Fillon en campagne : le syndrome du char russe 8

Par Lautréamont

François Fillon, premier ministre

François Fillon, premier ministre,2007

Même lui s’y met. François Fillon, qui pourtant ne nous avait pas habitué à ces outrances, façon Nadine Morano, NKM ou Jean-François Copé, François Fillon lui aussi se met au diapason d’une campagne UMP qui sombre dans le grotesque, la violence et la caricature.

Hier soir en meeting à Versailles, le premier ministre n’y est pas allé par 4 chemins,  » si Hollande est élu , la spéculation contre l’euro reprendra de plus belle «  … Ben voyons …. Estimant que Nicolas Sarkozy a érigé des barrières contre les spéculateurs financiers qui empêchent désormais la France de ne pas connaître le sort de la Grèce.

Des barrières qui tomberaient naturellement, si la gauche revenait au pouvoir.

On notera deux points.

Le premier c’est que Fillon se trahit et n’emploie même pas le conditionnel, ce qui en dit long sur l’espoir réel de la droite de gagner cette présidentielle.

Il aurait pu dire  » si Hollande l’emportait « … Non, il déclare  » si Hollande gagne « .

Attention, les vampires socialistes sont là. Une croix, de l’ail et de l’eau bénite… Vite

Ensuite cela nous rappelle un petit air de 1981, quand la droite, voyant monter la vague socialiste, expliquait à qui voulait l entendre que les chars russes envahiraient illico presto la capitale.

On sait ce qu’il advint.

Laurent Fabius raconte d’ailleurs souvent avec amusement  le premier dîner qu’il fit l’Elysée. Les maîtres d’hôtel regardaient le nouveau président et ses conseillers, avec un étonnement certain, persuadés qu’ils ne savaient pas tenir une fourchette et un couteau.

D’ailleurs, hier soir, le spectre rouge à été largement agité par nos amis de l’UMP. Rendez-vous compte que Jean-Luc Mélenchon tiendra le stylo du programme commun d’entre deux tours, a lancé Valerie Pécresse.  Remplacez Georges Marchais par Melenchon et nous voilà revenu au siècle d’avant, à avril 1981 et la peur du communiste.

Il faudrait expliquer à l’UMP que les temps ont changé, que l’URSS n’existe plus, ni Georges Marchais, paix à son âme, que Mélenchon et la gauche radicale ne sont pas le Parti Communiste Français rouge vif et que les barrières érigées par Sarkozy sont à peu près aussi efficaces que celles qui pouvaient arrêter le nuage de Tchernobyl.

Un peu de retenue, d’argumentaires solides, posés, fondés… feraient du bien à une campagne dégradée jour après jour depuis des semaines par ceux qui  se réclament en permanence de la morale, de la République et de la France… Enlevez le F… ça fait rance.


A Lire Aussi :

– Un pied en banlieue, Sarkozy ressort son karcher par Beaumarchais

– Cohabitation ? Sarkozy nous prend-il pour des canards dans la Marleix ? par RichardTrois

– Pourquoi nous voterons François Hollande par Ze Rédac

– Bataille de communication décisive au soir du premier tour par Hemingway

– Vincennes contre la Concorde : deux visions de la France par Aristote

– Sarkozy : la méthode Coué par Lautréamont

8 Commentaires

  1. Ping : Jeunesse désenchantée, abstention galopante… Merci Nicolas « Ze Rédac

  2. Ping : Hollande / Mélenchon : un attelage solide « Ze Rédac

  3. Ils ont toujours été dans l’excès à l’UMP et cela continue…..ils ne sont plus crédibles, mais plus du tout !!!

  4. Ping : Sortir Sarkozy : la première et la plus urgente des raisons « Ze Rédac

  5. Ping : Variae › François Fillon, vous êtes l’allié des spéculateurs

  6. Ping : Royal en banlieue à Sartrouville : votez ! « Ze Rédac

  7. Ping : L’Allègre Sarkozyste « Ze Rédac

  8. Ping : Sarkozy le transformiste « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s