Pourquoi il faut voter Hollande dès le premier tour 26

Par Ze Rédac

Illustration Equipe de Campagne FH2012

Illustration Equipe de Campagne FH2012

Dans quelques heures, la campagne officielle de premier tour sera close. Chacun des  43 millions d’électeurs aura alors un peu plus d’une journée pour réfléchir à son vote, un vote important puisque dimanche, pour reprendre la belle et parlante image de Ségolène Royal, « la voix d’une caissière vaudra celle d’un patron du CAC 40 ».

Nombreux sont ceux dont la conviction est établie et ne changera pas. D’autres iront voter mais ne savent pas encore pour qui, leur hésitation évoluant le plus souvent à l’intérieur d’un des blocs politiques. Une enquête récente (Présidoscopie 2012) a montré que dans les six derniers mois, la moitié des électeurs a changé d’intention de vote. Enfin, il y a ceux qui s’interrogent sur l’utilité même de voter au premier et / ou au second tour.

Les abstentionnistes potentiels et les électeurs susceptibles de changer d’avis constituent donc aujourd’hui une réserve électorale considérable et en mesure de changer la tendance observée récemment dans les sondages.

Quelle tendance d’ailleurs ? La question se pose tant les enquêtes d’opinion ont fluctué de semaine en semaine, voire de jour en jour, et se contredisent souvent les unes les autres, comme ce matin encore avec un sondage donnant François Hollande en hausse et largement en avance et un autre sondage le donnant en baisse et à égalité avec son principal concurrent. Une véritable patinoire comme disent les sondeurs.

Bien malin donc celui qui peut prédire aujourd’hui qui de François Hollande ou de Nicolas Sarkozy arrivera en tête, et qui de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon terminera troisième.

Or, plus que jamais, le niveau qu’atteindront les deux favoris dimanche à 20 heures sera crucial pour la suite.

Pour Nicolas Sarkozy, c’est une question de vie ou de mort. Il connaît parfaitement la politique et tous ses ressorts. Sa seule chance, il le sait, c’est de dépasser au soir du premier tour François Hollande, même d’une courte tête. Si tel est le cas, comptez sur lui pour savoir l’exploiter et tenter de prendre l’avantage psychologique en vue de la bataille de l’entre-deux-tours.

Pour François Hollande, il s’agit de tuer définitivement le match en ne laissant aucune chance à son adversaire de remonter son handicap. S’il arrive derrière lui, la partie se compliquera. Si Nicolas Sarkozy creusait un écart, le jeu redeviendrait très ouvert.

Au-delà des chiffres bruts, les résultats du premier tour créent un rapport de forces : soit on apparaît en situation de l’emporter soit on semble ne pas pouvoir gagner. Si on est dans le premier cas, on crée une dynamique et on gagne au second tour. Sinon…

C’est pour cette raison que l’élection présidentielle se joue d’abord et avant tout au premier tour et que les sondages du second tour dont nous sommes abreuvés n’ont que peu de valeur car ils ont été réalisés avant de connaître la dynamique que créera le scrutin de dimanche.

Dans ces conditions, tous ceux qui souhaitent profondément le changement, tous ceux qui veulent comme dirait Philippe Poutou, « foutre Sarkozy dehors » parce qu’ils ne supportent pas ce que le président sortant a fait de la France pendant cinq ans, tous ceux qui ne veulent pas prendre le moindre risque de le voir reconduit, alors tous ceux-là doivent voter François Hollande dès le premier tour.


A Lire Aussi :

– Sarkozy – Copé : derniers mots chrysanthèmes de campagne par Dante

– L’énorme vague Mélenchon … foule sentimentale en photos par RichardTrois

– L’ombre portée de Ségolène Royal sur la campagne par Lautréamont

– La tentative de victimisation de Sarkozy par Hemingway

– Publications des résultats avant 20h : le bal des faux derches par Arsinoé

– Après les derniers meetings, tout se joue le 22 avril  par Dante


Photos : Equipe de Campagne #FH2012

26 Commentaires

  1. Votez utile, c’est votez de la main gauche,c’est votez FDG,c’est votez JL Melenchon le 22 avril.
    Aux urnes citoyens si vous voulez un vrai changement.

    • Voter Mélenchon le 22 avril, c’est affaiblir Hollande pour le futur, surtout vis à vis de l’Europe !!!!
      Pour faire « plier » l’Europe, il faut que Hollande, arrive avec le plus de voix possible !
      Faire pression sur l’Europe qui nous en fait voir de toutes les couleurs !!!
      Il ne faut pas se faire d’illusions: le premier tour hélas, ne sera pas Hollande/Mélenchon !!
      Lisez le programme de Hollande !!

