Sarkozy l’effrayant 11

Par Dante

Terre Brulée

Il devient effrayant tant il paraît libéré et prêt à tout grenader, tout brûler pour pouvoir continuer à s’adresser à cette majorité silencieuse qu’il veut séduire, ou qu’il croit encore pouvoir séduire.

Nicolas Sarkozy se noie. Certains lui reconnaîtront encore un talent de bateleur, une capacité à manier l’humour comme hier sur la question de Fukushima. Certains diront qu’il est serein, cadré, que ses phrases font mouche et qu’il capte l’attention la où François Hollande est trop sérieux.

Certes, certes mais derrière cet art de l’Actor Studio qu’il possède à merveille, il y a la ligne, l’idéologie, les mots, le sens des mots.

Et dans ce domaine, il ne reste plus que le cynisme de Sarkozy, ses propositions plus à droite encore que celles de Marine Le Pen, son discours sur les immigrés, les chômeurs.

Une dérive totale, une implosion de tous les cordons sanitaires, mis en place avec patience pendant des années par la droite et notamment Jacques Chirac entre la droite et l’extrême-droite.

En 2012, Nicolas Sarkozy pourra se flatter d’avoir été celui qui a fait sauter toutes les digues, sous l’impulsion de son mentor, Patrick Buisson. Reprenant sans complexe les antiennes de la période la plus noire de notre histoire : Vichy et la collaboration. Ses diatribes contre les syndicats, les corps intermédiaires, la gauche irresponsable font un mal considérable à la République et à l’humanisme des lumières qui devraient guider toute action d’un homme politique responsable.

Jamais un candidat de droite n’a transgressé à ce point cette ligne invisible. Mais Sarkozy a osé, au point de révulser jour après jour une partie de son propre camp. Les chiraquiens qui ne peuvent plus se reconnaître dans ce discours empoisonné. Villepin le dit très bien dans le Monde aujourd’hui. Mais il n’est pas le seul. Jean-Pierre Raffarin cache à peine ses états d’âmes, François Fillon semble avoir déserté le terrain. Et Alain Juppé a beau dire qu’il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarettes entre lui et le chef de l’état sortant, personne ne peut croire que Juppé se reconnaît dans les mots actuels de Sarkozy.

Qui semblait hier ivre de lui même, rigolard, mutin. Une sorte de caricature de lui-même. Distancié et provocateur. Se perdant dans des fausses polémiques sur les débats… Un deux trois quatre…. Est ce bien le niveau ? Et cette logorrhée, ce crincrin que plus personne n’écoute.

Alors c’est vrai, Nicolas Sarkozy capte encore l’attention comme un bel animal de foire pourrait le faire. Mais capter l’attention et séduire un électorat sont deux choses différentes.

Hier, j’éprouvais une tristesse inquiète à le regarder ainsi s’agiter, faire son numéro, parfois de père sévère, parfois de clown et je le disais qu’il n’a décidément rien appris de ses années de présidence. Toujours aussi arrogant, toujours aussi bêtement culotté, toujours aussi ricanant. Menteur sur Tariq Ramadan, se victimisant à outrance, utilisant son impact public pour lui même comme si la France était obligée de subir éternellement la psychanalyse à ciel ouvert qu’il nous impose encore. Aucun changement à l’horizon, à part peut être quelques cheveux blancs en plus….

Ça ne le sauvera pas. Et il semble vouloir entraîner dans sa chute sa formation, comme ces généraux de la Chine antique qui se passait par les armes avec toute leur armée.

Effrayant, on vous le disait.


A Lire Aussi :

– Avec sa stratégie droitière, Sarkozy perd sur tous les tableaux par Hemingway

– Début de débâcle à l’UMP par Renaudot

– Sarkozy le menteur par Saint-Simon

– Polémique Tariq Ramadan : comment Sarkozy perd son âme par Lautréamont

– Ségolène Royal, pièce maîtresse sur l’échiquier Hollande par Dante

– Marine Le Pen : analyse d’un vote par Lautréamont

11 Commentaires

  1. Ping : Copé, chef de clan … c’est l’UMP qui le dit « Ze Rédac

  2. Ping : Sarkozy, l’homme qui n’écoute personne… sauf Buisson « Ze Rédac

  3. Ping : Comment Sarkozy prépare déjà sa reconquête…en 2017 « Ze Rédac

  4. Ping : De la femme de ménage à l’entrepreneur : ils m’ont dit leur futur vote Hollande « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy, emblème du système qu’il dénonce « Ze Rédac

  6. Ping : NKM, Rosso-Debord : La sale fin de campagne de la droite « Ze Rédac

  7. Ping : Khadafi s’invite dans la dernière ligne droite « Ze Rédac

  8. Ping : François Hollande à Bercy, un parfum de victoire … en photos « Ze Rédac

  9. On voit bien que vous êtes engagés , et vous voterez Hollande , certainement. Bref , mercredi , Sarkozy a été bien plus convaincant que notre capitaine de pédalo national , c’est certain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s