Marc Jolivet et ses co-auteurs rient d’une morne campagne 3

Par RichardTrois

Marc Jolivet, un spectacle électoral éphémère co-écrit avec C. Barbier, C. Posternak, G. Miller - © Razak

Dans un spectacle éphémère, Marc Jolivet et ses coauteurs ont réussi l’exploit. Faire un spectacle d’humour, brillant et réjouissant à partir d’une campagne terne, plate, anormale à force d’être normale. Marc Jolivet entre sur scène en fanfare et se joue des sondages, des candidats, tous les candidats et aussi des non-candidats et du CSA qui tient un rôle obligatoirement important. Le tout dans un tourbillon de mots qui fait du bien après des mois d’une campagne électorale où le poids des mots a souvent plombé l’atmosphère.

En sortir par le haut, par le rire est une excellente idée, d’autant plus excellente que l’exercice est très réussi, que l’on rit de bon cœur y compris au détriment de son ou de sa candidate.

A voir entrer en scène Christophe Barbier, l’éditorialiste, Claude Posternak le communicant, Gérard Miller le psychanalyste auprès de Marc Jolivet, on se dit que les 4 co-auteurs ont dû vraiment s’amuser à l’écriture de ce spectacle !

Difficile je peux vous en dire plus sans tomber sous le coup de la loi électorale. Sachez néanmoins que des scoops d’importance se cachent dans ce spectacle, des informations d’insiders, de celles par exemple que Christophe Barbier patron de l’Express ne peut pas écrire dans son journal ou dire dans ses éditos. C’est donc pour ceux d’entre-nous aiment la politique ou même pour celles et ceux qui veulent seulement en rire un must.

Autre avantage de ce chouette moment passé en compagnie de Marc Jolivet et ses amis, pour la modique d’une place d’extrême-gauche vous aurez ce samedi soir un sondage unique que seuls quelques happy very few auront entre les mains. Mais chut les pandores à la solde du Procureur de Paris veillent …

Marc Jolivet rejouera avec ses amis ce soir la dernière de ce spectacle éphémère. Puis ils se remettront au travail pour le second tour avec un nouveau spectacle électoral, les vendredi 4 et 5 mai, qui reste à écrire comme en fonction du résultat de dimanche.
Pour eux aussi tout se joue demain !

PS (PS pour post-scriptum hein pas de confusion M. le Procureur de Paris…) :  Les places d’extrême-gauche sont à 17€, les places de gauche à 25€ et celles de droite à 35€. Vous pouvez essayer de demander des places d’extrême-droite à la caisse de ma part, salle Gaveau, à vos risques et périls.

La salle vue de ma modeste place d’extrême-gauche :

Salle Gaveau avant le spectacle électoral éphémère de Marc Jolivet - © Razak

Salle Gaveau avant le spectacle électoral éphémère de Marc Jolivet - © Razak

Le Piston Circus, salle Gaveau au spectacle électoral éphémère de Marc Jolivet et amis -  © Razak

Le Piston Circus, joyeuse fanfare du spectacle électoral éphémère de Marc Jolivet et amis - © Razak


A Lire Aussi :

– 2012 : où sont les femmes ? par Lautréamont

– 45 millions et moi et moi et moi par Arsinoé 

– L’abstention, l’inconnue de dimanche par Dante 

– Pourquoi il faut voter Hollande dès le premier tour par Ze Rédac

– L’énorme vague Mélenchon … foule sentimentale en photos par RichardTrois

– L’ombre portée de Ségolène Royal sur la campagne par Lautréamont


Photo : © Razak

3 Commentaires

  1. Dommage, j’aurais bien aimé voir cette pièce et la suivante, mais j’habite trop loin.
    Y aura-t-il un moyen de les voir, par DVD par exemple ou autre?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s