Le nécessaire pack de gauche pour l’entre deux tours 12

Par Lautréamont

Ségolène Royal, Martine Aubry et François Hollande en Août 2011 à La Rochelle -  © Razak

Ségolène Royal, Martine Aubry et François Hollande en Août 2011 à La Rochelle - © Razak

Il va falloir y aller, et y aller encore mais cette fois à plusieurs, ensemble, unis, en groupe. Car si François Hollande a pris soin de faire une campagne où il a associé chacun des grands leaders avec une maîtrise hors du commun dans le maintien de sa stratégie de la normalité, avec un excellent premier tour ( 10 millions de voix ), l’irruption de Marine Le Pen et l’effondrement de Jean-Luc Mélenchon oblige à revoir la stratégie d’entre deux tours.

Qui peut parler à cet électorat frontiste, souvent composé d’ouvriers désespérés, de mères de familles abandonnées, de familles tout court à la dérive ? Qui peut comprendre et parler ? Ségolène Royal a immédiatement posé la bonne question en début de soirée … Il faut aller chercher ces voix et ne pas se contenter d’additionner celle de Mélenchon et les reports de Bayrou. Car si le président sortant est défait, à 1,5% du candidat socialiste, il va se battre jusqu au bout et a déjà commencé hier soir dans sa déclaration à faire les yeux doux au FN. En évoquait l’immigration, la mondialisation, la protection.

Sarkozy ne lâchera rien même si sa posture et sa situation ressemblent à une impasse. Mais il jouera le coup comme toujours car le match n’est pas tué. La partie continue et on rêverait d’un Hollande capable d’associer chaque jour une des grandes figures du PS dans toutes les cartes postales qu’il enverra comme va le faire Sarkozy chaque jour.

Utiliser pleinement Ségolène Royal, bien plus qu’il ne l’a fait jusqu’à présent… Et Arnaud Montebourg qui a une voix qui porte sur ces citoyens. Et probablement aussi Martine Aubry qui peut toucher ce cœur là.

Ne plus faire campagne en solo ou entouré des candidats aux législatives. Mais bien, chaque jour, sillonner la France et faire des meetings avec des ténors. Ils ne sont pas si nombreux à gauche. On peut imaginer aussi Daniel Cohn-Bendit.

Et pourquoi pas un meeting commun avec Mélenchon de Ségolène Royal et Montebourg?

Hier soir, l’ex-candidate avait mangé du lion et rappelé que sa ligne principale, l’ordre juste, les petits salaires, la revalorisation du pouvoir d’achat et le respect des citoyens étaient les valeurs essentielles à remettre au cœur de tout.

Martine Aubry, elle a choisi une ligne plus tactique, en rappeler que 3 français sur 4 ne veulent plus du chef de l’état. Taper, cogner, taper, cogner, encore et surtout ensemble. Avec puissance et sans rage inutile. Ramener cette colère qui s’exprime dans le vote FN vers un vrai projet de gouvernement. C’est tout l’enjeu du second tour et François Hollande devra parcourir ces 15 jours … Ensemble.

L'union sacrée des socialistes, déjà à La Rochelle, Août 2011 - © Razak

L'union sacrée des socialistes, déjà à La Rochelle en 2011 - © Razak


A Lire Aussi – spéciale Premier Tour :

– François Hollande en marche pour l’Elysée par Ze Rédac

– L’affiche attendue : Hollande versus Sarkozy par Arsinoé

– Marine Le Pen cartonne : douche froide pour une génération par RichardTrois

– Arrêtez ces sondages idiots par Dante

– Le naufrage et la clé Bayrou par Lautréamont

– La grande classe Mélenchon par Dante

12 Commentaires

  1. Ping : Le naufrage et la clé Bayrou « Ze Rédac

  2. Ping : François Hollande en marche pour l’Elysée « Ze Rédac

  3. Ping : Arrêtez ces sondages idiots « Ze Rédac

  4. Ping : Marine Le Pen cartonne : douche froide pour une génération « Ze Rédac

  5. Ping : L’affiche attendue : Hollande versus Sarkozy « Ze Rédac

  6. Ping : La grande classe Mélenchon « Ze Rédac

  7. cela ne me dérange pas mais je suis amusé toujours de la ségocomptabilité de ce blog ;-) ce qui me laisse penser que parmi les auteurs il y a … :-)

  8. Ping : La déculottée de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

  9. Ping : Pourquoi Nicolas Sarkozy ne peut pas gagner « Ze Rédac

  10. J’ai voté des deux mains pour le Front de Gauche, mais je vais trainer les pieds pour Hollande. Je n’ai pas la « grande classe  » de Mélenchon, moi.
    Lisant les commentaires des électeurs sur le blog de JLM, je note que le report de nos voix est loin d’être assuré. Quant à un meeting commun Méluche/Hollande, c’est exclu. Pas de compromis avec Hollande, c’est tout ce que souhaitent ceux qui iront voter comme ceux qui s’abstiendront.
    « Revalorisation des salaires » je n’ai vu ça nulle part, mais « donner un sens à la rigueur » , ça je l’ai lu. Pour moi ça n’a pas de sens. Ecouter la colère qui s’exprime dans le vote FN, je suis d’accord, mais on peut aussi écouter la colère et la détermination qui s’est exprimée dans le vote FdG. Hollande rêvait des 17% de Bayrou. Il ferait bien de tenir compte aussi de nos 11% qui sont loin d’être acquis.

  11. Ping : Hollande – Sarkozy : candidat du rassemblement contre candidat de l’affrontement « Ze Rédac

  12. Ping : Jouanno, Juppé : l’après Sarkozy a déjà commencé à l’UMP « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s