Vrai travail : le déshonneur de Sarkozy 20

Par Dante

L'Humanité du 25 avril 2012 : Sarkozy copie Pétain

Sur quel chemin nauséeux s’est donc fourvoyé, volontairement Nicolas Sarkozy ? Le chemin du vrai travail, version 2012 de la France qui se lève tôt.

Comme s’il y avait la France qui se lève tard, il y aurait donc la France du faux travail, comprenez les assistés, les fonctionnaires, et les syndicalistes. La bête boire pour Sarkozy ! Comme ils furent la bête noire de Vichy. D’ailleurs, l’Humanité ne s’y est pas trompe ce matin qui publie 2 photos en Une  : celle de Sarkozy et de Pétain, accompagnés d’une citation attaquant les syndicats à 70 ans d’intervalle.

Jusqu’au bout, le candidat UMP aura donc choisi de pousser les feux de la division, de l’extrême-droitisation, de la tentative de pulvérisation de ces corps intermédiaires qu’il déteste au point de les avoir fait siffler dans chacun de ses meetings depuis le lancement de sa campagne.

Pour quel résultat ? Bien piètre à dire vrai. Car comme le disait  Le Pen père en son temps,  les Français préfèrent toujours l’original à la copie et en la matière, il y a quelque chose de malsain, d’effrayant même à voir un Président sortant, candidat à sa propre succession vomir sur des acteurs sociaux avec lequel il est censé négocier plusieurs fois pendant un quinquennat. On peut l’attendre d’un parti d’extrême-droite, qui n’a pas vocation à prendre le pouvoir, malgré le score ahurissant de Marine Le Pen, mais c’est inacceptable de la part d’un grand parti républicain.

Cette dérive sarkozyste, délétère et morbide, trouvera son paroxysme le 1er mai pour cet étrange meeting place du champs de mars. Alors qu’à un jet de pierre, le FN manifestera en masse sous la statue de Jeanne d’arc  et la gauche au côté des syndicats. 3 cortèges… Et quasiment du deux contre un. Car on ne voit pas trop quel flot, quels mots charriera Sarkozy ce jour là, pour se différencier du cortège Le Pen et tirer à boulet rouge sur le cortège syndical. Ce triptyque du premier mai avec ce  » vrai travail  » comme arme de destruction massive de l’élan socialiste aura fini de plonger cette présidentielle 2012 dans le caniveau de l’histoire de la droite républicaine.

D’ailleurs, la révolte gronde à l’UMP et les digues vont lâcher. Car on ne peut pas impunément raconter n’importe quoi, dédiaboliser le Front National, parti d’extrême-droite, parti anti-républicain au point où le fait jour après jour Nicolas Sarkozy.

Et son sésame du second tour, ce vrai travail pestilentiel, nous ramène aux heures les plus noires de notre histoire. Ce vichysme latent qui semble avoir encore de beaux jours devant lui.

Mais on brûle de poser la question à Nicolas Sarkozy : Liliane Bettencourt a-t-elle un vrai travail ? Ou Patrice de Maistre ? Le vrai travail est-il à Gandrange ou dans les salons du Crillon où des travailleurs du CAC 40 déjeunent en écoutant le meeting de leur champion ?

Le vrai travail, est-ce la mère de famille qui rame avec ses ménages et son emploi de caissière ou bien les amis de Vincent Bolloré ?

Sarkozy devrait avoir honte de manier des concepts aussi sulfureux qui ne lui éviteront ni la défaite ni l’explosion de son camp.

On a envie de lui rappeler cette phrase de Churchill après les accords de Munich : il a choisi le déshonneur et il aura la guerre…


A Lire Aussi :

– Marine Le Pen : analyse d’un vote par Lautréamont

– Ne pas laisser Sarkozy récolter les raisins de la colère par  Beaumarchais

– Hollande – Sarkozy : candidat du rassemblement contre candidat de l’affrontement par Saint-Simon

– Jouanno, Juppé : l’après Sarkozy a déjà commencé à l’UMP par RichardTrois

– Pourquoi Nicolas Sarkozy ne peut pas gagner par Hemingway

– La déculottée de Nicolas Sarkozy par Dante 

– François Hollande en marche pour l’Elysée par Ze Rédac

20 Commentaires

  1. Ping : Les gesticulations désespérées de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

    • salut pecheresse de mon coeur d’ici a facebook je suis content de te rencontrer au detour des informations politiques et non sur « VOICI » ou d’ailleurs je ne vais pas . a bientot ; DIOGENE LE CHEYENNE

