Sarko, Le Pen, Hollande, Mélenchon, à J-29, ça castagne 9

par Arsinoé

Avant le ring - cc by Jeffrey Pott

« C’est celui qui dit qui est « !

Ainsi  peut-on traduire la réponse de François Hollande à Nicolas Sarkozy qui le traite de « nul » dans un propos off  paru dans « M », le magazine du Monde.

« Ça se rapporte toujours à celui qui l’emploie » a repliqué le candidat socialiste dès son arrivée à Ajaccio cet après midi.

Drôle de débat sur la nullité des uns et des autres. Fallait-il répondre à ce chiffon rouge? Volontairement  tendu pour  occulter le débat, et les déclarations fortes de Hollande cet après midi notamment celle qui fait le plus mal au candidat UMP « Sarkozy a manqué dans le domaine de la sécurité« .

C’est absolument exact, avec les 12.000 effectifs policiers supprimés, la hausse des violences faites aux personnes. D’autant plus exact de le rappeler alors que dans le même temps, Nicolas Sarkozy donnait des coups de mentons en déclamant «  je ne laisserai personne attenter à l’honneur du RAID « , le problème étant que personne n’a attenté à l’honneur du RAID, hormis l’ancien patron du GIGN, Christian Prouteau.

Déclaration superfétatoire du chef de l’état qui, on le sent bien, ne sait plus vraiment comment prolonger la séquence sécurité de la semaine qui vient de s’écouler et qui lui a été plutôt favorable. Comme le dit un proverbe chinois, si violent que paraisse un incendie, il finit toujours par s’éteindre. Et visiblement l’UMP ne sait pas comment rallumer les braises.

Car il n’y a pas de  « psychose terroriste« , comme  le démontre le sondage IFOP du jour. À peine un peu plus de la majorité des français estime que nous sommes dans un risque terroriste élevé. Formidable bon sens populaire qui sait faire la différence entre les dérives barbares d’un dégénéré, la religion qu’il pratique et l’idéologie destructrice dans laquelle il se drape.  Un sondage qui n’arrange pas les affaires de l’Elysée, se rêvant  déjà dans une bushisation politique. Il est vrai que nous n’en sommes pas loin puisque Bush signifie « Buisson », nous semble t il.

Alors, autant boxer dans le vide. Ce qu’à fait Nicolas Sarkozy cet après midi et qui laisse augurer de nouvelles outrances.

Outrances aussi du côté de la bataille rangée entre le Front de Gauche et le Front National. Qui en sont presque venu aux mains à Meaux lors d un déplacement de Marine Le Pen. Les militants de Mélenchon, scandant, tout au long de sa visite sur le marche « résistance, résistance« . Attention aux effets contre productif qui pourrait faire passer l’agresseuse de conscience et de République en agressée. Il n’est pas certain que ces images servent la gauche, encore moins la dynamique de Mélenchon qui commence à manger un peu de socialistes au petit déjeuner. Il demande à nouveau des débats avant le premier tour et redit aujourd’hui qu’il ne participera à un gouvernement socialiste, Melenchon à 15%, ça promet pour les négociations d’entre deux tours.

Une journée de campagne ordinaire et presqu’ennuyeuse car on sent bien que les deux super favoris ne parviennent pas à redémarrer cette campagne suspendue pendant plusieurs jours.

Depuis hier, les seuls faits marquants restent les mots de Bernadette Chirac, qui avant de s’endormir en session du conseil général de Corrèze a décrèté que Hollande était courtois mais n’avait pas le gabarit d un chef d’Etat. On sent bien qu’il lui en a coûte, de dire du mal de ce monsieur qu’elle apprécie et trouve « bien élevé« . Mais bon, il fallait cela pour donner un petit coup de pouce à « Nicolas » qu’elle aime sincèrement et qu’elle a toujours défendu, aux yeux de Jacques Chirac. Voyez où nous en sommes. Écrire sur les dilemmes de Bernadette à 29 jours du premier tour… Drôle de campagne.



A Lire Aussi :

 Sarkozy : Kadhafi, le retour par Lautréamont

– Instrumentalisation du drame de Toulouse : Sarkozy mis en échec par Hemingway

– Quand Sarko louange Ségo : l’hommage du vice à la vertu par Aristote

– Sarkozy : failles et affaires, retour sur terre par Dante

– Sarkozy : une campagne qui sent le roussi ? par RichardTrois

– Borloo, le pire du centrisme par Beaumarchais

– Mélenchon, le troisième homme par Lautréamont


PhotoBoxing Glove Wind Chime? – Creative Commons – Jeffrey Pott 

9 Commentaires

  1. Ping : Sécurité : Sarkozy, ce procureur impuissant « Ze Rédac

  2. Ping : Royal inaugure la web radio de Hollande « Ze Rédac

  3. Ping : Sarko, Le Pen, Hollande, Mélenchon, à J-29, ça castagne « Ze Rédac « "l'Humain d'abord" par PG87

  4. Ping : Ces “faits divers” que Sarkozy ignore « Ze Rédac

  5. Ping : Bilan et projet : le « sarko man’s land » de la campagne « Ze Rédac

  6. Ping : La campagne Nananananère « Ze Rédac

  7. Ping : Ne plus laisser respirer Sarkozy « Ze Rédac

  8. Ping : Quand Sarkozy invente le chômage qui baisse tout en augmentant « Ze Rédac

  9. Ping : Sarkozy ou la stratégie de la truite « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s