Après Marseille, Vincennes : la vague de gauche va tout emporter 15

Par Dante

Hermosa vague - cc Scott Shiffman

La vague arrive cet après midi à Vincennes. Elle est partie de la plage du Prado, à Marseille, où des dizaines de milliers de citoyens ont acclamé Jean-Luc Mélenchon. Plus combatif que prévu, plus mordant encore, renvoyant à leurs chères études les médias qui, depuis quelques jours, l’installent dans les législatives, pour attenuer sa course de premier tour.

Y penser toujours, n’en parler jamais… Mélenchon a retenu la leçon de François Mitterrand et débouché politique il y aura bien sur pour le Front de Gauche et le PC mais pour l’heure,  il ne parle que de ce premier tour, ne pense qu’à ce premier tour, espérant décrocher la lune : passer devant Marine Le Pen et faire monter ses suffrages bien au dessus de 15%. Si l’on en croit la liesse, les visages réjouis, la diversité des citoyens venus l’écouter sur la plage de Marseille, on peut difficilement imaginer un Mélenchon en dessous des 15% le 22 avril prochain.

Une aubaine pour François hollande car cette ferveur, cette liesse qui semblent être l’apanage de la campagne Mélenchon rejaillit inévitablement sur celle du candidat qui peut l’emporter face à Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain,

Et cette vague, qui monte de la Méditerranée devrait toucher Vincennes cet après midi. D’abord parce que les militants socialistes auront à cœur très certainement de faire aussi bien que leur ancien camarade du parti socialiste. Depuis des mois, les médias répètent en boucle qu’il n’y a pas d’allegresse dans la campagne de Hollande, pas de joie, pas de rêve. C’est à la fois injuste car les grands meetings, comme celui de Rennes, le 4 avril dernier, avec Ségolène Royal ou celui du Bourget, le 22 janvier, ces grands meetings résonnent tous d’une ferveur réelle, et d’une envie profonde de gagner. Ce ne sont pas des salles plan plan. Pour le reste, la stratégie arrêtée de la normalité et de la course de fond contraint évidemment le candidat à des postures et des scénographes qui n’ont rien d’échevelée, ni de survoltée, et à un discours de raison qui tient en une promesse courageuse : je ne promettrai pas ce que je ne peux pas tenir.

Vincennes devrait donc être l’un de ces moments où l’on se lâche, où l’on allume une peu le feu. Les militants socialistes, qui mobilisent depuis plusieurs semaines sont persuadés qu’ils réussiront leur pari : un moment populaire, festif et très politique.

Marseille / Vincennes : démonstration de force d’une gauche qui veut gagner, n’éprouve plus la peur de perdre, cette peur du 21 avril, déjà effacee en 2007 par l’accession au second tour de Ségolène Royal et totalement oubliée en 2012 car l’enjeu est si fort, si crucial que le débat, clivé au possible gauche /droite, ne devrait révéler aucune mauvaise surprise de premier tour.

À 7 jours de ce premier tour justement, la gauche se présente en force. En face, l’UMP broie du noir. Contraint par les temps de paroles verrouillés, appuyé uniquement sur ses propres forces, ne portant aucun projet et plombe par un bilan désastreux, un désamour qui ne se dément pas, Sarkozy a promis une adresse à la France silencieuse, celle qu’il croit pouvoir séduire le 22 avril prochain. Aujourd’hui, nul doute qu’il fera Concorde comble pour ce show mais ça ne restera qu’un show, une coquille vide car la dynamique est bel et bien à gauche… Chez Jean-Luc Mélenchon qui réveille les citoyens et chez François Hollande qui leur offre un projet crédible et une vision d’avenir.

La vague va tout emporter. Sarkozy le sait. Son barrage contre les pacifiques est trop  fissuré pour résister.


A Lire Aussi :

– Vauzelle au Mexique : Sarkozy vous nous  » Cassez  » les pieds !  par Lautréamont

– Sarkozy : panique à bord par Dante

 Sarkozy : le petit atome par Renaudot

– Le Pen et l’abstention : la menace fantôme par Lautréamont

– Le silence assourdissant de la « France silencieuse » par  Beaumarchais

– Hollande à la hausse : l’effet Royal par Dante

– Mélenchon : transformer l’essai par Lautréamont


Photo : Scott Shiffman – Breaking blue green wave from Hermosa Beach pier – Licence Creative Commons

15 Commentaires

  1. NON à Vincennes ce ne sera pas la même vague que celle de Marseille, Toulouse et La Bastille…..ce sera les résidus de petites vaguelettes insignifiantes, sans importance…..!

    • Bacchus, ça n’est pas bien de dire NON à Vincennes !!!! Nous avons LE DEVOIR DE GAGNER !!!! Ou alors êtes-vous prêts à vivre encore 5 ans de calvaire avec Sarko !!! 15 ans, ne vous suffisent pas ?? 5 ans ministre du budget, 5 ans ministre de l’intérieur, 5 ans Président !!!!
      Les résidus de vaguelettes comme vous le dites, insignifiantes et sans importance, est une remarque méchante, inutile et de mauvais goût !!!
      Elle ne vous a pas suffit la méchanceté pendant toutes ces années de gouvernance ????
      Il faut nous rassembler, et non être divisés !!!
      N’oubliez-pas : L’UNION FAIT LA FORCE !!! et non, <> c’est toujours ce qu’a fait Sarko, ne l’oubliez-pas !!!!