  2. Nouvel hymne de l’UMP :
    « SARKOZY NOUS VOICI »

    1 : Une flamme sacrée
    Monte depuis Neuilly
    Et la France enivrée
    Te salue Sarkozy !
    Tous tes enfants qui t’aiment
    Toi et l’ardent Buisson,
    Accourront sans problème
    Pour t’éviter la prison !
    [Refrain] :
    Sarkozy nous voici !
    Devant toi, sauveur de la Finance
    Nous jurons, nous, tes gars
    De servir et de suivre tes pas !
    Sarkozy nous voici !
    Même si tes idées sentent le rance
    Soutenons ta Mafia !
    Sarkozy, Sarkozy, nous voici !

    2 : Tu as lutté sans cesse
    N’épargnant pas tes feintes
    On parle avec tendresse
    Du héros de Villepinte !
    Prends nos économies
    Et notre « vrai » travail ;
    Enrichis tes amis
    Et mets nous sur la paille !
    [Refrain]

    3 : Quand ta voix nous répète
    Afin de nous unir :
    « Mes adversaires sont bêtes,
    Ils nous préparent le pire ! »
    Nous, face à l’étendard
    De ta hargne immortelle,
    Dans l’or de tes dollars,
    Nous voyons luire un ciel !
    [Refrain]

    4 : La presse est inhumaine
    Sans cesse elle te raille !
    Tu racoles chez Le Pen
    A coups de « vrai travail » !
    Soutenons la Finance
    Vers son glorieux destin
    Car Sarko, c’est la France,
    La France, c’est Sarko !
    [Refrain]

    • Moi, je l’ai apprise en 6ème cette « mélodie »,ou plutôt ces odieuses paroles sur une musique nullissime. Dans nos rangs était passé un mot d’ordre venu de je ne sais qui : « On ne chante pas ça ». Nous sommes donc restés muets pendant un quart d’heure, jusqu’à ce qu’arrive le prof représentant autoproclamé du régime de Vichy au lycée, éructant, vociférant, nous menaçant des pires punitions et, bien entendu, nous avons fini par chanter . Si bien que cette répugnante « mélodie », je la connais encore hélas.

  3. Le 1er mai du Sortant: de la provocation. Il cherche l’affrontement. Mélange Pétain-Le Pen. Voyou. Nicolas Sarkozy est désormais un affront national.

    Cela dit, le sortant le disait au 1er tour : voter FN c’est voter socialiste! Donc j’ajoute? Ne compte pas, choisis la République #FH
    Sans concession, parler aux électeurs du FN: Qui vous a le plus trompé, menti, méprisé?
    Le sortant : il n’y aura pas de ministres FN. Les Français : il n’y aura plus de président sortant non plus

  4. Ping : La lâcheté des centristes « Ze Rédac

  5. Ping : Sévère mise en garde de Bayrou à Sarkozy sur le FN « Ze Rédac

  6. Merci pour cet article !
    Michel Noir aussi avait dit en son temps « mieux vaut perdre les élections que perdre son âme » ( toujours au sujet du Fhaine).
    Sarko’ a perdu son âme et une moitié des élections. Il perdra la seconde moitié dimanche ! Cet homme n’a pas la dignité nécessaire pour être président en France !

  7. Ping : Sarkozy a-t-il vraiment dit ce qu’il a dit ? « Ze Rédac

  8. Ping : Ségolène Royal, pièce maîtresse sur l’échiquier Hollande « Ze Rédac

  9. Ping : Comment Sarkozy perd son âme « Ze Rédac

  10. Très bonne « Une » de l’Huma car je vois dans l’expression de Sarkozy du « vrai travail » des relents du S.T.O. « Service de Travail Obligatoire » : travail forcé, déplacement de la main-d’œuvre et mise à disposition gratuite et sans limite des travailleurs ! exemple : l’attaque faite au code du travail avec la perversion du RSA, la suppression du CDI et la disparition de l’heure légale du travail hebdomadaire.

  11. Ping : Sarkozy le menteur « Ze Rédac

  12. Ping : Vrai travail : le déshonneur de Sarkozy | Résistance Inventerre

  13. Ping : Front syndical contre Sarkozy « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s