Cohabitation ? Sarkozy nous prend-il pour des canards dans la Marleix ? 14

Par RichardTrois

Mare Aux Canards - cc Katdaned

Mare Aux Canards - cc Katdaned

Ainsi l’Elysée a fait savoir que Nicolas Sarkozy avait reçu vendredi Alain Marleix, toutes affaires cessantes et en pleine campagne présidentielle, pour évoquer le risque de cohabitation … dans le cas  bien sur où Nicolas Sarkozy serait réélu.

Ainsi donc Le Monde nous explique qu’Alain Marleix, « l’ancien ministre qui redécoupa la carte l’électorale  ne voudrait pas que la droite gagne la présidentielle pour perdre dans la foulée les législatives et se retrouve en cohabitation« . Attention danger ! Comme si le principal danger pour la droite n’est pas à l’heure actuelle  de perdre et la présidentielle et les législatives.

Ainsi va l’Elysée aujourd’hui : recevoir donc son spécialiste es-législatives, ciseaux d’or Marleix, en pleine présidentielle, le faire savoir haut et fort, le tout pour évoquer un scénario assez improbable, celui de sa victoire à la présidentielle. Que n’avons-nous la désagréable impression que Nicolas Sarkozy et ses communicants prennent les Français pour des truffes, des canards sauvages et tutti quanti.

Faut-il que la situation électorale de Nicolas Sarkozy soit désespérée pour que tous les 2 jours, il lance dans la mare politico-médiatique des petits cailloux, à défaut de pavés, montrant sa détermination, son assurance, la confiance dans sa victoire. Un jour, il met la pression en disant sa hâte d’en découdre, pour « atomiser » François Hollande dans un débat de second tour. L’autre il réclame par JDD interposé deux débats et le voilà maintenant qui fait mine de préparer l’élection qui suivrait sa ré-élection …

Que de médiatiques villages Potemkine les journalistes et les observateurs sont invités à traverser pour tenter convaincre le bon peuple que Nicolas Sarkozy pourrait gagner malgré des sondages le donnant très largement battu… avec jusqu’à 10 points d’écarts.

A l’Elysée, on imagine peut être que cette perche tendue, si elle venait à être prise et reprise partout, pourrait libérer les électeurs qui s’apprêtaient tranquillement à voter « utile » au premier tour, ceux qui doutent du candidat favori mais veulent l’alternance.

Pourtant en évoquant dès aujourd’hui les législatives, Nicolas Sarkozy  peut aussi obtenir l’effet inverse rappeler aux électeurs qu’après le vote présidentiel contraint par le souhait de donner la dynamique la plus forte à François Hollande, celui qui est vraiment en mesure de gagner, de rassembler le plus largement,  il y aura la possibilité d’envoyer une majorité de gauche qui correspondra à la diversité des opinions, des sensibilités de la gauche française…

Reste l’étrange sentiment que l’immense savoir-faire médiatique de l’équipe élyséenne tourne à vide, ne sait plus quoi inventer pour lutter, pour conjurer l’approche, inexorable, de la défaite…


A Lire Aussi :

– Pourquoi nous voterons François Hollande par Ze Rédac

– Bataille de communication décisive au soir du premier tour par Hemingway

– Vincennes contre la Concorde : deux visions de la France par Aristote

– Sarkozy : la méthode Coué par Lautréamont

– Bettencourt, Wildenstein : la France Forte de la Fraude Fiscale ? par Belle-Amie

– Sarkozy ou comment donner des leçons quand on a ruiné son quinquennat en 2 photos par RichardTrois


Photo : Katdaned – Licence Creative Commons

14 Commentaires

  1. attendons avant de parler de cohabitation les français désormais donnent une majorité au président élu donc le reste n’est que suppositions

  2. Savez vous que Nicolas SARKOZY ne peut pas être destitué au delà du fait qu’il bénéficie d’une immunité présidentielle.

    Surprenant ! Typique des républiques bananières et pourtant vrai en France.

    En effet, depuis février 2007, l’article 68 de la constitution prévoit les nouvelles modalités de destitution du Président de la République par le Parlement. Mais, car il y a un mais, cet article a aussi prévu qu’une loi organique devait préciser les modalités d’application de cet article 68.

    Et bien depuis que Nicolas Sarkozy est président cette loi n’a jamais été promulguée étant encore à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale en janvier 2012.

    Incroyable démocrate ce Président !

    • Là ce n’est plus de l’anticipation, c’est de la science-fiction.
      Ou une manière de dire aux troupes, que défaite ou pas à la présidentielle, ils n’auraient peut être pas élu(e)s.
      Une forme de « c’est pas ma faute », encore.

      Coin, coin …

  3. « ciseaux d’or Marleix » , ça rime avec Rollex , on en revient aux « fondamentaux » . j’espère que le 6 Mai ce sont eux qui recevront la « pâtée » !

    • une seule solution pour le destituer voter hollande les 22 avril et 6 mai et donner une majorité à HOLLANDE lors des législatives ,

  4. Je suis fermement décidé à voter pour François Hollande le 22 avril et le 6 mai.
    Il faut virer sarkozy : c’est UN DEVOIR VIS A VIS DE NOUS MEMES !

  5. Ping : Un pied en banlieue, Sarkozy ressort son karcher « Ze Rédac

  6. Ping : Variae › Cohabitation, piège à con (voter Hollande, la solution)

  7. Ping : Fillon en campagne : le syndrome du char russe « Ze Rédac

  8. Ping : Jeunesse désenchantée, abstention galopante… Merci Nicolas « Ze Rédac

  9. Ping : Hollande / Mélenchon : un attelage solide « Ze Rédac

  10. Ping : Sortir Sarkozy : la première et la plus urgente des raisons « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s