Débat : le meilleur indicateur de la victoire de Hollande sur Sarkozy se trouve à droite 15

Par RichardTrois

François Hollande - Nicolas Sarkozy - Le Debat à la 65ème minute - Capture Ze Rédac

Si l’euphorie qui règne à gauche est déjà très bonne conseillère et fournit un précieux indicateur sur la victoire par quasi-KO de François Hollande face à Nicolas Sarkozy, il en est un meilleur encore.

Je vous avouerais que depuis 2007 j’ai plutôt tendance à me méfier de notre propre euphorie, du sentiment, du regard que l’on peut avoir sur un débat aussi important. J’ai découvert notamment lors d’un diner en milieu Sarkozyste, juste le lendemain du débat Royal-Sarkozy que le « camp d’en face » pouvait voir des choses inaccessibles au gauchiste que je suis. Voilà pourquoi je reste très attentif à ce que peuvent ressentir ceux qui sont à droite et ne sont pas engagés, immergés dans la vie politique.

Et ces sondes du « camp d’en face » disent sans équivoque qu’il y a ce matin un vrai vainqueur, celle d’un Président en devenir qui a su marquer la différence par rapport aux caricatures que la droite a fait de lui. François Hollande a montré son autorité, imposé le rythme, a su mettre un terme aux insultes et démontrer sa compétence, sa vision face à un Sarkozy qui avait décidé une nouvelle fois de jouer la peur. Ce matin les porte-paroles du candidat Sarkozy peuvent encore et toujours critiquer un « air de supériorité et d’arrogance » mais c’est parce que leur stratégie de la peur, de la dénonciation de François Hollande s’est abimé sur le front de l’autorité présidentielle du candidat de la gauche.

Oui ces amis de droite que j’ai sollicités par SMS, par téléphone aussitôt le débat terminé m’ont toutes et tous dit leur surprise… Ils avaient intériorisé ces caricatures et ont entendu un François Hollande présidentiel et un Nicolas Sarkozy systématiquement sur la défensive et sur des attaques totalement contre-productives.

La plus flagrante de ces attaques contre-productives de Nicolas Sarkozy étant celle qui consiste à insulter, à traiter François Hollande de menteur pour ensuite mentir à plusieurs reprises et notamment sur ce sujet que nombre de parents d’élèves connaissent pour le vivre,  celui de la suppression des RASED, ces structures spécialisées reunissant instituteurs formés, psychologues et venant très tôt en aide des enfants en grande difficulté scolaire. Ce point n’a été cité systématiquement.

Et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si hier sur Twitter le mot bien français et plutôt technique de RASED est apparu en « trending topic » mondial sur le réseau social. Tout un chacun a pu constater que Nicolas Sarkozy qui n’avait que le mot mensonge à la bouche venait de mentir effrontément qui plus est sur un sujet vérifiable sur le terrain. Il recommencera plus tard en expliquant n’avoir jamais assisté à une réunion du Premier  Cercle des financeurs de l’UMP au Bristol alors que l’objectif de ce Premier Cercle est de donner aux « généreux donnateurs »  l’accès à Nicolas Sarkozy.

L’apparition du mot clé RASED en « trending topic » sur Twitter n’est pas le seul élément techniquement mesurable qui corrobore les retours personnels que j’ai eus. La forte baisse de l’expression des observateurs de droite après la profession de foi de François Hollande « Moi Président » qui dessinait en creux une présidence Sarkozy anormale, dysfonctionnelle démontre son un effet massue à droite. Chez mes amis cela correspond aussi à une désillusion face à un second tour douloureux pour cette droite républicaine ou sociale qui a pu vivre parfois assez mal le côté bling-bling et omniprésidence de Nicolas Sarkozy.

François Hollande aura réussi à surprendre ceux de droite qui doutent, hésitent à voter Nicolas Sarkozy. Et Hollande aura même réussi à pousser ce dernier à la faute tout en galvanisant son propre camp. On ne saurait mieux dire qu’il a gagné sur toute la ligne ce débat.


A Lire Aussi :

– Hollande large vainqueur, Sarkozy proche du KO par Renaudot

– Longuet qualifie Le Pen « d’interlocuteur » : tactique ou maladresse ? par Hemingway

– Défilé du 1er Mai : le rouge et le tricolore ensemble contre Sarkozy par RichardTrois

– Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy : Regardez ce que vous avez fait de la France Monsieur le Président par Ze Rédac

– Les frontières et l’intégration ou l’imposture de Nicolas Sarkozy par RichardTrois

– Front syndical contre Sarkozy par Hemingway

15 Commentaires

  1. Rattrapé par le principe de réalité après avoir vécu 5 ans dans la forteresse UMP,visitant les régions transformées en village « Potemkine »,baladant les journalistes qui n’ont jamais osé le mettre face à ses mensonges et là patatras la déconfiture:le Roi est nu.