      • Pas du tout, ça ne sert à rien avec un Hollande qui finit par s’allier avec l’UMP comme en Grèce

  2. Voter pour Mélanchon qui a assisté à la remise de la Légion d’Honneur de Buisson, l’éminence (vert de) gris(e) de sarko, qui a sympathisé avec Dassault sous les ors du Sénat grace à la bienveillance de ses anciens amis socialistes, est-ce bien « utile » ?

    • Du blog de Mélenchon (http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/04/18/trois-jours-avant) :

       »
      Depuis deux jours la campagne marche au rythme d’une boule puante par jour contre moi. Lundi c’était la remise de légion d’honneur de Patrick Buisson. J’y étais. Donc cela prouverait ma connivence avec l’Elysée. A l’origine de cette « révélation » le « Nouvel observateur » et son journaliste d’investigation mondaine Maël Thierry. En fait une commande du PS. Reprise au détour d’une phrase par Jean-Jacques Bourdin qui ne m’avait pas habitué à ce genre de procédé, cette sottise tournera en boucle jusqu’à ce que le communiqué de François Delapierre mette les pendules à l’heure. Jusque-là aucun des « journalistes » qui répétaient comme des perroquets la trouvaille n’avait poussé la curiosité jusqu’à se demander ce que valait cette « information ». Cette remise de décoration a eu lieu il y a quatre ans ! Personne ne le dit. A l’époque Buisson était journaliste et pas conseiller officiel de Sarkozy. Pas un mot sur ce détail. Je polémiquais régulièrement avec lui dans l’émission « politiquement show » de LCI. Personne ne le saura. (…)

  3. Ping : Pourquoi il faut voter Hollande dès le premier tour. Par Ze Rédac | Désirs d'Avenir Castelnau-de-Médoc

  4. J’entends bien l’argument de l’impulsion du premier tour qui doit conduire au succès du deuxième. Néanmoins, si les résultats du premier tour ont une importance tactique pour les prétendants à l’investiture, ils revêtent un caractère vital pour les candidats qui n’ont comme ambition que de faire entendre leur message. Sans parler des 5% qui permettront aux malheureux du premier tours de se consoler au moins sur le plan pécuniaire, le poids politique des partis aux pieds du podium ainsi que l’importance qu’on leur donnera dans le futur se mesurera pour 5 ans à l’aune de ce scrutin, aussi il peut être dangereux d’encourager le PS dans ses tendances hégémoniques en privilégiant Hollande.
    Même si la tâche s’apparente à ménager la chèvre et le chou, et malgré ce qu’il s’est passé il y a 10 ans, on peut tenter de concilier une maximisation des chances de victoire finale de Hollande et une expression politique plus nuancée.

    La gauche est pour une fois relativement raisonnable dans le nombre de candidats qu’elle présente, aussi l’analyse en est d’autant simplifiée. LO et NPA ont publiquement avoué le caractère testimonial de leur candidature, aussi dans le cadre de la définition d’une stratégie de gouvernement, je me permettrai de les omettre pour simplifier encore.
    Reste 3 options:
    Hollande qui représente la valeur sûre, la candidature par défaut, le réalisme, le pragmatisme, la position aussi à gauche qu’il est raisonnable d’avoir tout en espérant être élu. A ce titre, j’observe circonspect cette forme d’autocensure qui veut qu’un candidat de gauche n’ait guère de liberté de s’éloigner du centre s’il veut espérer être élu. Sarkozy s’est lui allègrement aventuré sur sa droite en 2007 par la force de sa conviction et de son énergie.
    Mélanchon occupe cette place laissée à la gauche du PS par le recentrage de Hollande et la disparition des figures trotskistes. Son score indiquera le poids des héritiers du Non de gauche en 2005, il pourrait faire un levier dans les négociations Européennes à venir si Hollande s’en sert comme d’un thermomètre du désamour pour les politiques actuelles auprès de ses partenaires. Cependant en terme plus pragmatiques, qu’espérer de cette formation ? Elle a de grandes chances d’exploser dès que les communistes se verront offrir des maroquins pendant leur stentor prendra sa position d’observateur critique.
    Les Verts ont déjà signé leur accord avec le parti socialiste et donc par la même décidé de leur échec dans cette élection car les dés étaient alors jetés pour eux dans leur relation avec la rue de Solférino. L’électeur écologiste que je suis ne ressentait plus le même besoin de mettre mon bulletin vert dans l’urne pour faire poids dans les négociations d’entre deux tours. Cependant depuis quelques semaines, une petite musique inquiétante s’élève et donne un goût amer à cette fin de campagne. Après avoir acheté une relative tranquillité en signant l’accord en début de campagne, côté socialiste, la pression pour une dénonciation monte et va sans nul doute s’accentuer dès dimanche. Le risque de disparition de l’accord sera inversement proportionnel au score d’Eva Joly. C’est la seule et unique raison pour laquelle, je prendrai cette option de voter pour mes convictions profondes plus que part approbation de la campagne et du message d’Eva Joly qui fut biaisée par la signature entre appareils.

