Le Pen et l’abstention : la menace fantôme 11

Par Lautréamont

Marine Le Pen à DPDA le 11 avril 2012 - capture Salam93

Marine Le Pen à DPDA le 11 avril 2012 - capture Salam93

Elle semble en reflux dans toutes les enquêtes d’opinion. Entre 13 et 17 %. Ainsi donc, à une semaine du premier tour, Marine le Pen aurait échoué dans son pari de faire turbuler le duel annoncé gauche / droite. Et pourtant, un indicateur essentiel dans toutes les présidentielles pointe une réelle dynamique : le vote des jeunes qui lui est particulièrement favorable. Étrange paradoxe qui nous ramène toujours à la règle concernant le Front National : son vote n’est pas quantifiable réellement… jusqu’à  la sortie des urnes.

Ce qui était valable en 2002 reste donc valable en 2012 : attention à ce Front National qui avance en  rampant.

Tous les  élus ruraux, par exemple, le disent : Le Pen séduit dans les campagnes. Son discours sur la France profonde, la France réelle, celle de la ruralité, fait mouche, d’autant plus que ces zones semblent avoir été abandonnées par les principaux candidats, qui leur ont envoyé en meeting leurs émissaires et se sont assez peu déplacés personnellement. Et si dans les zones urbaines, ça ne passe pas, dans les zones ouvrières, dévastées par le chômage, les délocalisations, la galère, là encore, Le Pen paraît bien plus haut que ne veulent bien le dire les sondages.

En 2007, le trio Sarkozy / Royal / Bayrou avait créé un élan de campagne tel, un déferlement tel d’engouement et de passion pour ces 3 protagonistes transgressifs et combatifs, que les extrêmes n’avaient pu exister, écrasés par la force de l’histoire passionnelle qui se déroulait sous les yeux des français et dont ils s’étaient emparés.

Aujourd’hui, comme le démontre la dernière étude  BVA qui a comparé les deux campagnes, celle de 2012 est considérée comme moins inventive, moins proche des gens, moins intéressante à une majorité écrasante.

Un climat un peu morose qui favorise toujours dans la dernière ligne droite un vote protestataire…. Et l’abstention.

La seconde menace fantôme. Elle n’a jamais été côtée aussi haut à une semaine du premier tour.. 32 % pour l’IFOP. En 2002, elle avait déjà battu des records :28,5 %, provoquant en partie l’élimination de Lionel Jospin. Nous ne sommes évidemment pas dans cette configuration et aucun des deux principaux candidats ne semble pouvoir être éliminé, qu’ il s’agisse de François Hollande ou Nicolas Sarkozy.

Mais gare aux mauvaises surprises de premier tour.

Tous les sondeurs sont d’accord sur ce point : le vote n’est pas cristallisé et de profonds mouvements électoraux se déclenchent encore plaçant en tête le candidat PS, puis le candidat UMP, puis a nouveau le PS. Tout cela change de semaine en semaine. Une véritable patinoire qui provoquera des glissades jusqu’au jour du vote.

Il ne faut donc pas se relâcher, faire campagne jusqu’au bout. Et ne pas se laisser endormir par un second tour qui semble trop beau pour être réel. 57/43, c’est énorme. Bien sur, à  l’aune du rejet de Sarkozy,  tout s’explique mais le soir du 1er tour, c’est une autre campagne qui commence. Se battre jusqu’au bout,  rester concentrés jusqu’au bout sur ce seul objectif : performer le plus haut possible pour François Hollande le 22 avril.

Et convaincre ces millions de français de venir voter pour repousser toute menace fantôme.


A Lire Aussi :

– Le silence assourdissant de la « France silencieuse » par  Beaumarchais

– Hollande à la hausse : l’effet Royal par Dante

– Mélenchon : transformer l’essai par Lautréamont

– FOG explose en plein vol sur France2 par Arsinoé

– Vers la sortie de Bayrou par Saint-Simon

– Sarkozy le transformiste par Hemingway


Photo : capture Salam93

11 Commentaires

  1. Ping : Sarkozy, le petit atome « Ze Rédac

  2. Ping : Sarkozy : panique à bord « Ze Rédac

  3. Ping : Vauzelle au Mexique : Sarkozy vous nous “Cassez ” les pieds ! « Ze Rédac

  4. Dieu que la Le Pen est bien pratique pour faire peur ! Voter Hollande au premier tour, non pas parce que son programme vous plait, mais pour éviter un naufrage comme celui de Jospin!
    Désolé, je ne marche pas.
    Je voterai pour celui qui propose un programme de gauche. Et ce n’est pas Hollande.

  5. Ping : Après Marseille, Vincennes : la vague de gauche va tout emporter « Ze Rédac

  6. Ping : Vincennes / Concorde : Hollande vainqueur par KO « Ze Rédac

  7. Ping : Ségolène, Martine, Lionel et les autres : l’entente cordiale « Ze Rédac

  8. Ping : L’appel à l’aide crépusculaire de Nicolas Sarkozy « Ze Rédac

  9. Ping : Portfolio : François Hollande à Vincennes, la force du rassemblement « Ze Rédac

  10. Ping : Ze Rédac

  11. Ping : Sarkozy : un long chemin de croix « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s