Sarkozy a-t-il vraiment dit ce qu’il a dit ? 6

Par Beaumarchais

Nicolas Sarkozy invité de TF1 - capture Europe1

Nicolas Sarkozy invité de TF1 - capture Europe1

Nous étions inquiétés avant le premier tour : Nicolas Sarkozy montrait d’inquiétants signes de faiblesse de mémoire, lui qu’on nous présente depuis des années comme hypermnésique.

Sur le plateau du 20 heures de TF1 ce soir, il semble bien qu’il ait rechuté. A quatre reprises en effet il a eu des trous de mémoire, peu rassurants quand on sait qu’il doit retenir les codes de déclenchement de l’arme nucléaire.

Sur le niveau élevé du Front National, il a répondu à la question de Laurence Ferrari : « je n’ai pas été surpris ». Il y a encore peu de temps, il déclarait pourtant urbi et orbi que grâce à sa campagne axée sur les thèmes de l’extrême-droite (viande Hallal et compagnie), il rééditerait sa performance de 2007 en syphonnant les voix de Marine Le Pen, ce qui lui permettrait d’ailleurs de finir en tête le premier tour, condition sine qua non pour l’emporter au second.

A propos des fameux trois débats d’entre-deux-tours refusés par François Hollande, Nicolas Sarkozy s’est ému de cette reculade peu glorieuse devant le débat démocratique que les Français attendent. Peut-être trop ému, il a oublié qu’en 2007, alors qu’il était favori, il avait lui-même refusé un deuxième débat réclamé par Ségolène Royal.

Plus embêtant pour lui parce que concernant un fait plus récent, son trou de mémoire sur ses propos sur « la vraie fête du travail ». prononcés pas plus tard que lundi dernier. Ce soir, sur TF1, il a affirmé : « Non, non je n’ai pas dit du vrai travail ». Malgré l’insistance de Laurence Ferrari, il n’est pas parvenu à s’en souvenir.

De la même manière, il a assuré ne jamais avoir assimilé les électeurs de Marine Le Pen et ceux de  François Bayrou, ce qui semble avoir beaucoup irrité ce dernier. Pourtant, dans un entretien aux quotidiens de l’Association des journaux de l’Est de la France, Nicolas Sarkozy a déclaré, en début de semaine : « On ne peut pas accepter une immigration dont le seul but serait de bénéficier de prestations sociales toujours plus généreuses ! De ce point de vue, les préoccupations des électeurs de M. Bayrou et Front national sont les mêmes, même si les chemins sont différents ».

Entre vrais troubles de la mémoire et amnésie de circonstance, faites votre choix. Ce qui est certain en tous cas, c’est que Nicolas Sarkozy, vu le nombre de fois où il l’a cité durant les 20 minutes de son interview sur TF1, ne risque pas d’oublier que François Hollande est son adversaire.


A Lire Aussi :

– Sévère mise en garde de Bayrou à Sarkozy sur le FN par Renaudot

– Les gesticulations désespérées  de Nicolas Sarkozy par Lautréamont

– Vrai travail : le déshonneur de Sarkozy par Dante

– Marine Le Pen : analyse d’un vote par Lautréamont

– Ne pas laisser Sarkozy récolter les raisins de la colère par  Beaumarchais

– Hollande – Sarkozy : candidat du rassemblement contre candidat de l’affrontement par Saint-Simon

6 Commentaires

  1. Ping : Ségolène Royal, pièce maîtresse sur l’échiquier Hollande « Ze Rédac

  2. Ping : Comment Sarkozy perd son âme « Ze Rédac

  3. Je suis convaincu que l’unique motivation pour Sarkozy d’être réélu, est la crainte d’exercer un second quinquennat en prison !

  4. Ping : Sarkozy le menteur « Ze Rédac

  5. Ping : Début de débâcle à l’UMP « Ze Rédac

  6. Ping : Avec sa stratégie droitière, Sarkozy perd sur tous les tableaux « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s