Le don de voyance de François Hollande 11

Par Renaudot

L'Epouvantail

En présentant hier soir à Rennes son programme d’action pour la première année de son mandat s’il est élu, François Hollande a passé quelques minutes à expliquer à son auditoire les attaques dont il allait être l’objet de la part de la droite :  » Attention, la Gauche revient, elle va vider les caisses (…). Attention, la Gauche, si elle revient, va augmenter la dette (…). La Gauche va dégrader la compétitivité « , rappelant à chaque fois que le mal était déjà fait.

Pile dans le mille ! Bon, il faut tout de même avouer que ce n’était tout de même pas si compliqué que cela à deviner et que même une Elisabeth Tessier en petite forme aurait pu y arriver.

Comme à chaque fois dans l’histoire politique française que la gauche « menace » de prendre le pouvoir, c’est le même épouvantail de son incapacité à gérer qui est brandi par le parti conservateur. Les réactions de ce matin en provenance l’UMP montrent que ce mot « conservateur » appliqué au parti de droite n’est pas galvaudé : lorsqu’il a trouvé un argument, il le conserve…

La consigne d’attaquer donnée par le chef, le tir est nourri et les munitions sont fabriquées à partir d’un seul matériau, les éléments de langage fournis par l’Elysée. Il s’agit cette fois d’agiter la menace d’une France pouvant devenir la Grèce si le candidat socialiste l’emporte. On dit souvent que le conservateur a une propension naturelle à l’ordre davantage qu’à l’originalité. C’est confirmé.

Pour Jean-François Copé, le patron de l’UMP, le projet de François Hollande peut conduire notre pays  » à une situation à la grecque « .

Pour Valérie Pécresse, Ministre du Budget,  » le parti socialiste a choisi le modèle grec « .

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy,  » François Hollande propose un aller-simple vers la Grèce « .

Seul Alain Juppé, certainement grâce à sa longue expérience, parvient à s’écarter un tout petit peu des éléments de langage fournis, en estimant sans prononcer le mot  » Grèce « , même s’il l’a pensé très fort, que si le programme socialiste était appliqué, ne serait-ce que partiellement – c’est dire sa dangerosité ! –,  » la France irait rapidement dans le précipice « .

Les attaques des snipers de l’UMP étant peu de chose sans l’artillerie du Figaro, celui-ci titrait ce matin sur  » l’impossible équation budgétaire du candidat PS  » et, complément logique de son irresponsabilité, sur  » Hollande décidé à lever 50 milliards d’impôts nouveaux « .

Peu importe, que la situation de la Grèce se soit considérablement détériorée sous les gouvernements conservateurs de Kostas Karamanlis et que ce soit le gouvernement socialiste de Georges Papandreou qui a fait la clarté sur la situation réelle et appliqué l’amer potion de la rigueur.

Peu importe que la gauche ne soit plus aux responsabilités de la France depuis dix ans et qu’elle ait quitté le pouvoir en 2002 en laissant des comptes sociaux en bon état – excédent du budget de la sécurité sociale – et un budget de l’Etat dans les clous des critère de Maastricht.

Peu importe que Nicolas Sarkozy ait creusé, en cinq ans de présidence, la dette publique de plus de 600 milliards d’euros et le déficit commercial de 35 milliards d’euros.

Peu importe enfin que François Hollande se situe, conscient de l’état du pays, sur une ligne résolument réaliste et sérieuse.

Non, tout cela n’a pas la moindre importance pour les Copé et consort. Pour cacher son bilan, il ne reste en effet plus à l’UMP que l’aveuglement de la mauvaise foi. Une UMP décidément bien prévisible qu’on a vraiment envie le 22 avril et le 6 mai d’envoyer « se faire voir chez les Grecs ».


A Lire Aussi :

– Vers un ” croisement des courbes ” à l’envers : de nouveau le doute à l’UMP par Beaumarchais

– Rennes lance le sprint final par Dante

– François Hollande prêt à présider par Hemingway

– Hollande / Royal : accord majeur par Lautréamont

– Sarkozy et l’islamisme : des questions troublantes par Dante

– ” Ne change pas Nicolas, reste toi-même ! “ par Dante

– Affaire Bettencourt : Sarkozy dément et… se contredit par Renaudot


Photo : uncyclopedia.wikia.com

11 Commentaires

  1. La nouvelle du jour, c’est le SARKOPILANI qui a laché sa « crotte ».

    32 pages et quelques mots manuscrits qui permettront aux psycho-graphologues de cerner un peu mieux l’esprit torturé du spécimen. Sinon rien de nouveau dans le contenu ou presque que l’on ne savait déjà.

    Mais surtout, cette présentation fut suivie d’une conférence de presse au cours de laquelle on attendait les explications sur le « projet » pour son mandat. Et très rapidement, malgré des questions claires et précises, elles se sont transformées en attaques….sur le projet de François Hollande.

    Il faut le faire !

    • 32 pages x 45 millions d’électeurs = près de 1.5 milliards de feuilles = combien d’arbres abattus pour étaler toute cette logorrhée inutile ?

  2. Ping : Sarkozy : pas de programme mais du Bayrou en orbite « Ze Rédac

  3. Ping : Hollande / Royal : la photo choc et la photo pschitt « Ze Rédac

  4. Le Sortant: pour les 5 ans qui viennent, je promets de faire mieux en pire. Et je suis crédible !

  5. Ping : Penly, “l’incident industriel” qui radioactive la question du nucléaire… « Ze Rédac

  6. Ping : Sarkozy à sec et les Français au pain sec et à l’eau « Ze Rédac

  7. Ping : Lettre de Sarkozy aux Français : n’est pas Mitterrand qui veut « Ze Rédac

  8. Ping : Pourquoi Sarkozy file droit vers la défaite « Ze Rédac

  9. Ping : Pourquoi Hollande fera avec Royal, Montebourg et Mélenchon « Ze Rédac

  10. Allez vous faire voir chez les grecques les socialiste pourri et de mauvaise foi bientôt la France en faillite grâce à vous pauvre cloche de socialiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s