De la femme de ménage à l’entrepreneur : ils m’ont dit leur futur vote Hollande 8

Par RichardTrois

Les opérations de vote ont commencé à Paris - © Razak

1er tour de la Présidentielle : un bureau vote à Paris à 8h30 - © Razak

Ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de parler politique à la fois avec une femme de ménage et un chef d’entreprise. Mais les résultats du premier tour comme l’hystérisation de la campagne par Nicolas Sarkozy délie les langues. Ils sont venus à moi connaissant mon engagement à gauche, me dire qu’ils allaient voter pour François Hollande et pourquoi.

Elle est une travailleuse qui « se lève tôt », très tôt. D’origine sud-américaine, timide avec cet accent qui perce encore malgré des années de vie en France, elle est agée. Mais elle travaille toujours dur, très dur pour subvenir à ses besoins et payer les études son fils, qu’elle élève seule. Nous discutons des difficultés ce fils, bon garçon, BTS commercial en alternance et qui dépense des sommes folles en essence pour rejoindre l’entreprise où il travaille à l’autre bout de la région parisienne.

Elle est optimiste. Malgré ses problèmes financiers, malgré ses problèmes de santé, de graves allergies provoquées par les produits ménagers qu’elle emploie pour donner du cliquant à de riches et moins riches copropriétés et autre appartements bourgeois de Paris. Elle est optimiste parce qu’elle attend le changement. Autant pour elle que pour son fils qui va très bientôt rechercher un travail, se construire un avenir dans une société qui a bien du mal à le voir en rose, cet avenir. Elle votera bien rose Dimanche 6 mai, pour François Hollande.

Après quelques échanges sur la situation politique et la dernière semaine, elle m’avoue qu’elle a participé aux primaires à l’automne dernier. Elle a voté pour Martine Aubry au premier tour … et pour François Hollande au second. Elle m’interroge sur la suite persuadée que François sera élu et que j’en saurais plus qu’elle. Ses questions pas forcément toutes très politiques montrent que les électeurs perçoivent aussi ce que François Hollande appelle très joliment dans son clip de campagne « toutes les vicissitudes de l’âme humaine », celle qu’il a connues au sein du Parti Socialiste.  Mais à travers ses questions, je me rends compte que cette grande dame de la politique qui dit que « les Français voient tout, entendent tout » a bien raison. Ils voient et entendent vraiment tout. Cela explique la chute, la détestation de Nicolas Sarkozy dans l’opinion. Cela doit aussi servir de leçon à la gauche , au futur Président. Le moindre de ses gestes, de ses décisions, de quel ordre quelle qu’elles soient, seront scrutées, analysées par les Français.

Lui est un travailleur qui se lève plus tard, il n’habite pas trop loin de son entreprise. Et surtout il finit ses journées très tard. Il peut être fier de ce qu’il a construit en 20 ans une entreprise qui emploie une centaine de personnes en France et dans le Monde, exporte en Europe, aux Etats-Unis et même en Inde et au Brésil.
Là encore, il m’alpague et m’oblige à parler politique. Ce que je rechigne à faire dans le cadre professionnel quand bien même je dois parfois serrer les dents, très fort. Lui veut surtout m’avouer son désarroi. Il a voté en 2007 avec enthousiasme pour Nicolas Sarkozy. Libéral assumé, il a cru que cet homme politique en rupture avec le Chiraquisme allait booster la France. Il explique que loin d’avouer gérer la France en « bon manager », Sarkozy a erré en opportuniste, façonné par son métier d’avocat. Il n’a pas voté au premier tour.
Il est éminemment déçu, cherche encore son vote. Il veut croire que François Hollande sera cette personne pragmatique, qui sera « un bon manager » pour la France. Et il enchaine les antiennes et autres élèments de langage de la droite. « Parce que vois-tu ce n’est plus possible ces 500.000 non-pourvu, ce coût du travail qui plombe la compétitivité, il faut un vrai « boost » pour réindustrialiser ce pays ». Je lui rappelle, à lui l’admirateur du modèle scandinave que la Suède et la Finlande réussissent très bien dans la mondialisation avec un système social solide et un travail qui n’est pas bon marché et que François Hollande se sont engagés à soutenier solidifier les PME françaises créatrices d’emplois. Il évacue en me disant qu’il hésite encore à voter pour François Hollande. Qu’adviendra-t-il s’il doit vendre son entreprise ? Va-t-il devoir donner tout le fruit de 20 ans de travail au trésor public ?
« Quand je pense à la France, je me dis que je dois voter Hollande. Quand je regarde ma situation toute personnelle, j’hésite à re-voter Sarkozy… ».
Ce qui va sans doute l’amener à voter pour François Hollande le 6 mai, c’est sa prise de conscience du changement nécessaire en Europe. Lui a qui largement profité, construit le succès de son entreprise sur la mondialisation, l’ouverture des marchés, lui le libéral a pris conscience que quelque chose doit changer. Il m’avoue que dans ses pérégrinations transatlantiques et « rest of the world », il a lu Emmanuel Todd et que lui aussi compte sur la « plasticité » de François Hollande pour mener à bien les changements nécessaires.

24 heures après ces discussions inhabituelles et particulièrement ouvertes, le sentiment qui domine est que François Hollande a réussi une incroyable alchimie. De celles qui non seulement permettent de gagner une élection mais aussi de nous construire un avenir commun.


A Lire Aussi :

– Comment Sarkozy prépare déjà sa reconquête… en 2017  par Dante

– Sarkozy, l’homme qui n’écoute personne… sauf Buisson par Arsinoé

– Copé, chef de clan … c’est l’UMP qui le dit par Lautréamont

– Sarkozy l’Effrayant par Dante

– Avec sa stratégie droitière, Sarkozy perd sur tous les tableaux par Hemingway

– Début de débâcle à l’UMP par Renaudot

8 Commentaires

  1.  » Le sentiment qui domine est que François Hollande a réussi une incroyable alchimie. De celles qui non seulement permettent de gagner une élection , mais aussi de nous construire un avenir commun « . Merci pour ce bel article et cette dernière merveilleuse phrase…..Tout est dit sur cette élection dans cette phrase….

  2. Mais l’UMP va pilonné les esprits (dès le 6 au soir vs verrez ) que la victoire de FH n’est pas dû à une large adhésion à son programme mais à un rejet de l’autre et prédire les pires catastrophes.
    NS espérait un 2ème tour avec MLP pour être sur de gagner (il était certain que FH allait chuter ds les sondages pendant l’hiver )
    FH redoutait lui ce cas de figure car il voulait une victoire légitime ( ce qui prouve sa force de caractère de ne pas chercher la facilité) et finalement son adversaire est UMP-FN
    Cela risque dêtre une victoire à la Pyrrhus!

  3. Ping : Sarkozy, emblème du système qu’il dénonce « Ze Rédac

  4. Ping : NKM, Rosso-Debord : La sale fin de campagne de la droite « Ze Rédac

  5. Ping : Khadafi s’invite dans la dernière ligne droite « Ze Rédac

  6. Ping : François Hollande à Bercy, un parfum de victoire … en photos « Ze Rédac

  7. Ping : Le 1er mai de tous les dangers « Ze Rédac

  8. Ping : Kadhafi contre DSK : Les affaires pourrissent la fin de campagne « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s