Pourquoi Nicolas Sarkozy ne peut pas gagner 9

Par Hemingway

Une de Marianne : Sarkozy Fin

Ses affidés ont beau courir les plateaux de télévision pour déverser les éléments de langage définis à Elysée sur le très beau score de Nicolas Sarkozy qui ouvre le jeu du second tour alors que tout le monde le donnait perdant, tous les clignotants sont pour lui au rouge et accompagnés de la sirène d’alarme.

Le magazine Marianne fait sa une sur le mot Fin sur fond de photo d’un Nicolas Sarkozy défait. Nos confrères de Marianne ont raison. La fin est proche et les raisons en sont multiples.

Toutes les campagnes présidentielles gagnantes ont respecté une règle simple : rassemblement de son camp au premier tour et ouverture vers d’autres forces politiques au second tour pour atteindre le cap des 50% d’électeurs.

Nicolas Sarkozy fait, faute de pouvoir agir autrement, une campagne à front renversé.

Il avait décidé au premier tour de rassembler le camp de la droite en faisant campagne sur les thèmes chers à cet électorat. Devant le peu de succès de l’entreprise, il a fini par faire des appels du pied appuyés à François Bayrou.

Pour le second tour, le score extrêmement élevé de Marine Le Pen l’amène à droitiser sa campagne pour espérer récupérer cet électorat, plutôt qu’à s’ouvrir vers le centre. Il s’y attèle déjà avec beaucoup de virulence et les deux semaines qui nous séparent du 6 mai vont voir le président sortant radicaliser encore sa campagne, ses attaques et ses propositions.

Le problème pour lui, c’est que l’électorat centriste est davantage séduit par la modération et les déclarations humanistes que par la radicalité. Il perdra donc là des voix précieuses alors qu’il a également besoin de faire le plein dans l’électorat du MODEM pour espérer l’emporter.

Si leurs électorats sont très éloignés l’un de l’autre, Marine Le Pen et François Bayrou ont un intérêt commun : tous deux espèrent une recomposition du paysage politique après la présidentielle, François Bayrou en constituant un centre autonome par rapport au parti présidentiel et la présidente du Front National en taillant des croupières à l’UMP. Pour parvenir à leurs fins, c’est-à-dire pour déverrouiller la situation actuelle, tous deux ont besoin d’une défaite, large si possible, de Nicolas Sarkozy.

Celui-ci ne peut donc pas compter sur le moindre geste de leur part. Ils ne feront pas d’appel au vote en faveur du président sortant, ni même d’appel à battre le candidat socialiste.

En empêchant toute autre candidature à droite, Nicolas Sarkozy s’est isolé, privé de tout nouveau soutien après le premier tour. C’est une faiblesse face à un adversaire qui a engrangé hier soir les appels au vote en sa faveur.

On savait depuis longtemps l’image du président sortant dégradée, abîmée dans l’opinion publique. Le vote de dimanche en a été la concrétisation dans les urnes : 1,8 millions de voix perdues par rapport à 2007. Mais au-delà de Nicolas Sarkozy, c’est la droite dans son ensemble qui est affaiblie avec une baisse de 35% de son socle électoral, puisqu’il y a cinq ans, aux 31% du candidat de l’UMP, s’ajoutaient les voix obtenues par Philippe de Villiers et Frédéric Nihous.

A l’inverse, la gauche a vu son total de votants augmenter de 2,3 millions. Le rapport de voix gauche droite est largement en faveur de François Hollande.

Nicolas Sarkozy se félicite d’arriver enfin au moment du duel, du un contre un. Il ne devrait pas se réjouir. La focalisation sur lui, qui existait déjà au premier tour, va s’accroître encore et François Hollande saura s’en servir. Le second tour ressemblera à un véritable referendum pour ou contre Sarkozy.

Derrière l’optimisme affichée, l’entourage du candidat de l’UMP a intégré la défaite. Alain Juppé, un des piliers du gouvernement et de la campagne de Nicolas Sarkozy s’est vendu : « Si Nicolas Sarkozy perdait, nous serions un certain nombre à tout faire pour que l’UMP garde sa cohésion ».

On n’évoque jamais la défaite lorsqu’on croit à la victoire.


A Lire Aussi – spéciale Premier Tour :

– La déculottée de Nicolas Sarkozy par Dante

– François Hollande en marche pour l’Elysée par Ze Rédac

– L’affiche attendue : Hollande versus Sarkozy par Arsinoé

– Le nécessaire pack de gauche pour l’entre deux tours par Lautréamont

– Marine Le Pen cartonne : douche froide pour une génération par RichardTrois

– Arrêtez ces sondages idiots par Dante

– Le naufrage et la clé Bayrou par Lautréamont

– La grande classe Mélenchon par Dante

9 Commentaires

  1. Nicolas Sarkozy a, certes, fait un score honorable tellement il était bas dans les sondages. Mais cela ne sera jamais suffisant pour l’emporter. Il semblerait que le « changement » soit inévitable.

  2. Ping : Hollande – Sarkozy : candidat du rassemblement contre candidat de l’affrontement « Ze Rédac

  3. Ping : Jouanno, Juppé : l’après Sarkozy a déjà commencé à l’UMP « Ze Rédac

  4. Ping : Ne pas laisser Sarkozy récolter les raisins de la colère « Ze Rédac

  5. Ping : Marine Le Pen : analyse d’un vote « Ze Rédac

  6. Ping : Vrai travail : le déshonneur de Sarkozy « Ze Rédac

  7. Ping : Les gesticulations désespérées de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

  8. Arithmétique et République. Le sortant n’a-t-il pas dit au 1er tour que voter FN c’est voter socialiste ? Alors, comme COPE, j’ajoute ? Bon, ne compte pas, VOTE, choisis la République #FH

    Un second mandat du Sortant : un risque énorme de casse et de faillite. Pour les classes populaires, pour les services publics, pour le budget de l’Etat, et pour la République

  9. Comment la France le pays des droits de l’homme pourrait réinstaller au pouvoir le digne successeur de Daladier et de Pétain ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s