17 ans à l’Elysée, 10 ans au gouvernement pour la droite : le temps de l’alternance est venu 8

Par Lautréamont

Chirac et Sarkozy

Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy

 Il ne faudrait pas oublier, en ces temps de batailles d’images spectaculaires- jeunes pop en bleu blanc rouge porte Versailles contre colliers à fleurs à Mayotte pour Hollande, il ne faudrait pas publier le bilan réel, à plat, du RPR puis de l’UMP dans ce pays . 17 ans qu’un président de droite est installé à l’Elysée. 17 ans que la droite préside aux destinées de ce pays, à ses décisions stratégiques, économiques, sociales, militaires, environnementales. 17 ans de Chirac et de Sarkozy.

Et on a beau retrouver un peu de tendresse pour le vieux lion gâteux qui dit sa préférence pour François Hollande, on aurait tort d’oublier qui a été Jacques Chirac, celui du bruit et des odeurs, des affaires de la mairie de Paris, de l’immobilisme écologique malgré ses grandes déclarations sur la maison qui brûle, l’homme du couvre-feu dans les banlieues.

Un pouvoir RPR remplacé par un pouvoir UMP, le cadet turbulent : Sarkozy , tout en moulinet, en agitation, en zig zag et en bling bling. Démantèlement du service public, réduction des effectifs policiers, communautarisme délirant, désindustrialisation massive, des promesses, des mots … Comme son aîné. 17 ans de droite à l’Elysée pour cette 5ème puissance mondiale qui ne croit plus à son avenir et aborde son premier tour de présidentielle dans la plus grande des porosités face à la médiocrité du débat qui nous est servi.

Et 10 ans de gouvernement. On pourra rendre à Jospin ce qui est à lui : les avancées sociales et sociétales : 35h, PACS, CMU. Un intermède de 5 ans de progrès dans ces 17 années ou le pays a stagné voire régressé.

Il ne faut pas dédouaner Nicolas Sarkozy de son bilan mais bien l’inscrire dans une histoire commune qui commence avec Jacques Chirac en 95. Premier septennat catastrophique, second septennat médiocre qui nourrit en son sein la furie Sarkozyste.

17 ans de droite, 10 ans de gouvernement et une furieuse, une irrépressible envie d’alternance. Elle aurait dû, elle aurait pu avoir lieu en 2007, si chacun avait eu la sagesse de soutenir Ségolène Royal et de faire corps, Bayrou compris, contre le sarkozysme. Nous avons perdu 5 ans.

Il ne faut plus perdre une seul mois, une seule année. Ne plus laisser Sarkozy effacer ce bilan, et le ramener à son ADN politique : fils de Pasqua et de Chirac dans ce qu’ils avaient de moins amènes.

Il est temps de changer, d’essayer un autre modèle. Porté par Hollande mais aussi par les différence de sensibilités dans son propre parti, qu’il s’agisse de Royal ou de Montebourg dont il devra tenir compte.

Comme il devra entendre et inclure la gauche radicale de Mélenchon.

Pour inventer enfin ce socialisme du 21ème siècle, fait de protection, de développement durable, d’humanisme et d’étatisme. Reléguant sur les bans de l’histoire le Sarkozysme qui n’est ni un accident, ni une parenthèse. Seulement l’héritier d’une droite et d’un mode de gouvernance désormais obsolète.


A Lire Aussi :

– Front syndical contre Sarkozy par Hemingway

– Sarkozy : vite que la majorité silencieuse le fasse taire ! par RichardTrois

– Un pays sous hypnose par Dante

– L’omerta sur l’affaire Merah par Lautréamont 

– Sarkozy : jusqu’où ira l’affaire Merah ? par Dante

– Hollande : le calme des vieilles troupes par Aristote

8 Commentaires

  1. Nous n’attendons que ça et il serait plus sympa que Mélenchon au lieu de critiquer Hollande, critique sarkozy !!!

  2. MELANCHON attaque hollande mais bon une fois cela fait comment il va s’arranger au second tour ? mystère parcequ’il oublie une chose c’est que si il n’est pas au second tour ce qui est probable , il oublie que personne n’est propriétaire de ses voix , et comment pourrait il penser que les gens qui vont voter pour lui au premier tour iront voter sarko au second , ou au vu de l’enjeux je les vois mal s’abstenir .
    Donc mélenchon nous joue les GEORGES MARCHAIS , alors il va avoir redoré le blason du P C pour le reste il se trompe de cible d’ailleurs MELENCHON voit ses sondages commencer à s’effriter .
    Maintenant à ce jour faire des pronostics sur les résultats du premier tour est bien hasardeux , les Français en ont ras le bol de se faire trognoner , le seul qui ne fait pas de promesses inconsidérées , qui reste calme malgré les attaques c’est HOLLANDE mais attendons je suis socialiste et ne veux pas paraitre partial , mais comme en 2002 les surprises sont possibles .
    Les seuls sondages valables ce sont le soir lorsque des gens comme moi dépouillent les bulletins

  3. Ping : Sarkozy face aux jeunes : petite carotte et gros bâton « Ze Rédac

  4. Ping : Attention abstention « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy, une campagne en sifflets « Ze Rédac

  6. Ping : Batho et le petit Sarko « Ze Rédac

  7. Ping : Financement illégal de la campagne de 2007 : la pression s’accroit sur Sarkozy « Ze Rédac

  8. Ping : Fin de la campagne en solitaire pour Hollande, après Montebourg, Royal entre en piste « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s