Un pied en banlieue, Sarkozy ressort son karcher 9

Par Beaumarchais

Nicolas Sarkozy en visite non annoncée à Drancy, Seine-St-Denis

N. Sarkozy en visite non annoncée à Drancy, Seine-St-Denis - capture TF1 ZeRédac

Faut pas le chercher Nicolas Sarkozy…

Samedi, à l’issue d’un marathon de deux jours au cours duquel il a visité sept communes et encore plus de quartiers dits « difficiles », après avoir déjà auparavant effectué durant la campagne trois déplacements en banlieue et rendu visite au collectif AC-LEFEU, François Hollande a enjoint son rival UMP, sur le ton de l’ironie, d’oser en faire autant, histoire de tester l’accueil qui lui serait réservé.

Ni une ni deux, sur l’air du « retenez-moi où je fais un malheur », le président sortant a pris sa petite automobile – Air Sarko One n’est pas utilisé pendant la campagne – pour franchir le périphérique et effectuer, pour la première fois de la campagne, une visite en banlieue. Précautionneux, il a pris soin d’informer la presse de ce déplacement au moins cinq minutes avant son départ pour Drancy afin d’être sûr de ne pas trouver à son arrivée une foule en liesse qui aurait un peu enlevé du sérieux souhaité. Bravache, il a préféré à la dalle d’Argenteuil une rencontre très risquée dans un centre culturel berbère et avec des responsables religieux.

Probablement nostalgique de ses grandes heures en banlieue, Nicolas Sarkozy a ressorti son karcher, cette fois-ci dirigé contre la « racaille » socialiste. Avec une virulence de ton rarement atteinte, signe manifeste d’une exaspération croissante face aux sondages qui stagnent et un adversaire qui paraît insensible aux coups, il a fustigé son adversaire politique : « M. Hollande a passé deux jours dans les quartiers. Quelle idée en a-t-on retenu ? Rien, absolument rien, pas une idée nouvelle. Zéro ! ». On pourrait ajouter à l’écrit encore plusieurs points d’exclamation pour décrire la brutalité de la charge.

Est-il bien nécessaire de préciser que François Hollande a fait durant sa tournée de nombreuses propositions dans les domaines du logement, de l’éducation et de l’emploi en direction de la banlieue ? Est-il utile d’ajouter que tout à son idée fixe de critiquer son rival, le candidat de l’UMP n’a quant à lui pour de bon pas fait état de son projet pour les quartiers défavorisés ?

François Hollande a notamment proposé que les jeunes des quartiers s’engageant dans une démarche de service civique bénéficient du financement de leur permis de conduire. Il semblerait que Nicolas Sarkozy ait au moins retenu cette proposition-là puisque dès le lendemain il y allait de sa contre-proposition sur le permis de conduire.

Ne craignant pas le ridicule, le président sortant s’est ensuite donné à Drancy le beau rôle en affirmant « je suis très impliqué dans la vie des banlieues, depuis très longtemps » et en s’attribuant les 46 milliards d’euros investis depuis 2003 dans les travaux de rénovation urbaine. Pour ce qui nous concerne, on croit rêver, le concernant on ne peut pas totalement exclure qu’il soit persuadé de la véracité de ses propos.

Cette façon de travestir la réalité, contre toute raison parfois, tient davantage du boniment voire de la mythomanie que de l’art politique qui nécessite parfois une petite dose de mauvaise foi.

La France entière sait que Nicolas Sarkozy a un rapport exécrable avec les cités, qu’il y est persona non grata au point de devoir y aller sans être annoncé de peur d’y recevoir mauvais accueil. Et il ose pourtant dire qu’il en est le défenseur le plus acharné et le plus ancien. Mitterrand disait « plus c’est gros plus ça passe ». Mais là vraiment c’est trop gros et ça ne passe plus.


A Lire Aussi :

– Cohabitation ? Sarkozy nous prend-il pour des canards dans la Marleix ? par RichardTrois

– Pourquoi nous voterons François Hollande par Ze Rédac

– Bataille de communication décisive au soir du premier tour par Hemingway

– Vincennes contre la Concorde : deux visions de la France par Aristote

– Sarkozy : la méthode Coué par Lautréamont

– Bettencourt, Wildenstein : la France Forte de la Fraude Fiscale ? par Belle-Amie

 

9 Commentaires

  1. la FRANCOIS tu es dur si SARKOZY il deviendra sourd après les insultes et les sifflets qu’il recueillera

  2. Ping : Fillon en campagne : le syndrome du char russe « Ze Rédac

  3. Ping : Jeunesse désenchantée, abstention galopante… Merci Nicolas « Ze Rédac

  4. Ping : Hollande / Mélenchon : un attelage solide « Ze Rédac

  5. Faut il qu’il soit très anxieux sur sa réélection pour ne pas se rendre compte qu’il fait rire tous les français…osez nous faire croire qu’il est très impliqué dans la vie des banlieues!!!…..il ose tout dans la dernière ligne droite….. attendons nous à bien d’autres couleuvres avant le 6 mai …

    • il ose tout en effet jusqu’au mensonge grossiers son voyage a fukuschima en particulier où il n’a jamais mis les pieds , son investissement dans les banlieues (peut être voulait il parler de l’investissement policier ?) Son bilan est désastreux il faut bien qu’il s’en invente un autre , au fait où est passée MORANO ?

  6. Ping : Sortir Sarkozy : la première et la plus urgente des raisons « Ze Rédac

  7. Ping : Royal en banlieue à Sartrouville : votez ! « Ze Rédac

  8. Ping : L’Allègre Sarkozyste « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s