Bataille des législatives : l’atout Royal de François Hollande 9

Par RichardTrois

Ségolène Royal à la Bastille le 6 Mai 2012 - Photo cc Philippe Grangeaud / PS

Ségolène Royal à la Bastille le 6 Mai 2012 – Photo cc Philippe Grangeaud / PS

Ségolène Royal est en première ligne. Sur le plateau de France 2, puis à la Bastille dimanche. Sur iTélé ce matin. Dans le dernier mois de campagne, François Hollande l’a parfaitement compris, il dispose avec Ségolène Royal d’une pièce maîtresse sur l’échiquier politique. Un atout Royal qui devient essentiel avec les élections législatives.

Essentiel pourquoi ? Si les socialistes sont confiants et pensent surfer la vague de la présidentielle comme l’ont fait tous les Présidents de la Vème République, les difficultés sont là. A les ignorer, il y a même un danger qui pourrait même être fatal à la gauche tant l’équation de ces législatives paraît difficile.

Une France majoritairement de droite comme beaucoup se plaisent à le rappeler. Des germes de haine et de peur plantés avec « succès » par Nicolas Sarkozy au cours de cette campagne. Une France rurale et périurbaine en révolte qui a souvent accordé ses voix au Front National. Des alliés écologistes et Front de Gauche qui cannibalisent un même électorat des centre-villes, celui qui se porte élection après élection vers le parti socialiste et les partis de Gauche. La fin de l’effet vote utile qui va voir nombre d’électeurs Front de Gauche et écologistes se porter vers les candidats députés de leur cœur.

Et la difficulté pour François Hollande dans ses premiers pas de Président. Montrer la voie du changement à l’adresse de la gauche, de l’électorat populaire tout en rassurant ceux des Français proche du centre, inquiets de la situation économique et des déficits que les audits à venir ne vont pas vraiment rassurer.

La droite et l’extrême-droite sont là, irresponsables qui rallument les incendies, soufflent sur les braises. Ainsi la ministre de l’Apprentissage Nadine Morano et le vice-président FN Louis Aliot ont ainsi dénoncé lundi, chacun de leur côté, « beaucoup de drapeaux étrangers » dimanche soir parmi les supporteurs de François Hollande à Paris, suscitant ainsi la première polémique politique après la présidentielle. Et pourtant les drapeaux français, la Marseillaise, ces symboles forts de notre République sont bels et bien de retour dans les meetings du Front de Gauche, du Parti Socialiste comme à la Fête du 1er Mai. Ce retour des symboles républicains que certains rejetaient en 2007 doit beaucoup à Ségolène Royal.

En intervenant sur Canal+ hier soir et ce matin sur iTélé, Ségolène Royal a simplement  ridiculisé cette polémique : « Ce que j’ai retenu, c’est une joie populaire toute simple. Il y avait aussi des drapeaux français. Il y avait des couleurs. C’était la nuit. Il faut avoir une bonne vue pour distinguer du communautarisme ce soir-là », a-t-elle poursuivi.

Permettre à François Hollande de faire le pont entre toutes les parties de la France, de les rassembler, c’est justement l’atout unique de Ségolène Royal.

Déjà François Hollande pourra puiser dans ces mesures que Royal a porté et lui a apporté depuis les primaires, comme par exemple le blocage des prix de l’essence. Mesure immédiate qui va soulager ces Français vivant loin des centres étranglés financièrement par ces hausses continuelles du prix des carburants.

Mais il va falloir aller plus loin. Rassurer ceux qui sont heureux de la victoire mais doutent. Ramener vers le vote ceux qui ont perdu espoir.

L’adresse de Ségolène Royal au peuple de France depuis la place de la Bastille et dans la nuit de dimanche était forte et éclairante. Qui d’autre qu’elle pouvait en appeler ainsi au « Peuple rebelle », rappeler les difficultés qui ne vont pas manquer tout faisant la promesse d’être « la voix des sans-voix » et de « donner de la visibilité à tous les invisibles ».

Un discours qui porte chez ces Français qui ont voté en désespoir de cause, dans un vote de rébellion.

« Merci peuple de France. Merci à vous tous et à vous toutes. Cette victoire c’est la vôtre ! Et nous sommes là pour transformer cette victoire dans un progrès social et humain. Et avec nous, les banques au lieu de commander, vont maintenant obéir. Il y a aura des résistances, vous allez voir. Le pouvoir de l’argent est toujours là. Alors mobilisez-vous pour la campagne des législatives pour donner à la gauche les moyens de transformer et de réussir le changement » ajoutait-elle place de la Bastille dans un discours très applaudi à la Bastille.

Le voici :


A Lire Aussi :

– François Hollande : l’extrême-danger des législatives par Belle-Amie

– 10 mai 1981 – 6 mai 2012 par Ze Rédac

– Après-Sarkozy, la droite reporte son implosion … après les législatives par RichardTrois

– Le Président François Hollande et les « nouvelles frontières »  par Belle-Amie

– Libres et heureux par Dante

– “Clichés de Campagne” s’expose dans la vraie vie par RichardTrois

9 Commentaires

  1. Ping : La République de retour le 8 mai « Ze Rédac

  2. Indispensable mais pas digne de prendre le poste réservé aux hommes, la Présidence. Comme beaucoup de femmes quoi, indispensable, mais derrière l’homme qu’elle sert pour qu’il puisse réussir. Cette France de machos dominants arriérés m’insupporte !!

  3. Ping : Nicolas Sarkozy réussit son échec « Ze Rédac

  4. Oui, Ségolène doit être applaudie. Quel homme aurait eu son comportement plus qu ‘exemplaire ? Bravo et même chapeau

  5. Ping : Comment Marine Le Pen entend dépecer l’UMP « Ze Rédac

  6. Ping : Présidentielle : Choisissez la meilleure Une du Figaro ! « Ze Rédac

  7. Ping : François Hollande : le secret du choix de son premier ministre « Ze Rédac

  8. Ping : Hollande ou la force des symboles « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s