ce qu’elle est ce qu’elle vit, comment elle s’est constituée. Qui en France n’a pas une part d’identité autre que celle de son voisin ?

Ces jeunes gens, place de la Bastille, venus fêter la victoire de François Hollande, ne sont-ils pas citoyennes et citoyens français ? Leur double nationalité les ferait moins Français que d’autres ? Cette manière de penser fait tout simplement mal à la France, mal à la République. Elle signe de fait la fin de la droite républicaine. Laquelle s’assoit sur ses principes, ses valeurs et fait vœu de silence pour la sauvegarde de quelques malheureuses circonscriptions.

A l’adresse de cette droite qui sombre, je citerais volontiers Anca cette jeune étudiante roumaine, diplômée en master qui a dû batailler pour rester en France, faire valoir son droit en expliquant la loi française aux fonctionnaires d’un gouvernement qui avait décidé de faire du chiffre. Interviewée par les jeunes journalistes Marianne Rigaux et Jean-Baptiste Renaud dans le cadre de leur excellent web-documentaire « Paroles de Roumains », elle explique ce que restent nombre de jeunes français :

« Je travaille en France, je fais ma vie en France, je me sens française et je suis roumaine à la fois (…) Plus on stigmatise les Roumains plus je me sens roumaine. Plus on me stigmatise pour ce que j’ai en moi de mon identité roumaine moins j’ai envie d’être française ».

Il serait vraiment temps que la droite de notre pays réalise les effets de son discours de rejet, de haine. Son discours est contribue tout les jours à fragiliser la Nation, en rejetant ceux-là mêmes qu’elle pointe du doigt comme mauvais Français. Il n’y a pas 36 solutions pour que la droite française retrouve le chemin de la raison et de la République. Il faut que la ligne Sarkozy – Buisson – Le Pen subisse une défaite cinglante, historique lors de ces élections législatives. Vous savez qu’il nous reste à faire.

Anca interviewée dans le web-documentaire Paroles de Roumains

Anca interviewée dans le web-documentaire Paroles de Roumains


A Lire Aussi :

– Mélenchon candidat à Hénin-Beaumont : un égo trop loin ? par RichardTrois

– Pitoyable UMP par Dante

– Hollande ou la force des symboles par Saint-Simon

– François Hollande : le secret du choix de son premier ministre par RichardTrois

– Présidentielle : Choisissez la meilleure Une du Figaro ! par Ze Rédac

– Comment Marine Le Pen entend dépecer l’UMP par Belle-Amie

– Nicolas Sarkozy réussit son échec par RichardTrois


Photos :  Bastille le 6 Mai 2012 – photo Aude Guerrucci / FH2012 – Licence Creative Commons

19 Commentaires

  1. regis-andre.over-blog.net allez sur ce blog sur le poste les contre vérité de monsieur copé vous verrez la vidéo de la soirée a la bastille où vous verrez parmis quelques drapeaux pc , p s , étrangers beaucoup de drapeaux français donc ces drapeaux c’était un signe de fraternité .

  2. Si je peux me permettre… sur la photo c’est un drapeau uruguayen et pas argentin… anyway ;) ils sont cousins…

  3. un ami suisse me disait si j’avais l’autorisation de mettre um at chez moi je mettrais un nouveau drapeau tous les jours et moi lui ais je dis je mettrais un drapeau transparent …

  4. C’est fou le nombre de drapeaux étrangers à l’entrée des usines en France, les drapeaux des pays dont sont originaires les propriétaires de ces usines. Cela ne choque pas Mr Roquette de « Valeurs » actuelles ?

  5. Et quand on pense au nombre de pauvre gus que le capitalisme a envoyés à la boucherie à cause du drapeau tricolore, on peut se demander quelle est la valeur d’un bout de tissu ….

  6. Un des effets des lois xénophobes mises en place par sarko’ est que nombre d’étudiants qui ont fait leurs études en France se voient maintenant offrir des places de choix au Canada, où ils sont naturalisés au bout de trois ans; Voilà un des effets pervers de ces lois imbéciles mises en place par le FNUMP!

  7. Le vrai problème non évoqué ici, car ze redac, rime avec prozac et fait l’apologie des idées de gauche…c’est que ces drapeaux témoignent des difficultés d’adhésion à la nation française. Le système d’intégration ne fonctionne plus en France : il suffit de voir les bidonsvillles en Seine-Saint-Denis. C’est la misère ! L’amour du drapeau n’a jamais existé chez eux, car on les laisse à leur triste sort. Le vivre ensemble n’est qu’une illusion. Il n’est pas question de qui polémique plus que l’autre : droite ou gauche on s’en fout….En fait votre objectif est juste de diaboliser la droite pour faire gagner la gauche. ça c’est le boulot des politiques, le boulot d’une rédaction c’est d’aller chercher sur le terrain des témoignages, des faits, d’autres visions.

    IL S’AGISSAIT D’UNE ELECTION NATIONALE FRANCAISE, qu’auriez-vous dit en la présence de l’effigie de Jeanne d’arc ou des drapeaux israéliens ?

    Si ça se trouve, derrière ze rédac se trouvent des hommes politiques socialistes.

  8. Ping : Alors François Hollande combien de division face à Angela Merkel ? « Ze Rédac

  9. Ping : Hollande et son premier gouvernement : audace et … stratégie « Ze Rédac

  10. Ping : Moins 30% : quand Copé et la droite font semblant de ne pas comprendre « Ze Rédac

  11. Ping : Hollande au G8 : « Mission Accomplished » « Ze Rédac

  12. Ping : Najat Vallaud-Belkacem : la confiance en avant « Ze Rédac

  13. Ping : Copé cible Taubira : la pente haineuse de l’UMP « Ze Rédac

  14. Ping : Copé : le “chef de guerre” se tire-t-il une balle dans le pied ? « Ze Rédac

  15. Ping : Le triste et sombre spectacle de la droite « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s