Le pont Borloo sur la rivière Sarkozy 7

Par Saint-Simon

Le Pont de la Riviere Kwai

Nicolas Sarkozy répète à qui veut l’entendre : « on s’occupe d’abord du premier tour, le second tour on verra après ». Cette leçon de tactique électorale porte une part de vérité et une part d’hypocrisie.

Nous l’avons longuement développé à Ze Rédac, sans être d’ailleurs novateurs en la matière tant cela est flagrant, le candidat de l’UMP a clairement choisi l’option stratégique déjà empruntée en 2007 de faire une campagne de premier tour très marquée à droite pour séduire les électeurs tentés par Marine Le Pen.

Son discours d’hier soir à Nantes, de ce point de vue là, a montré la redoutable cohérence de sa campagne. La sécurité et l’immigration comme fils conducteurs (« vague migratoire incontrôlée qui pourrait submerger la France »). Peu importe que les sondages montrent, même après Toulouse, que ces deux thèmes ne sont pas les premières préoccupations des Français, l’essentiel est qu’ils intéressent les électeurs proches du Front National.

Et Nicolas Sarkozy n’a aucune raison de changer de ligne, n’y d’ailleurs d’autre choix que de la conserver. De semaines en semaines, il grappille de précieux petits points au fur et à mesure que Marine Le Pen se tasse. La même mécanique à l’œuvre qu’en 2007 mais avec une intensité moins forte – l’électeur Front national échaudé craint l’eau froide… – qui pourrait le projeter moins puissamment dans le second tour.

De toute façon, le créneau de la modération est occupé et il n’ y a pas de place pour un Sarkozy modéré qui ne tient jamais très longtemps le rôle de père de la Nation apaisant et rassembleur.

Fort de ce qu’il espère être une dynamique au soir du premier tour, il entamera l’entre-deux-tours sur l’air du rassemblement des électeurs centristes jusqu’à ceux du Front national, espérant entraîner avec eux cette frange de l’électorat qui, inconsciemment ou pas, se range à chaque élection derrière celui qui incarne la force. La rivière Sarkozy qui espère devenir fleuve aurait ainsi le débit suffisant pour charrier au moins la moitié des Français vers sa victoire.

C’est cette partition que Nicolas Sarkozy prépare méthodiquement en mettant en avant Bernadette Chirac dont la vocation est, pour le premier tour, de rappeler aux nostalgiques de Jacques Chirac à quel camp celui-ci appartient, et Jean-Louis Borloo, le président du Parti Radical Valoisien, dont l’utilité concerne le second tour.

Contrairement à ce que certains observateurs avancent dans un raccourci trop rapide, Jean-Louis Borloo n’est pas tant la caution sociale du président sortant qu’un pont déjà jeté entre les deux rives de la droite pour l’entre-deux-tours.

Dans un discours marqué par une dureté de ton sur l’immigration rarement égalée, le candidat de l’UMP a glissé une première touche « humaniste », sur proposition de Jean-Louis Borloo, mise en scène pour qu’elle n‘échappe à personne, sur le soutien scolaire à développer en direction des élèves en difficulté.

Un premier caillou qui en appellera d’autres et qui permet à l’électorat du centre-droit de ne pas perdre le chemin de la maison droite. A François Hollande de savoir également séduire cet électorat, en comptant sur le réflexe anti-Sarkozy de celui de Jean-Luc Mélenchon.

 


A Lire Aussi :

– Henri Guaino s’accroche aux rideaux de la civilisation par RichardTrois

– Méprisance et médisance, les deux mamelles du Sarkozysme par Lautréamont

– Affaire Bettencourt / De Maistre : ça sent le roussi pour Sarkozy par Saint-Simon

– Méprisance et médisance, les deux mamelles du Sarkozysme par Lautréamont

– Sarkozy : quand c’est cassé, c’est cassé par Dante

7 Commentaires

  1. Ping : Porter le fer sur les faiblesses de Sarkozy « Ze Rédac

  2. Ping : Page Introuvable. « Ze Rédac

  3. Ping : NKM touchée par la grâce « Ze Rédac

  4. Ping : Taisez-vous Cahuzac ! « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy aime Mélenchon… qui ne le lui rend pas « Ze Rédac

  6. Ping : Cécilia & Nicolas lavent leur linge sale en public « Ze Rédac

  7. Ping : Le mariage du Figaro et de Sarkozy « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s