    • On peut dire beaucoup. Mais il faut commencer quelque part aussi. Le mouvement derrière le Front de Gauche – comme Occupy Movement, les indignés… – aide à réveiller. L’action est importante. Le paradis ne vient pas tout seul tout de suite. Puisque les élections vont avoir lieu, mieux vaut voter Mélenchon que de voter EELV. Peut-être faut-il passer par la révolution – mais tant que nous n’en sommes pas là, il vaudrait mieux voter Mélenchon et le Front de Gauche. On ne sait pas s’il va devenir président, mais même s’il le ne devient pas, on ne sait pas encore ce que pourrait faire un bon score de lui et du Front de Gauche. Votons et voyons – ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire la révolution plus tard si nécessaire.

      Vidéo éclaircissante sur EELV et sa candidate :

      Faire partie ou non de l’OTAN est une question importante je pense. Incompréhensible qu’EELV rejoint le PS pro-OTAN « war for oil ». Les enfants mort-nés ou déformés par les armes radioactifs en Iraq apprécièrent…

      Et vu ce qu’a fait le camp Hollande avec l’accord sur l’insistance de l’industrie nucléaire par laquelle Hollande a les mains liées, et le fait que Papandréou a mené à un gouvernement non-élu avec l’extrême droite en Grèce, et le fait que la trahison des sociaux-démocrates en Allemagne a largement contribué à l’arrive au pouvoir d’Hitler, je ne comprends pas comment on peut même s’imaginer qu’Hollande dans ces temps-ci va tenir ce qui reste de l’accord original. En 1995 ou peut-être même 2002 – oui, peut-être. Mais maintenant la bulle a éclatée. Et on sait par l’histoire que dans ce genre de situation où on se trouve maintenant, penser que le PS va se tenir à ce qui reste de cet accord – ce n’est pas réaliste. Je suis convaincu qu’on a juste vu le début de ce mouvement qui se réveille et dont le mieux représentant dans ces élections est Mélenchon.

      • Je passe sur les tendances conspirationnistes de la vidéo et le caractère godwinien du dernier paragraphe.

        Sur le fond, c’est quand même cocasse de reprocher à Eva Joly une position sur l’intervention en Libye qui est clairement partagé quasiment mot pour mot par Mélanchon.

      • Pas du tout, Mélenchon n’a jamais dit “je suis pour ce que l’ONU vote pour”, ce n’est pas sa relation et conception par rapport à l’ONU. Certes il veut que l’ONU contribue à un monde plus coopératif, mais il ne change pas ses opinions selon comment vote l’ONU. Le commentaire sur l’OTAN est simplement lié au fait que l’EELV avec sa soumission au PS ne va pas contribuer à changer le monde, ce qui aurait impliqué par exemple la sortie de l’OTAN.

        Hollande et l’enfouissement des déchets nucléaires –>

        Pour Hollande :

        “- BURE : c’est encore un labo !
        – c’est moi qui décide ! (je n’ai que faire des accords PS-EE-LV)”

        http://dai.ly/IcnAgT

      • « une position sur l’intervention en Libye qui est clairement partagé quasiment mot pour mot par Mélanchon »

        non pas du tout, il regrette ce qui s’est passé, vu le résultat. il a donc appris quelque chose, alors qu’EELV et sa candidate ont fait un accord dont il ne reste pas grande chose avec le PS, se soumettant à l’OTAN « war for oil »

      • « Sur le fond, c’est quand même cocasse de reprocher à Eva Joly une position sur l’intervention en Libye qui est clairement partagé quasiment mot pour mot par Mélanchon. »

        ce n’est pas ce qui est fait. Mélenchon est contre la façon dont l’intervention en Libye s’est déroulée et il n’a pas comme attitude d’être pour ce que l’ONU est pour. Par contre, initialiement il était pour la résolution de l’ONU. Joly et EELV se sont soumis au PS et l’OTAN « war for oil ».

      • « Sur le fond, c’est quand même cocasse de reprocher à Eva Joly une position sur l’intervention en Libye qui est clairement partagé quasiment mot pour mot par Mélanchon. »

        Eva Joly dit qu’elle est pour si l’ONU est pour. ça n’a jamais été la position de Mélenchon. Par contre, Mélenchon était pour la résolution de l’ONU, mais après la façon dont l’intervention s’est déroulée, il regrette l’intervention. Joly et EELV sont maintenant soumis au PS et l’OTAN « war for oil ».

