Porter le fer sur les faiblesses de Sarkozy 11

Par Hemingway

Ah les affaires ! Elles tournoient sur la tête de la campagne Sarkozy sans parvenir à se poser. Imaginez seulement un instant comment la droite se serait comportée si un président socialiste était confronté, en plein milieu d’une présidentielle, à des affaires de corruption. Imaginez comment l’UMP aurait réagi après un drame tel que celui de Toulouse – dans un contexte, qui plus est, de détérioration des chiffres de l’insécurité – si elle avait été dans l’opposition. Imaginez ce qu’elle aurait pu dire à l’annonce d’une nouvelle dégradation des chiffres du chômage ?

Vous n’avez pas à faire un gros effort d’imagination et vous avez déjà trouvé : les snipers de la droite aurait frappé fort, très fort, nombreux, très nombreux. Sans aucun souci de la nuance, sans crainte de paraître excessif, l’essentiel étant d’étourdir l’adversaire et de troubler puis de convaincre l’opinion de l’échec de ceux qui sont au pouvoir. Souvenez-vous du torrent de critiques en incompétence et en laxisme déversé sur le gouvernement Jospin en 2002 suite à l’agression de Papy Voise. Rappelez-vous également, alors que Nicolas Sarkozy vient de parler de « méprisance », ce que la droite a dit de la « bravitude » en 2007.

Quoi qu’il en soit, une campagne présidentielle, surtout face à Nicolas Sarkozy, est un combat d’une grande rudesse et parfois même d’une grande violence. Comme François Hollande l’a expliqué bien avant que les sondages ne commencent à lui donner raison, le résultat final sera serré, se jouera peut-être à un fil. Le candidat de l’UMP vendra chèrement sa peau jusqu’au dernier souffle.

Pour l’aider, il dispose de moyens que le candidat socialiste n’a pas, notamment la capacité d’influence auprès des médias, par copinage ou par la menace de représailles, qui n’a d’ailleurs pas besoin d’être explicite, à tel point que l’auto-censure remplace les ciseaux depuis longtemps cassés du pouvoir. Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer le traitement du énième rebondissement de l’affaire DSK qui concerne des agissements privés même si le personnage est public, et celui des soupçons graves et récents par un juge d’instruction de financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Ceci étant dit, la presse fait souvent bien son travail. Elle a posé beaucoup de questions, mettant de facto en cause le pouvoir, sur le drame de Toulouse, particulièrement pour savoir s’il aurait pu être évité par les institutions chargées de la protection de la population. Elle a traité normalement les dernières statistiques du chômage, même si on aurait aimé la voir plus impertinente sur la « baisse tendancielle de l’augmentation » qui a fait florès surtout grâce à internet.

Dans un moment où le match est serré et se tend, François Hollande a besoin autour de lui de la gauche car ça n’est pas à lui de  monter à l’assaut. Il doit rester au dessus  de la mêlée. Et c’est aux poids-lourds, à ceux que l’opinion entend, de jouer ce rôle. On attend par exemple le formidable porte voix qu’est Jean-Luc Melenchon.

Dans une campagne présidentielle, les occasions de porter le fer là où ça fait mal, c’est-à-dire là où l’adversaire a une faiblesse, là où il a des comptes à rendre, ne sont pas si fréquentes.  Il faut donc mettre un peu de vice à l’ouvrage.


A Lire Aussi :

– Le pont Borloo sur la rivière Sarkozy par Saint-Simon

– Henri Guaino s’accroche aux rideaux de la civilisation par RichardTrois

– Méprisance et médisance, les deux mamelles du Sarkozysme par Lautréamont

– Affaire Bettencourt / De Maistre : ça sent le roussi pour Sarkozy par Saint-Simon

– Méprisance et médisance, les deux mamelles du Sarkozysme par Lautréamont

– Sarkozy : quand c’est cassé, c’est cassé par Dante

11 Commentaires

  1. Ping : Page Introuvable. « Ze Rédac

  2. Vous exprimez tout a fait bien ce que je ressens , le traitement de DSK comparé à Bettencourt et puis Mélenchon qu’on encense mais qu’on entends pas contre Sarkozy….

  3. Ping : NKM touchée par la grâce « Ze Rédac

  4. Ping : Taisez-vous Cahuzac ! « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy aime Mélenchon… qui ne le lui rend pas « Ze Rédac

  6. Ping : Cécilia & Nicolas lavent leur linge sale en public « Ze Rédac

  7. Le parti socialiste a besoin d’écouter sur sa gauche !marre des restructurations, du blocage du pouvoir d’achat, ça fait plusieurs années qu’avec les différentes réformes des retraites ,i l me reste le même nombre d’années à faire ! marre de cette violence de l’ultralibéralisme et de la mollesse de la sociale démocratier qui ont ruiné aussi les espoirs du ppeuple grec et espagnol !
    Monsieur François PAYS BAS, svp ne méprisez pas les électeurs du front de gauche, vous pourriez le regretter ! même si mon choix c’est encore vous au deuxième tour !
    Cela dit, j’ai hâte de virer cette clique de l’UMP (arrogante et cynique, détestable comme je n’ai même jamais vu depuis que je vote…)
    Oui, heureusement ,j’ai la chance de n’avoir pas connu comme Hervé MORIN, le débarquement et toute la sinistre période de 1940. Heureusement, la résistance a fait un beau travail ! et ma région du LIMOUSIN a contribué à cela !
    Si Nicolas SARKOZY est battu , j’espère que toutes les enquêtes où il est visé pourront aboutir ! en ce moment, je ne suis pas certain que cela soit très judicieux parce que de toute façon les POUPOUJADAS et compagnie peuvent aisément sélectionner leurs sujets !
    et encore ne vous plaignez pas trop car la campagne de Jean Luc MELENCHON est ignorée ! il faut de sacrées mobilisations immenses pour qu’il y ai aux infos deux trois minutes fugitives !

    Je n’aime pas le bipartisme qui est facilité par les médias ! la gauche ne sera forte qu’à condition de distinction entre les deux ps/front de gauche ! mais à moins que le PS ai oublié le social ? Et oui le charme fait aux électeurs de BAYROU (qui vote toujours à droite) en est un signe net !

  8. Ping : Le mariage du Figaro et de Sarkozy « Ze Rédac

  9. Ping : Sarkozy n’a pas décidément pas de chance avec les femmes « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s