Le 1er mai de tous les dangers 16

Par Dante

Défilé syndical lors des manifs contre la réforme des retraites - © Razak

Défilé syndical lors des manifs contre la réforme des retraites - © Razak

François Chèrèque le dit tout net dans libération ce matin : le discours de Nicolas Sarkozy n’est plus supportable. Pour la première fois sous la Vème, les syndicats s’engagent vraiment dans la bataille en appelant clairement à battre Nicolas Sarkozy. Résultat d’une attitude intolérable du chef de l’Etat qui, candidat de l’UMP, n’en reste pas moins garant du pacte républicain. La suite…

Et soudain, à Bercy, François Hollande fendit l’armure 9

Par Saint-Simon

François Hollande à Bercy juste avant le "rappel" - © Razak

François Hollande à Bercy juste avant le "rappel" - © Razak

Il y a parfois, dans une campagne, un moment où un candidat qui se sent pousser des ailes se lâche complètement, enlève le pied de la pédale de frein, se révèle à lui-même et aux autres, oublie sa pudeur lorsqu’il en a, et prend sur son dos ses supporteurs pour les transporter vers le succès – qui peut être la victoire ou un bon score inespéré initialement. Nul ne décide de cet instant, il survient lorsqu’il doit survenir et parfois ne vient jamais. La suite…

Fillon critique Sarkozy et prépare l’après présidentielle 10

Par Renaudot

François Fillon, Place de la Concorde, 15 avril 2012 - cc UMP Photos

François Fillon, Place de la Concorde - cc UMP Photos

Jusqu’à aujourd’hui, il avait surtout brillé, non par son absence, mais par son entrain mesuré à soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy. On l’avait en effet vu davantage préoccupé par son avenir personnel à Paris que par la réélection du président sortant.

Mais il s’était gardé de la moindre fausse note, lui qu’on savait pourtant capable de jouer sa petite musique comme lorsqu’il avait parlé en 2007 à propos de la France « d’Etat en faillite ». La suite…

Kadhafi contre DSK : Les affaires pourrissent la fin de campagne 16

Par Lautréamont

Kadhafi - DSK vu par Google Images 

Parfois, on se demande à quoi jouent certains socialistes. A commencer par Julien Dray qui invite DSK à son anniversaire, qui plus est rue St-Denis, quartier traditionnel des prostituées à Paris, piégeant ainsi Ségolène Royal, Manuel Valls et Pierre Moscovici. Et même s’ils sont répartis illico presto, le mal est un peu fait, jetant le doute sur ces 3 acteurs qui ont fait une campagne remarquable et n’ont pas grand chose à voir, si ce n’est rien, avec les états d’âmes et la tentative désespérée de réhabilitation de l’ex-patron du FMI via le député de l’Essonne. La suite…

François Hollande à Bercy, un parfum de victoire … en photos 9

Par RichardTrois

François Hollande hier à Bercy peu avant le rappel - © Razak

François Hollande hier à Bercy peu avant le rappel - © Razak

Il flottait à Bercy comme un doux parfum de victoire. Un parfum euphorisant. Au point que François Hollande a souhaité revenir au micro, après de longues minutes d’ovation pour un rappel, comme ceux que connait bien cette salle de concert. Comptant les jours qui nous séparent du second tour de la présidentielle : « puisque vous ne voulez pas partir, je reste encore un peu avec vous. Il ne reste que sept jours, le samedi il n’y a pas campagne, donc cinq», exhortant les militants à redoubler d’effort quand bien même cette victoire semble à portée de main. « Il faut nous battre comme si nous étions en retard alors que nous sommes en avance ». Et allant jusqu’à évoquer la nécessité de rester mobilisés après le 6 mai pour les législatives… La suite…

Kadhafi s’invite dans la dernière ligne droite 13

Par Aristote

C’est une bombe et les deux camps s’en sont déjà emparée. La campagne présidentielle finira donc dans le pugilat et les affaires.

A une semaine du second tour de l’élection présidentielle, Mediapart publie aujourd’hui  un document attribué à un ex-dignitaire libyen affirmant que Tripoli avait accepté de financer pour « 50 millions d’euros  » la précédente campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. La suite…

NKM, Rosso-Debord : La sale fin de campagne de la droite 13

Par Lautréamont

Apprenez leur le caniveau - cc Jared Zimmerman

Apprenez leur le caniveau - cc Jared Zimmerman

Tout salir, tout abîmer, tout détruire, tout casser… Jusqu’au bout. Dans cette dernière ligne droite, l’UMP joue son va-tout dans les plus basses gammes… à l’image de Valérie Rosso-Debord, coutumière des arguments les plus sales, qui accuse Najat Vallaud-Belkacem d’être membre d’une instance marocaine crée par le roi, qui regroupe, des personnalités ayant la double nationalité et représentative de la communauté marocaine dans le monde, ce qui est faux. La suite…

Sarkozy, emblème du système qu’il dénonce 7

Par Beaumarchais

Au Raincy, Sarkozy dénonce le "système" - cc UMP Photos

Au Raincy, Sarkozy dénonce le "système" - cc UMP Photos

Tout à sa tentative de ramener vers lui les électeurs de premier tour de Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy adopte les mots et les postures du Front National. Sur France Inter hier matin, Jean-Luc Mélenchon a brillamment montré comment le candidat de l’UMP reprend à son compte – Patrick Buisson, son conseiller le plus influent, ex rédacteur en chef du journal Minute, lui fournissant à n’en pas douter la matière – la réthorique de l’extrême-droite française telle qu’elle était pratiquée dans les années trente et reprise depuis par ses succédanés. La suite…

De la femme de ménage à l’entrepreneur : ils m’ont dit leur futur vote Hollande 8

Par RichardTrois

Les opérations de vote ont commencé à Paris - © Razak

1er tour de la Présidentielle : un bureau vote à Paris à 8h30 - © Razak

Ce n’est pas tous les jours que l’on a la chance de parler politique à la fois avec une femme de ménage et un chef d’entreprise. Mais les résultats du premier tour comme l’hystérisation de la campagne par Nicolas Sarkozy délie les langues. Ils sont venus à moi connaissant mon engagement à gauche, me dire qu’ils allaient voter pour François Hollande et pourquoi.

Elle est une travailleuse qui « se lève tôt », très tôt. La suite…

Comment Sarkozy prépare déjà sa reconquête… en 2017 21

Par Dante

 

À part Patrick Buisson et quelques élus plus Sarkozystes que Sarkozy, plus personne, à l’UMP, ne parie un kopeck sur la victoire de son champion  » c’est plié  » entend on de plus en plus fréquemment dans les rangs des caciques. Une défaite intégrée par l’UMP d’en haut mais qui ne semble pas ternir l’ardeur militante de l’UMP d’en bas. N’empêche, les grandes manœuvres ont déjà commencé en coulisses. La suite…

Copé, chef de clan … c’est l’UMP qui le dit 9

Par Lautréamont

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

L. Chatel, JF. Copé et A. Juppé le 23 avril à Chaumont sans F. Fillon - cc UMP Photos

Le second tour semble bel et bien joué dans la tête de l’UMP et le parti présidentiel est déjà en voie d’implosion.

C’est dire si la défaite est déjà dans toutes les têtes. C’est dire si les canots de sauvetage sont déjà à la mer. La suite…