        D’ailleurs la liberté d’expression ne semble pas très populaire ici, un endroit assez PS il me semble… (je ne sais pas combien de fois j’ai essayé de commenter maintenant)

      • La position de Mélenchon (il faut avancer vers 26 minutes) :

        http://dai.ly/HVBudS

        La position de Joly :

        En somme Joly est pour l’intervention si l’ONU est pour, comme Joly est pour l’accord avec le PS si la direction d’EELV est pour, ce qui implique se soumettre à un PS pro-OTAN, alors que Mélenchon maintenant regrette ce qui s’est passé et n’a jamais lié sa position à comment l’ONU vote et veut la sortie de la France de l’OTAN.

  5. Avec ce genre d’article j’ai juste moins envie de voter pour Hollande, et davantage pour Mélenchon. Merci !

      • « Le vote est libre » –> Donc le PS veut vraiment que le Front de Gauche passe devant le FN ? Pourtant, il me semble que j’ai vu plusieurs fans d’Hollande qui n’ont rien contre aider le FN à imposer le thème selon lequel Mélenchon est un bourgeois. Il faut dire que si on va suivre cette logique tant encouragée par des militants FN, PS et LO, Marx était un bourgeois aussi, parce qu’il ne fréquentait pas que des ouvriers… Il était un intellectuel assez curieux en fait, ouvert au monde, intéressé par ce que le monde pouvait lui apprendre et ce qu’il pouvait apprendre du monde.

    • Pas du tout, Mélenchon n’a jamais dit « je suis pour ce que l’ONU vote pour », ce n’est pas sa relation et conception par rapport à l’ONU. Certes il veut que l’ONU contribue à un monde plus coopératif, mais il ne change pas ses opinions selon comment vote l’ONU. Le commentaire sur l’OTAN est simplement lié au fait que l’EELV avec sa soumission au PS ne va pas contribuer à changer le monde, ce qui aurait impliqué par exemple la sortie de l’OTAN.

      Hollande et l’enfouissement des déchets nucléaires –>

      Pour Hollande :

      « – BURE : c’est encore un labo !
      – c’est moi qui décide ! (je n’ai que faire des accords PS-EE-LV) »

      http://dai.ly/IcnAgT

  6. « Voter Mélenchon le 22 avril, c’est affaiblir Hollande pour le futur, surtout vis à vis de l’Europe !!!!
    Pour faire “plier” l’Europe, il faut que Hollande, arrive avec le plus de voix possible ! »

    Celle-là, c’est la meilleure! Comme si Hollande, tellement oui-iste qu’il ne s’est pas offusqué que Sarkozy bafoue le résultat du réferendum va vouloir faire plier une Europe qu’il approuve! On peut être partisan sincère de cette Europe là, mais on ne peut faire croire que Hollande serait contre!
    J’ai lu les 60 engagements plusieurs fois, et chaque nouvelle lecture me démontre un peu plus que c’est la politique de reculs sociaux qui sera menée au nom de l’obligation de réduire les dépenses pour revenir à un déficit de 3% du PIB en fin de mandat. Le silence assourdissant sur le Smic en est la plus symptomatique illustration. Mais aussi le recrutement de 60 000 personnes pour l’éducation qui se fera à effectifs constants pour l’ensemble de la fonction publique, donc une diminution des effectifs dans les autres secteurs! Derrière chaque proposition qui parait positive il y a la face cachée qui va nous enfoncer dans la régression sociale. Autre exemple la retraite à 60 ans, pour quasiment personne! Encore une proposition alibi.
    Finalement on aura le droit pour les homosexuels de se marier, règle qui existe dans de nombreux pays et à laquelle je souscris, mais qui n’apporte pas de solution aux problèmes économiques et sociaux.
    On est bien loin des avancées sociales du programme de 1981 et même de celui de Jospin.

    Si on veut lutter pour »faire pression sur l’Europe qui nous en fait voir de toutes les couleurs », il n’y a que le vote Mélenchon qui apporte quelque chose pour l’avenir. Hollande ne fera rien de positif s’il n’y est pas contraint par une poussée forte sur sa gauche, le 22 avril, aux législatives, dans les entreprises et dans la rue.
    Plus le vote Mélenchon sera fort, moins il y aura besoin de grèves après.

  7. Ping : L’abstention, l’inconnue de dimanche « Ze Rédac

  8. Ping : 45 millions et moi et moi et moi « Ze Rédac

  9. Ping : 2012 : où sont les femmes ? « Ze Rédac

  10. Ping : Marc Jolivet et ses coauteurs rient d’une morne campagne « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s