Hollande : le calme des vieilles troupes 16

par Aristote

François Hollande à  Boulogne-sur-mer - cc Benjamin Géminel

François Hollande à Boulogne-sur-mer - cc Benjamin Géminel

Finalement, il ne bouge pas. Ne change pas de cap. Comme un paysan persévérant, Hollande laboure son champ et relève la tête de temps à autre pour regarder le bout du sillon. Le but, l’objectif. Et se replonge dans son ouvrage, indifférent à ce qui l’entoure, ne penser qu’à l’objectif…  » courir dans son couloir  » comme le dirait Ségolène Royal. Ne pas se laisser polluer par l’air ambiant, cette logique des boules de neige… Ces papiers qui vont partir en avalanche sur  » le trou d’air « ,  » le second souffle « ,  » lincarnation  » etc etc…  inversement proportionnels aux lauriers tressés depuis des mois par les mêmes qui commencent aujourd’hui à faire les gros yeux.

Hollande connaît parfaitement la musique mais ne bouge pas. Malgré la pression d’une partie de son entourage, des éditorialistes, qui le poussent à prendre l’initiative. Il sait ce que coûte les zigzags dans une campagne. Il sait ce que renvoie comme image le moindre millimètre de changement de cap. Il a vu Royal se faire clouer au pilori en 2007 pour moins que cela. Et nous sommes à 3 semaines du premier tour. La moindre erreur ne pardonne pas. Il a vu Jospin chuter en 15 jours. Hollande maîtrise tout. Il possède de façon indépassable le calme des vieilles troupes. Il sait qu’il doit reprendre l’offensive mais attend patiemment son heure. En creusant son sillon sur le même thème : le changement, la cohérence, la bonne gouvernance. Il l’a répété à Montpellier et Mont de Marsan. Il fait une campagne qui lui ressemble. Et en ce sens il a raison. Raison de ne pas avoir voulu être quelqu’un qu’il n’est pas. Ni transgression, ni émotionnel, ni intuititif. Il est cérébral, pragmatique, plus deloriste que mitterandien.  Il l’assume depuis le début de sa conquête et l’assumera jusqu’au bout. Car la politique nous enseigne que se transformer en celui qu’on ne sera jamais peut coûter la victoire. Souvenons nous d’Edouard Balladur, faisant la course en tête et si déstabilisé par la remontée de Jacques Chirac qu’il voulut se transformer en simple citoyen, faisant même de l’autostop et montant sur les tables dans les barbecues. Idée de communication stupide, soufflée par Nicolas Sarkozy, qui depuis a retenu la leçon.

Souvenons-nous de Fabius et ses carottes râpées, Jospin qu’une équipe de communication totalement larguée avait enfermée dans une cloche aseptisée avec un corset communication qui l’étouffait  au point, à 15 jours du premier tour, de demander en secret à Hollande de reprendre en main le second. Un peu tard.

François Hollande sait tout cela et contrairement à d’autres, il sait retenir une leçon et l’appliquer. Quand les vents sont contraires,  il faut mettre le bateau à la panne, dixit Mitterrand. Ne pas barrer face au vent, s’epuiser inutilement. Rester en mouvement. Ce que fait Hollande, sans s’agiter avec une capacité à rebondir. Il y en aura forcément une car une présidentielle change de demie journée en demie journée. Et Hollande n’oublie pas que la position de favori, si elle est inconfortable quand le challenger se réveille un peu, reste quand même une formidable position. Il la tient, la défend et attend le bon moment pour sortir de la tranchée. Ce moment arrive. Sans nul doute.


A Lire Aussi :

– Menteur, tartuffes : ouf, le vrai Sarkozy est de retour par Dante

– François Hollande : sang froid et jeu en contre par Saint-Simon

– Sarkozy n’a pas décidément pas de chance avec les femmes par Arsinoé

– Le mariage du Figaro et de Sarkozy par Beaumarchais

– Cécilia lave le linge sale de Nicolas en public par RichardTrois

– NKM touchée par la grâce par Lautréamont


Crédit Photo : Benjamin Géminel– licence Creative Commons

16 Commentaires

  1. avec de tels arguments ,on peut se réjouir que ce soit lui qui ait été choisi ,plutôt que MA ou SR . C’est sur on va gagner !!. Peut être va t on commencer à regretter que ce ne soit pas lui qui ait été choisi en 2007 . comment peut on encenser un Monsieur qui durant 11 ans a été incapable de gérer le PS ; qui a cautionné les tricheries ,qui n’a rien proposé , qui n’était au courant de rien !!) Qui est en partie responsable de la défaite de SR ,(5 ans de perdu ) OUI il faut battre Sarkozy ,en votant FH ,hélas ! mais arrêtons d’en faire un Dieu .

