Sarkozy : vite que la majorité silencieuse le fasse taire ! 6

par RichardTrois

Silence - © Razak

Chut - © Razak

Ils n’ont plus que cette expression à la bouche : la majorité silencieuse. La majorité silencieuse par-ci, la majorité silencieuse par là. Et voilà qu’hier la campagne du sortant nous a même sorti du placard Brice Hortefeux pour en rajouter une couche dans Le Figaro :  » Sarkozy, espoir de la majorité silencieuse « .

Ils sont mignons chez Nicolas. Les voilà, installés derrière leurs cordons de CRS et à l’abri des dorures et des palais qui reprennent le « meilleur » de Richard Nixon. Ce petit teigneux de la politique, tricheur patenté et arrogant s’il en est. Et Nicolas Sarkozy pousse le mimétisme jusqu’à se retrouver cité dans de très sales affaires, Karachi et plus récemment l’affaire Woerth-Bettencourt qui comme le célébrissime Watergate se rapproche dangereusement du Président.

Ainsi donc selon Brice Hortefeux la majorité silencieuse applaudirait  à l’évocation de l’augmentation planifiée de la TVA. Elle vibrerait, la majorité silencieuse, rien que d’imaginer la baisse à venir de son pouvoir d’achat. Il est fort Nicolas, non ?

Tondez-nous lui dit-elle dans le creux de l’oreille toujours aussi silencieusement.

C’est vrai que Nicolas Sarkozy a les mots pour la séduire la majorité silencieuse, la rassembler, lui transmettre l’envie de construire un avenir commun. Ces mots doux que sont la peur, le dénigrement et le mépris. Que dis-je la méprisance… Celle qu’il a à l’égard de nombre de Français, ceux qui ne se lèvent pas assez tôt, ne se « bourrent » pas assez de fric, ceux qui n’enseignent pas assez longtemps, ceux qui aiment la Princesse de Clèves ou encore ceux mangeraient de la viande halal … Il n’économise pas sa méprisance le Nicolas.

Et pourtant le voilà qui déclare vouloir donner la parole à la majorité silencieuse. Que ne l’a-t-il fait quand on lui proposait par exemple qu’elle s’exprime sur sa réforme des retraites ? Que n’a-t-il publié la loi organique nécessaire à l’organisation des référendums d’initiative populaire, référendums qu’il a lui-même inscrits dans sa révision constitutionnelle ? C’est vous dire le respect qu’il a de la majorité silencieuse…

De fait, Nicolas Sarkozy oublie que depuis 4 ans la majorité des Français interrogés lui dit qu’elle ne veut pas de lui. Elle le lui dit partagée entre la fascination, la détestation et parfois la compassion et mais elle lui dira très silencieusement en glissant un bulletin de vote pour François Hollande, parce qu’il respecte tous les Français qu’ils soient majoritaires, minortaires, silencieux ou braillards…


A Lire Aussi :

– Un pays sous hypnose par Dante

– L’omerta sur l’affaire Merah par Lautréamont 

– Sarkozy : jusqu’où ira l’affaire Merah ? par Dante

– Hollande : le calme des vieilles troupes par Aristote

– François Hollande : sang froid et jeu en contre par Saint-Simon

– Sarkozy n’a pas décidément pas de chance avec les femmes par Arsinoé


Photo : © Razak

6 Commentaires

  1. Ping : Front syndical contre Sarkozy « Ze Rédac

  2. Ping : 17 ans à l’Elysée, 10 ans au gouvernement pour la droite : le temps de l’alternance est venu « Ze Rédac

  3. Ping : Sarkozy face aux jeunes : petite carotte et gros bâton « Ze Rédac

  4. Ping : Attention abstention « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy, une campagne en sifflets « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s