  2. Foutage de gueule votre gauche ne représente pas notre gauche sachez une chose c’est que nous ne voterons pas pour l’oligarche Hollande que cela soit bien clair dans votre cervelle , la plupart des gens du Front de gauche sont des abstentionnistes et en tant qu’abstentionniste nous avons pris l’habitude de voter que sur le fond d’un programme d’où notre grand nombre au fil des ans… mais cela ne nous posera pas de problème de retourner à notre abstentionnisme , sur ce arrêter de croire que le ps est la gauche il n’en est rien, le ps est une social démocratie dont on a vu les ravages en grèce, en espagne en italie au portugal pour ne citer qu’eux nous ne voulons pas continuer le suicide orchestrés par votre mouvement comme nous ne voulons pas nous laisser saigner par l’ump , si nous ne sommes pas au second tour nous serons dans la rue , notre révolution citoyenne se passe dans les urnes mais ne vous leurrez pas… notre combat n’est pas battre sarko notre combat s’appelle mettre à terre le dieu que vous vantez tant et qu’il s’appelle FRIC

  3. Exacte, si Hollandréou ne fait pas de virage a gauche, je pense que je pourrais rester abstentionniste.Pourquoi Vote Bonnet blanc quand on a déjà Blanc Bonnet ;)

    • L’abstention n’a jamais fait avancer les choses. S’abstenir, c’est donner sa voix à l’ennemi, en l’occurrence Sarkozy ! N’oublions pas que le droit de vote est fondamental dans une démocratie et que nos ancêtres se sont battus pour ça ! A l’inverse, si tout le monde s’abstient, nous risquons de nous faire déposséder de ce droit si chèrement acquis ! Le dernier ministre de l’intérieur de Chirac nous a bien supprimé (à certains journalistes mal pensants et mal disants en tout cas….) la liberté d’opinion et d’expression et notre actuel président nous a volé en 2005 notre referendum (acte on ne peut plus démocratique…) sur le traité de Lisbonne. Dégageons-nous de cette emprise fascisante avant qu’il ne soit trop tard ! Nous avons pour cela une arme ultime : le bulletin de vote ! Profitons de ce droit pour dire non à Sarkozy, le président des riches, des banques et des gros patrons. Et pour cela, VOTONS ! Pour obliger Hollande à faire un virage à gauche, il suffit de voter Mélenchon, je ne vois pas où est le problème !

  4. Qui passe son temps à casser tout le monde, et à attendre une vague qui ne vient pas? #Sarkopipo, le nouveau Brice de Nice

  5. @ abstentioniste :
    Il suffit de clamer vrai ce dont on ne sait rien pour parler sans rien dire et rien dire pour parler .Celui qui ne fait rien devant une France bafouée , une Republique asservie à des interêts personnels n’ayant rien a faire avec la politique , devant la montée des fascimes , des aventuriers ,des oliggarques et des crimineles , celui là est un imbecile ou un salaud .
    Celui qui parle de revolution et de mettre a terre un dieu de papier celui là a dans la bouche un cadavre .

  6. L’abstention favorise toujours la droite, et vous le savez !! Alors ne vous dites pas de gauche, à la rigueur des anarchistes, mais c’est tout. L’abstention, c’est un piège à cons !

  7. Ces « abstentionistes » de gauche sont ceux que l’on retrouve dans les manifestations stériles qu’ils ont organisées pendant ces 5 dernières années. Car, qu’ils le veuillent ou non, on est encore en démacratie et seule une élection permet de faire avancer les choses, peut-être pas aussi vite qu’ils le souhaitent mais plus vite que cinq ans de plus avec la droite, surtout celle de Sarkozy.

  8. Ping : Vincennes / Concorde : Hollande vainqueur par KO « Ze Rédac

  9. Ping : Ségolène, Martine, Lionel et les autres : l’entente cordiale « Ze Rédac

  10. Ping : L’appel à l’aide crépusculaire de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

  11. Si Mélenchon n’est pas au deuxième tour, et si je suis réduit à n’avoir que le faux choix entre Sarkozy et Hollande, je voterai contre Sarkozy qui a mélangé la droite et l’extrème droite (comme l’avait pronostiqué Chevènement dans « Défis Républicains ») mais ce vote ne sera pas pour Hollande, même si techniquement je mettrai un bulletin avec son nom dans l’urne, en gros ce sera comme quand j’ai voté Chirac en 2002.
    Car c’est tout ce que fera de bien Hollande, battre Sarkozy, ce qui est une urgence. Pour le reste de sa politique, j’espère me tromper, mais on saura vite avec le Smic.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s