Menteur, tartuffes : ouf, le vrai Sarkozy est de retour 7

Par Dante

Sarkozy en meeting à Nimes ce 29 mars 2012 - cc UMP Photo

Sarkozy en meeting à Nimes ce 29 mars 2012 - cc UMP Photo

Voilà que ça le reprend. Il y avait longtemps. Le temps d’une barbarie, d’un hommage national et de quelques coups de mentons sécuritaire.

On a enfin retrouvé Nicolas Sarkozy tel qu’en lui même et nous voilà rassuré. Un Sarkozy normal qui insulte son adversaire, le traite de tartuffe, d’hypocrite, dénonce la duplicité des socialistes et leur manque de courage. Il gratte le sable de l’arène avec sa patte, notre taureau de combat, cherche la muleta, ne la trouve pas.

On a retrouvé notre candidat président, tout en subtilité, dénonçant Hollande qui dénonce les patrons surpayés.  L’accusant d’appartenir à la gauche caviar parce que Elizabeth Badinter, propriétaire de Publicis fait partie de ceux qui ont voté le bonus de 16 millions d’euro. On répondra à Sarkozy que Hollande fait justement partie de cette génération qui a rompu avec la gauche caviar, a assumé le droit d’inventaire et ne se vautre pas dans l’argent et les relations avec le monde du CAC 40 . Hollande ne paye même pas d’impôts sur la fortune et n’a pas, comme Sarkozy plus de 2 millions d’euros en assurance vie.

On a retrouvé notre champion grimaçant, ivre de lui même, qui entre en transe lorsqu’il s’agit d’insulter l’adversaire… Des mots grossiers  » tartuffes  » par exemple qui font se gondoler les salles UMP mais ne portent pas en eux le vent de la victoire car Sarkozy a beau faire ce qu’il veut, taper sur un adversaire qui essuie ses coups et choisit, fort intelligemment, de continuer à tracer son chemin, rien ne change pour lui sous le soleil.

Il plafonne à 30% , est toujours battu à plate couture au second tour, invariablement depuis un an et il devrait en être ainsi jusqu’au 6 mai.

Et l’on peut bien en appeler à l’incarnation et regretter les foules multicolores, pour le moment Hollande tient l’encaisse fort bien et attend son heure pour reprendre la main. Peut être à Rennes, le 4 avril, dans son meeting commun avec Ségolène Royal qui devrait avoir la main lourde et le coup d’épée ferme comme elle sait le faire. Un meeting consacré à l’économie. Sujet de fond contre du vent. Sillon tracé contre cavalcade sans but. Maîtrise contre moulinets. Sagesse et cohérence contre outrance et torticolis idéologique.

Cette fois ci, ça ne prendra pas. Et nous voilà rassurés car Sarkozy démontre une nouvelle fois que non, il n’a pas changé.


A Lire Aussi :

– François Hollande : sang froid et jeu en contre par Saint-Simon

– Sarkozy n’a pas décidément pas de chance avec les femmes par Arsinoé

– Le mariage du Figaro et de Sarkozy par Beaumarchais

– Cécilia lave le linge sale de Nicolas en public par RichardTrois

– Sarkozy aime Mélenchon… qui ne le lui rend pas par Dante 

– NKM touchée par la grâce par Lautréamont


Crédit Photo : UMP Photos – licence Creative Commons

7 Commentaires

  1. François Hollande a déjà commencé la contre attaque : très beau discours à Mont de Marsan cet après midi. Hollande convaincu, convaincant, pugnace. Du vrai François Hollande, du vrai présidentiable.

  2. Ping : Pourquoi François Bayrou votera Sarkozy « Ze Rédac

  3. Ping : Hollande : le calme des vieilles troupes « Ze Rédac

  4. Ping : Sarkozy : jusqu’où ira l’affaire Merah ? « Ze Rédac

  5. Ping : L’omerta sur l’affaire Merah « Ze Rédac

  6. Ping : Un pays sous hypnose « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s