    Vous avez dit Bristol?Où est ce donc?
    A 100m de votre Château
    Vraiment,vous êtes certain?

    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/02/reunions-de-donateurs-l-amnesie-de-sarkozy_1694463_1471069.html

  2. Je reposte mon commentaire puisqu’il n’a pas été pris en compte.
    Je craindrai l’éventuelle réélection de Sarkozy jusqu’au bout de cette campagne présidentielle. La France vit actuellement un syndrome de Stockholm de grande envergure, à voir le nombre de personnes qui, à leur corps défendant, appellent de leurs voeux un Président tant décrié depuis cinq ans. Un regard sur quelques sites fréquentés (msn, yahoo) vous donnera une idée de cette France non pas « libre », mais « otage constentante » à laquelle je fais référence.

  3. moi aussi j’attends le 6 mai 20h…qu’ ont pensés les électeurs de la province profonde, des laissés pour compte, de ce pugilat à la testostérone, entre chiffres balancés à la figure et traitage de menteur. Qui croire ?

  4. les derniers sondages pour hollande sont en baisse cela est assez inquietant malgré un bon debat il ne remonte tant que cela , il serait à 52;5 j’ai bien peur que nous soyons tous sous prozac le 6 mai , attention la la gueule de bois ; cher ami vigilence

  5. Ping : Bayrou, l’Humain d’abord « Ze Rédac

  6. @Véronica.
    Je vous propose de lire cet article vu dans le monde de ce matin :http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/04/la-defaite-de-nicolas-sarkozy_1695296_3232.html
    Même s’il ne va pas vous ôter toutes vos inquiétudes, moi même j’essaie de rester lucide, il pourrait vous permettre de vous aider à attendre avec moins de stress, ces quelques heures qui nous séparent du changement.
    Vivement dimanche soir – 20 heures…..
    Même si je reste lucide, j’ai quand même mis le champagne au frais…. Car j’espère en faire sauter le bouchon en pensant à vous toutes et tous chers amis…
    Bon sang, ça devient trop dur, trop long….

  7. Ping : Sarkozy : fin d’une campagne de tous les dangers « Ze Rédac

  8. Bonjour,

    Je fais partie de ceux dont vous parler, qui ont soutenu Sarkozy en 2007 avec enthousiasme, qui ont été plus que déçus de son mandat, et qui ont été achevés par sa prestation télévisuelle.J’ai voté Marine au premier tour, je m’apprêtais à revoter pour lui malgré tout mais là j’hésite vraiment, d’autant plus que des propositions de Hollande sont intéressantes surtout pour aider les jeunes diplômés à s’insérer, ce dont je fais partie. Sur la question de la sécurité, il a aussi dit qu’il rajouterait les postes de policiers et de gendarmes alors que Sarkozy les a supprimés. Là, il a marqué des points, incontestablement, en rassurant la droite.
    Surtout, dans ce débat, Sarkozy n’a donné aucune direction a son programme pour les 5 ans à venir, Il a juste défendu nerveusement son bilan. Un bilan bien maigre mis à part son aventure libyenne.

    Je vois que dans mon entourage, seule une poignée de ceux qui ont voté Sarkozy il y a cinq ans s’apprêtent à recommencer. Même les électeurs de droite ont été choqués de son comportement. Pour moi, c’est surtout le fait d’avoir mis sont fils à l’EHPAD, sans aucun effort, alors que toute ma génération galère pour se faire une place même après Bac++. Revoter pour lui, pour beaucoup, c’est comme un cocu qui viendrait supplier sa femme de quitter son amant et de revenir à la maison. Tant pis, il faut passer à autre chose, même si ça ne nous rassure pas forcément.

    • Je suis socialiste «tempérée». En d’autres termes, je n’irai pas pousser le jusqu’au boutisme envers un parti dont certaines propositions ne me rassurent pas. C’est le cas avec François Hollande. Je n’ai pas de confiance absolue en lui, alors, à défaut de voter par conviction, je voterai par défaut à gauche, comme depuis des années. Le dilemne qui s’impose à nous se révèle cornélien : que choisir, le risque ou le malêtre inévitable ? Pour ma part, mon choix est fait. Je préfère à la certitude de souffrir avec Sarkozy le grand point d’interrogation qui se pose en votant Hollande.

  9. Ping : L’isolement historique de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

  10. Ping : Fin de campagne de Sarkozy : la liberté de la presse en cause « Ze Rédac

  11. Ping : Libres et heureux « Ze Rédac

  12. Ping : “Clichés de Campagne” s’expose dans la vraie vie « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s