Sarkozy le transformiste 11

Par Hemingway

Nicolas Sarkozy à Londres - cc 10 Downing Street

On a tellement entendu Nicolas Sarkozy sur tout et tout le temps depuis dix ans qu’on ne prête plus toujours garde à la manière dont il argumente et répond aux arguments de ses adversaires. Un peu comme un commensal qui fait du bruit avec sa bouche en mangeant, on trouve cela désagréable au début puis on finit par ne plus y faire attention.

Ce midi pourtant, à l’heure du déjeuner, allez savoir pourquoi, j’ai failli avaler de travers en entendant le président sortant faire une déclaration en direct de Saint-Brice-sous-Forêt dans le Val-d’Oise : « J’ai entendu un candidat dire qu’il ne tiendrait pas compte des marchés ».

Il répondait ainsi à François Hollande qui déclarait hier sur France2 : « Et si les marchés s’inquiètent, je veux leur dire ici que je ne leur laisserai aucune place » et précisait ce matin : « Ce que je veux, c’est que nous montrions, la France mais aussi l’Europe, une capacité commune à dominer la finance ».

Vous avez vu le tour de passe passe ? François Hollande dit en substance que les Etats ne doivent pas se laisser imposer leur loi par les marchés financiers, ce que personne ne peut contester, et cela devient dans la bouche de Nicolas Sarkozy : cet irresponsable veut faire comme si les marchés n’existaient pas.

En réfléchissant aux semaines passées, on réalise que chaque jour ou presque a été l’occasion pour le candidat de l’UMP de procéder de la même manière. Quelques exemples :

Lorsque François Hollande indique vouloir fermer une seule centrale nucléaire dans le mandat qui s’ouvre, Fessenheim car les conditions de sécurité ne sont pas remplies, et parvenir à échéance d’une quarantaine d’années à un mix énergétique 50% nucléaire et 50% énergies renouvelables, cela devient pour Nicolas Sarkozy : « le candidat socialiste veut fermer toutes les centrales nucléaires ».

Quand François Hollande dit vouloir faire contribuer les plus aisés à hauteur de leurs ressources pour les faire participer à l’effort collectif, cela devient : « il ne veut plus de riches alors que moi, je ne veux plus de pauvres ».

L’objectif d’équilibre des finances publiques fixé à 2017 par François Hollande contre 2016 pour Nicolas Sarkozy, amène ce dernier à dire que le socialiste veut faire de la France la Grèce.

On pourrait, en y passant un peu de temps, multiplier les illustrations de la méthode Sarkozy : prendre à ses adversaires, le plus souvent François Hollande, une phrase, un bout de phrase, un seul mot, apocryphe parfois, et le transformer, le triturer, le malaxer, le déformer, le compléter, le retourner pour en faire un propos jamais prononcé mais qui devient par la magie du verbe sarkozyen un argument auquel il oppose un contre-argument frappé au coin du bon sens. Quelle personne censée pourrait ne pas s’émouvoir qu’un gagnant potentiel de la présidentielle dise qu’il ne tiendrait pas compte des marchés financiers ? Personne.

Evidemment, ce type de méthode nécessite une mauvaise foi de plomb. Si toutes les femmes ou tous les hommes politiques sont parfois tentés d’en faire preuve, Nicolas Sarkozy en est sans conteste le champion toutes catégories. Et malheureusement pour lui, ce qui a marché en 2007, ne fonctionne plus aujourd’hui, les Français ayant, aussi sur ce point là, perçu l’imposture.


A Lire Aussi :

– L’Allègre Sarkozyste par  Saint-Simon

– Royal en banlieue à Sartrouville  : votez ! par Santander

– Sortir Sarkozy : voici la première et la plus urgente des raisons par RichardTrois

– Hollande / Mélenchon : un attelage solide par Aristote

– Jeunesse désenchantée, abstention galopante… Merci Nicolas par Dante

– Fillon en campagne : le syndrome du char russe par Lautréamont


Photo :  10 Downing Street – licence Creative Commons

11 Commentaires

  1. Ping : Vers la sortie de Bayrou « Ze Rédac

  2. on est habitué aux sorties de N S sa vie politique est bâtie sur la trahison , de ce fait comment peut on le croire quand il parle , il a aussi trahis les Français , donc il faut le sanctionner , lui dire stop ! et l’envoyer travailler chez son amis bouygues chez qui il veut gagner de l’argent comme il l’a dit .

  3. oui les français ont vu à qui ils avaient à faire, menteur, hableur….comment ont-ils pu élire un président comme lui ??? François Hollande n’aura aucun problème pour faire mieux !!

    • menteur , hâbleur mais c’est peut dire , il a trahis pratiquement tout les gens avec qui il a travailler qui eux braves soldats continuent a voter pour lui , d’autre part si par malheur il était réélu c’est son dernier quinquennat et la il pourra servir ses amis car de la popularité il n’a plus rien a faire , alors comme je l’avais prévus en 2007 et j’aurais préféré me tromper il a été le président des riches , la il va finir ce qu’il a commencé à savoir la destruction de notre système social et de santé , si il est président dans 4 ans il n’y aura de sécurité sociale ou très peut il enverra les malades dans les mains de son frère guillaume sarkozy , délégué général des assurances santé  » MALAKOFF MEDERIC » et malheureusement je ne me trompe pas ; la médecine a 2 vitesses sera la règle . les emplois précaires aussi ; ce ne sera plus la chasse au chômage mais la chasse aux chômeurs , diminution des congés , augmentation de la t v a sociale qui comme d’habitude n’aura de social que le nom , le rétablissement probable du bouclier fiscale , je pense juppé premier ministre (celui qui a mis les français dans la rue en 1995 )
      La continuité de la démolition de l’école , de la justice (il y a des doléances des magistrats la dessus )
      En fait vous le savez il fera tout l’inverse de ce qu’il a promis et se mettra a la disposition de l’Allemagne , je ne suis pas devin mais je connais trop le bonhomme .
      si vous voulez souffrir votez sarkozy , si vous voulez plus de justice votez hollande , bannissez le F N pour cela vous pouvez prendre des renseignements auprès des villes comme ORANGE , et de TOULON qui ont été gérée par le F N , vous verrez ce que pense ces gens .

  4. Ping : Hollande à la hausse : l’effet Royal « Ze Rédac

  5. Ping : FOG explose en plein vol sur France2 « Ze Rédac

  6. Ping : Mélenchon : transformer l’essai « Ze Rédac

  7. Et en plus, il ne manque pas d’air. Il dit en substance : « pour ne pas dépendre des marchés, il faut payer ses dettes, ne pas emprunter d’argent, etc ». Il oublie de préciser qu’il va falloir payer sa dette à lui, son énorme gabegie de 600 milliards supplémentaires

    • vous avez tout a fait raison il en a bien profité de ces 5 années voir le parc des voitures son bel avion (sarko one) ses superbes voyages , ses palaces tout cela n’est pas gratuit même si il a enlevé ses rayban et sa rolex il les avaient dans la tête mais en plus il se fiche de nous parce que lui quoiqu’il se produise sera a l’abris

  8. Ping : Le silence assourdissant de la ” France silencieuse “ « Ze Rédac

  9. Ping : Le Pen et l ‘abstention : la menace fantôme « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s