    • Je voterais François Hollande, cependant je me permet de lui adresser ce message.

      Les massacres de Toulouse ont laissé durablement une emprunte profonde dans tous les esprits. Il ne s’agit pas de surfer sur l’émotion , mais les Français savent que des « réseaux » islamistes extrêmses sont actifs sur le sol Français. Alors, François Hollande ne devrait pas oublier d’apporter des réponses sur ce sujet, sans stigmatiser les communautés et en mettant à part ces extrêmistes, en expliquant comment l’arsenal des mesures existantes ou à venir sera mis en œuvre par son équipe dirigeante pour lutter contre les extrêmistes « religieux » assassins.

      La stratégie qui consiste à ne rien dire parce que ce thème a été « récupéré » par l’équipe du Président n’est pas la bonne. Aucun thème ne doit être éludé ou sous-traité. Pour rassembler les Français il faut avoir des réponses sur tous les sujets. Donner de la priorité à l’emploi, au chômage des jeunes et au pouvoir d’achat, à l’éducation…et démontrer que le projet et le bilan du sortant n’apportent pas les bonnes solutions, c’est le moins que l’on doive faire.

      Cependant la république doit rester intraitable et doit agir sans faiblesse contre ce fléau, car ce n’est pas l’école qui empêchera des Mohamed Merha d’exister.

      S’il y a du traffic de drogue, du traffic d’arme, des voyages organisés pour des stages de tueurs, et des laveurs de cerveau par l’islam extrêmiste guerrier dans nos territoires, il y aura encore des Mohamed Merha.
      Notre retrait d’Afganistan n’y changera rien, ces gens là utilisent n’importe quel prétexte.

      La république ne peut pas tout, notamment en matière économique, mais elle doit assurer la sécurité de tous en expliquant, et en démontrant comment elle le fait.

      S’il veut être Président, François Hollande doit dire qu’il sera aussi à la baguette sur cette problématique compliquée, c’est incontournable, faute de quoi une énorme déception nous attend car il ne sera pas élu.

      François Hollande Président !

  2. La nullitude en Sarkozie 5 ans de plus ? Cohérence, Constance, Confiance nous permettront de vaincre et de donner au peuple de France une nouvelle espérance. Le rassemblement est nécessaire et exigeant. Dès le 22 avril. Pour fêter la victoire le 6 mai. En avant !

  3. Ping : Sarkozy : jusqu’où ira l’affaire Merah ? « Ze Rédac

  4. Néanmoins la Campagne de F.Hollande commence à paraître dangereusement statique. Un peu de surprise ferait du bien.

  5. Ping : L’omerta sur l’affaire Merah « Ze Rédac

  6. Ping : Un pays sous hypnose « Ze Rédac

  7. Ping : Sarkozy : vite que la majorité silencieuse le fasse taire ! « Ze Rédac

  8. Ping : Front syndical contre Sarkozy « Ze Rédac

  9. Ping : 17 ans à l’Elysée, 10 ans au gouvernement pour la droite : le temps de l’alternance est venu « Ze Rédac

  10. Ping : Sarkozy face aux jeunes : petite carotte et gros bâton « Ze Rédac

  11. Oui il faut garder le cap, demeurer en mouvement et rassembler autour des valeurs et propositions de la Gauche. Oui il ne faut céder à aucune provocation et aller à la rencontre des électeurs sur le terrain. Oui faire reculer les peurs, construire la confiance et la dynamique au 1er tour exige le rassemblement le plus large de toutes nos forces.
    OUi la situation appelle le calme plutôt que la tempète ou la surenchère pour réussir le changement.. C’est- à-dire Gagner d’abord. puis gouverner.

    Le sortant n’a rien respecté: ni sa fonction, ni les valeurs de la république, ni ses engagements, ni les français. Et sa campagne le montre il continue! Si nous voulons écrire l’histoire, offrir une perspective de redressemnt à notre pays et à l’europe, mieux incarner la promesse républicaine, il nous faut d’abord nous respecter nous-mêmes et repecter les électeurs.. Gardons le cap.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s