Rennes lance le sprint final 14

par Dante

Royal et Hollande, ensemble à Rennes - © Razak

Royal et Hollande, ensemble à Rennes - © Razak

 À lire le récit de nombreux journalistes, notamment celui de Thomas Wieder dans Le Monde, on reste un peu interloqué par l’agacement, la colère qui perce dans les propos de Manuel Valls, estimant que ce meeting de Rennes était un meeting comme les autres. On a connu le directeur de la communication de François hollande plus lucide et surtout plus maîtrisé. Qu’y a-t-il derrière ces propos grinçants, tenus à des journalistes visiblement excédés de se faire brutaliser sur des questions simples et logiques ?

Nul ne sait, hormis l’intéressé lui même. Toujours est il que le flottement ressenti entre la sortie de scène de Ségolène Royal et son retour pour accueillir François Hollande, et la relative distance mise par le candidat avec l’ex-candidate laisse rêveur.

Une distance rattrapée  quelques minutes plus tard par Hollande qui rendra un vibrant hommage, dans son discours à Royal, sous les ovations de la salle.

Étonnante pudeur dans les gestes, ou contrainte, là ou les militants auraient certainement voulu voit un peu plus de chaleur de la part de celui pour lequel la présidente de Poitou-Charentes se dépense sans compter ?  Olivier Mazerolle, commentant en direct la mise en scène de l’équipe de campagne a eu des mots assez durs sur la retenue du candidat.

En tout cas, ce qui s’apparente à une petite faute de communication n’a pas gâché le grand moment politique et la photo que tout le monde attendait : Hollande / Royal côte à côte pour remporter la victoire.

Ségolène Royal à rempli son contrat : un discours de combat pour appeler les abstentionnistes à se lever, les citoyens à se dresser, ce  » peuple rebelle  » et cette force de l’évidence  » au moment du vote, le bulletin d’une caissière compte autant que celui d’un patron du CAC 40 “.

Ovation aussi lorsqu’elle évoque à nouveau la France métissée, l’émancipation des femmes et lance  :  » le seul qui peut gagner et porte tous nos espoirs est François Hollande  »

François Hollande, lui  même plus combatif, a détaillé sa feuille de route pour la première année de son mandat, avec des mesures phares comme le blocage des prix de l’essence pendant 3 mois et des loyers. Une ovation aussi lorsqu’il charge Nicolas Sarkozy sur ses promesses non tenues, l’empilement de ses lois sécuritaires et la dette.

1h15 de discours fort, parfois drôle et une salle de 18.000 personnes qui ne demandait qu’à chavirer. Du très bon Hollande qui, en sortant sa feuille de route, a coupé l’herbe sous les pieds de Sarkozy. La ferveur était là, le rassemblement profond aussi n’en déplaise à quelques rares esprits chagrins.

Rennes a bien lancé le sprint final avant le premier tour.

Royal a tenu parole : loyale et combative. Hollande a tenu parole : clivant, volontaire et pragmatique.

Tout le reste doit être ramené à sa réalité : les minuscules petites histoires de la grande Histoire.


A Lire Aussi :

– François Hollande prêt à présider par Hemingway

– Hollande / Royal : accord majeur par Lautréamont

– Sarkozy et l’islamisme : des questions troublantes par Dante

– ” Ne change pas Nicolas, reste toi-même ! “ par Dante

– Affaire Bettencourt : Sarkozy dément et… se contredit par Renaudot

– Hollande de combat par Dante


Photo : © Razak

14 Commentaires

  1. TRES BEAU MEETING,SEGOLENE FIDELE À ELLE MÊME ,COURAGEUSE , GENEREUSE,ET UN FRANCOIS HOLLANDE QUI TRACE LA ROUTE AVEC REALISME ET QUI COMMENCE À TAPER .BRAVO.
    LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT
    MICHELLE DERUELLE

  2. J’espère que ce meeting aura servi à décider les soutiens de Ségolène, tentés de de ne pas voter Hollande en raison de 2007, à le faire.

  3. Je comprends quand même l’agacement de Manuel Valls devant les questions des journalistes qui sont toujours dans l’anecdote par rapport à Hollande et dans la révérence et l’obséquiosité par rapport à Sarkozy.
    Personne pour relancer les questions sur les affaires, personne pour parler du programme absent, et il n’y aura personne pour demander où se trouve le livre qui devait sortir et se réduit à 16 pages.
    Ils se plaignent ensuite de la vacuité de la campagne sans se remettre en cause vis à vis de leur comportement.
    Mais on a les journalistes et les politiques qu’on mérite
    Même en podcast, c’était un très bon meeting du très bon Royal et du très bon Hollande

  4. Merci à Ségolène Royal pour sa fidélité, ses convictions, pour sa fraîcher et son excellente connaissance du monde politique : elle a fait de l’écologie quand cette question était encore confidentielle en France.
    Quant à Manuel Valls c’est une erreur de casting qui l’a mis à ce poste. Il est plus intéressé par un poste de ministre que de mouiller sa chemise pour la campagne.
    Je me faisais encore cette réflexion ce matin : vivement que la page Sarkozy soit tournée et que la France se mette au travail et qu’elle retrouve le goût de l’effort.

  5. Revue de presse sur France Inter ce matin : un condensé d’anecdotes d’une vacuité sans nom, d’une paresse affligeante. Qui a fait des bises à qui et qui n’en a pas reçu, etc. A auun moment moment, je n’ai pu saisir un petit rappel de de qui s’est dit à Rennes.
    On nous dit que les Français ne s’intéressent pas à la Présidentielle. Encore faudrait-il que les journalistes posent les questions qui les intéressent, travaillent, cherchent et ne soient pas à la recherche du sensationnel, de la phrase qui leur fera mériter leur salaire du mois. Que leur apprend-on dans les écoles de journalisme aujourd’hui ?
    Heureusement que je comprends l’anglais et l’allemand,que je m’intéresse à ce qui se passe en Europe.
    En dépit de tout que Mme Royal a subi, elle est là : militante, formidable, généreuse, fidèle. Merci.

  6. Hollande n’en finit pas de régler ses comptes avec Ségolène. Et pourtant je vais voter pour lui car je ne veux à aucun prix connaître cinq nouvelles années avec Sarkozy. Est-ce la jalousie de sa nouvelle compagne vis à vis de Ségolène ? est-ce une haine tenace vis à vis de son ancienne compagne ? Quoi qu’il en soit son attitude incompréhensible ne joue pas en sa faveur y compris par ceux qui ne sont pas comme moi des admirateurs inconditionnels de celle qui a porté haut les couleurs de la République en 2007, qui reste une battante formidable dotée d’un charisme indéniable et d’une loyauté à toutes épreuves en dépit de tout ce que les éléphants du PS lui ont fait subir depuis qu’elle s’est révélée aux yeux de tous. Bravo Ségolène vous êtes vraiment, et de loin, au-dessus du lot. Et votre tour viendra, j’en suis sûr.

  7. Ping : Vers un ” croisement des courbes ” à l’envers : de nouveau le doute à l’UMP « Ze Rédac

  8. Ping : Le don de voyance de François Hollande « Ze Rédac

  9. Ping : Sarkozy : pas de programme mais du Bayrou en orbite « Ze Rédac

  10. Ping : Hollande / Royal : la photo choc et la photo pschitt « Ze Rédac

  11. Ping : Penly, “l’incident industriel” qui radioactive la question du nucléaire… « Ze Rédac

  12. Ping : Sarkozy à sec et les Français au pain sec et à l’eau « Ze Rédac

  13. Ping : Lettre de Sarkozy aux Français : n’est pas Mitterrand qui veut « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s