Ces « faits divers » que Sarkozy ignore 10

par RichardTrois

Journée mondiale contre les violences faites aux femmes - © Only Photos

Journée mondiale contre les violences faites aux femmes - © Only Photos

Quelle semaine tragique qui aura vu la France endeuillée, terrifiée, découvrant la barbarie de l’un de siens, un jeune homme de 23 ans capable d’abattre froidement des enfants, juste pour ce qu’ils sont. Juifs. Derrière cette insondable, incompréhensible acte de barbarie, une violence sourde, inaudible, invisible continue de faire des victimes dans une grande indifférence. Ainsi, c’est à peine si les Français entendront parler du procès et de l’acquittement ce vendredi 23 mars d’Alexandra Guillemin.

Alexandra Guillemin a tué, poignardé son mari, qui tentait de l’étrangler alors qu’elle venait de lui annoncer sa volonté de le quitter, après 10 ans de violences quotidiennes. Alexandra est l’image de ces très nombreuses femmes qui selon les mots du procureur de la République vivent « la guerre dans leur corps et dans le cœur ». 10 ans durant elle aura subi une terreur quotidienne. Alexandra Guillemin aura quand même tenté d’appeler à l’aide, de porter plainte. Sans succès. L’officier de police judiciaire, appelé à la barre du procès, a concédé un « dysfonctionnement » alors qu’il tentait d’expliquer comment et pourquoi son service n’avait pas jugé nécessaire de donner suite à sa plainte. « Elle avait l’œil tuméfié, on lui a conseillé une main courante et on l’a renvoyée chez elle parce que « ça ne saignait pas » » rapporte Pascale Robert-Diard dans son remarquable article sur le procès, paru dans Le Monde.

Pour cette terreur quotidienne, ces violences qui chaque jour font des morts, point d’instrumentalisation de la part du chef de l’Etat. Pour ce « fait divers » là, Nicolas Sarkozy ne paraitra pas devant les caméras, n’enchainera les rodomontades habituelles, n’opposera la police à la justice, n’improvisera pas dans la nuit de lois nouvelles comme il en a pris l’habitude bien avant son quinquennat. Pourtant 146 femmes et 28 hommes sont décédés au cours de l’année 2010, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon. La première étude sur les violences faites aux femmes révèle qu’une femme sur 10 a déclaré avoir subi des violences dans son couple dans les 2 ans qui ont précédé l’enquête. Un mal qui ronge la société toute entière, mets à mal bien des vies de femmes et d’enfants.

Mais là point d’effet de tribune de la part de Nicolas Sarkozy comme celles qu’il a ressorti cette semaine pour mettre en scène son thème favori celui de la sécurité.

Mais où est passé le candidat Sarkozy qui déclarait le 12 octobre 2006 à Périgueux, « je veux que la violence conjugale soit mieux réprimée et que les femmes qui en sont victimes soient mieux accompagnées« . Il est aujourd’hui Président et doit faire face à un bilan bien maigre sinon inexistant en la matière. Les violences faites aux femmes ont bien été décrétées « grande cause nationale » en 2010 mais las le collectif d’associations qui s’est alors constitué pour porter une campagne d’information auprès du grand public n’a pas reçu le financement escomptés en dépit de la promesse gouvernementale.

Cela nous ramène à ce qu’est in fine ce président, candidat permanent. Un excellent bateleur aux résultats inexistants. Fascinant sur les estrades. Si décevant, si inquiétant au quotidien. Partout les troupes de Nicolas Sarkozy s’en vont répétant comme un mantra qu’ils voudraient rassurant, « imaginez si c’était Ségolène Royal qui avait été élue en 2007…« . Pourtant Ségolène Royal, en 2007, annonçait elle que sa première loi, si elle était élue, concernerait la lutte contre les violences faites aux femmes et l’accès gratuit à la contraception des jeunes, un accès qu’elle a depuis mis en place via le pass-contraception.

On n’ose penser à ces vies qui n’ont pu être sauvées dans l’indifférence et du fait de l’inaction qui aura caractérisé ce quinquennat finissant.


A Lire Aussi :

– Sécurité : Sarkozy, ce procureur impuissant par Hemingway

– Sarko, Le Pen, Hollande, Mélenchon, à J-29, ça castagne par Arsinoé

 Sarkozy : Kadhafi, le retour par Lautréamont

– Instrumentalisation du drame de Toulouse : Sarkozy mis en échec par Hemingway

– Quand Sarko louange Ségo : l’hommage du vice à la vertu par Aristote


Photo :  © Only Photos – journée mondiale contre les violences faites aux femmes. 25 nov Paris 2010.

10 Commentaires

  1. C’est tout a fait inadmissible que Nicolas Sarkozy n’ai rien fait en terme de soutien envers les femmes victimes de violence en général !

  2. Ping : Bilan et projet : le « sarko man’s land » de la campagne « Ze Rédac

  3. Ping : La campagne Nananananère « Ze Rédac

  4. Qu’a-t-il fait, en fait?
    Enrichir encore plus les riches, diviser les habitants du pays entre eux., précariser la condition des travailleurs et surtout celle des femmes …
    Alors, la violence faite aux femmes, c’est bien le dernier de ses soucis!
    Il est à noter que lorsque qu’une femme tue son mari, son compagnon …dans la grosse majorité des cas , je crois 85 pour 100, c’est une femme qui se défend contre les violences qui lui sont faite.

  5. Ping : Ne plus laisser respirer Sarkozy « Ze Rédac

  6. Ping : Quand Sarkozy invente le chômage qui baisse tout en augmentant « Ze Rédac

  7. Ping : Sarkozy ou la stratégie de la truite « Ze Rédac

  8. Ping : Sarkozy : quand c’est cassé, c’est cassé « Ze Rédac

  9. Ping : Sarkozy pour le maintien du filon nucléaire « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s