L’omerta sur l’affaire Merah 12

par Lautréamont

Interdit par Frank Tallandier

Interdit - cc Frank Tallandier

La décision est tombée comme un couperet. Claude Guéant et Gérard Longuet, ministres de l’Intérieur et de la Défense ont refusé que les patrons des services de renseignements français soient auditionnés par la commission sénatoriale sur le contrôle de l’application des lois.

Ainsi, les députés sénateurs ne pourront pas entendre Erard Corbin de Mangoux, directeur de la DGSE et Bernard Squarcini, patron du Renseignement Intérieur.

Le motif invoqué dépasse toute mesure dans le faux argument. Le pays entant en période pré-électorale, ces grands flics ne sont pas habilités à parler. On rappellera à nos deux ministres que l’on a entendu qu’eux la semaine dernière, notamment Squarcini dans Le Monde et Frédéric Péchenard dans le JDD.

Les élus de la République seront donc privés d’explications claires sur l’affaire Merah qui, au fil des jours, devient de plus en plus trouble.

L’on aurait aimé entendre le patron de la dCRI sur le pedigree de Merah, ses contacts qui lui ont permis de pénétrer en Israël. Lorsqu’on connaît l’obsession sécuritaire de l’Etat hébreu et le contrôle absolu à l’aéroport de Ben Gourion, on se demande bien comment Merah, black listé par les USA a pu passer en Israël pour rejoindre Gaza et les territoires.

François Fillon nous explique qu’il était sur écouté téléphonique. Soit. S’il l’était c’est donc qu’il était repéré pour ses états de services. Repèré mais pas suffisamment pour avoir été soupçonné des 3 premiers meurtres de Montauban.

Que savons-nous également sur les discussions menées entre le RAID et lui lorsque le corps d’élite le cerne pendant 31 heures. Son avocat n’a pas pu lui parler. Il a seulement conversé avec le RAID. Quels ont été ses échanges ? Sur quoi portaient ils ?

Par ailleurs, au delà de l’affaire, quel est le sens du coup de filet spectaculaire dans les milieux islamistes ? Pourquoi pas avant ?

Qui est Mohamed Merah ? Avait-il des complices et si oui combien ? Connaissait-il les services secrets français ?

Tout tourne désormais autour de la personnalité de ce tueur et de ses leçons, au Pakistan, en Afghanistan et en France.

Cette affaire est grave et on ne comprend pas pourquoi la Défense et l’Intérieur interdisent l’audition des patrons de renseignements .

Le gouvernement a-t-il quelque chose à cacher, si oui, quoi ?


A Lire Aussi :

– Sarkozy : jusqu’où ira l’affaire Merah ? par Dante

– Hollande : le calme des vieilles troupes par Aristote

– Menteur, tartuffes : ouf, le vrai Sarkozy est de retour par Dante

– François Hollande : sang froid et jeu en contre par Saint-Simon

– Sarkozy n’a pas décidément pas de chance avec les femmes par Arsinoé

– Le mariage du Figaro et de Sarkozy par Beaumarchais


Photo : Frank Tallandier – licence Creative Commons

12 Commentaires

  1. Guéant sur place attendait des ordres de l’Elysée pour savoir à quelle heure il fallait donner l’assaut. Juste avant le JT de midi, et hop … Plus la ficelle est grosse mieux ça tient le colis. Maintenant des opposants au régime voudraient en savoir plus ? Quils aillent se faire photographier sous les lambris dorés du Sénat et qu’ils ne viennent pas brouiller la campagne ces idiots. Et pourquoi pas faire une enquête de plus sur l’affaire Karachi, hein ? Et sur l’affaire Woerth, et Bettencourt, et Gaubert, et Takkiedine, et Djouri, et Bourghi, et Tapie, et Servier, et de Maistre, ça va pas, non ?
    Faites comme BFM TV, occupez vous de DSK et du père Merah, on s’occupe du reste.

  2. La DCRI était en grève le 16 mars dernier: Pourquoi? Personnen’en parle.
    La dernière : le ci-devant 1er flic de France depuis 10 ans surveillait MERAH : que croyez-vous qu’il arrivât ?

  3. D’après Guéant, lors du coup de filet islamiste une douzaine d’armes ont été trouvées pour 17 personnes arrêtées, donc en moyenne moins d’une arme par personne. Pour Mehra c’est, parait-il un « arsenal » qui a été trouvé !

  4. Ping : Sarkozy : vite que la majorité silencieuse le fasse taire ! « Ze Rédac

  5. Ping : Un pays sous hypnose « Ze Rédac

  6. Ping : Front syndical contre Sarkozy « Ze Rédac

  7. Ping : 17 ans à l’Elysée, 10 ans au gouvernement pour la droite : le temps de l’alternance est venu « Ze Rédac

  8. Ping : Sarkozy face aux jeunes : petite carotte et gros bâton « Ze Rédac

  9. Ping : Attention abstention « Ze Rédac

  10. Ping : Sarkozy, une campagne en sifflets « Ze Rédac

  11. Plus clairement sans langue de bois,
    Sarkozy et son état majore (mafia) avait prévu voir organisé depuis plusieurs mois dans leur stratégie électorale, une mise en scène anti-islamique pour le dernier mois précédent l’élection présidentielle.
    Hors Mohamed Mehra à tout foutu en l’air en se faisant repérer avant le programme présidentiel. D’ou la précipitation des « rafles » et gesticulations anti-islamique d’aujourd’hui. D’ailleurs Sarkozy n’avait-il pas annoncé d’autres actions d’envergures d’ici peu ? Ce qui était l’aveux de la détention d’informations savamment gardées au chaud pour la mise en scène électorale.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s