Sarkozy : une campagne qui sent le roussi ? 5

par RichardTrois

Nicolas Sarkozy à Lyon, le 17 mars 2012 - cc UMP Photo

Nicolas Sarkozy à Lyon, le 17 mars 2012 - cc UMP Photo

En attendant « le sondage qui vient« , les indices s’accumulent qui montrent que la nouvelle campagne  entamée hier par Nicolas Sarkozy n’a va pas être des plus simples.  Malgré, si l’on peut s’exprimer ainsi, les derniers et tragiques évènements, Nicolas Sarkozy va au devant de grandes difficultés.

Il y a un indice qui ne trompe pas. C’est le changement de pied d’un pilier de la Sarkozie. J’ai nommé l’homme à l’écharpe rouge, Christophe Barbier, patron de l’Express et multi-éditorialiste. Ce Jeudi, Christophe Barbier sur iTélé pronostiquait le retour des thématiques qu’il voyait  tout à fait favorables à Nicolas Sarkozy, à savoir la sécurité, mais aussi, l’immigration, la laïcité et l’intégration…  La laïcité et l’intégration comme si, soit dit en passant, ces questions avaient un quelconque rapport avec l’acte barbare d’un dégénéré…  On se demande d’ailleurs pourquoi il n’a pas été question d’intégration quand des enfants de bonne famille s’adonnaient au terrorisme. Je pense par exemple aux terroristes d’Action Directe.

Enfin voilà, hier Christophe Barbier nous assurait que l’UMP et Jean-François Copé en tête allaient démontrer que François Hollande n’était ni monsieur Sécurité, ni monsieur Laïcité. Et donc que la séquence, ces évènements tragiques, allaient entre guillemets, « profiter » à celui qui a endossé à nouveau les habits de Président dans cette phase d’unité nationale : « Ça va surtout trier entre les gros, les présidentiables, ceux qui sont capables d’être chefs de l’Etat, et ceux qui ne le sont pas. »

Mais, ce vendredi, le ton était déjà différent. Christophe Barbier nous comptait une toute autre histoire. Celle que nous vous écrivions dès lundi soir, celle des questions en suspens puis des questions qui fâchent. Christophe Barbier, la nuit est bonne conseillère s’est sans doute rendu compte que Nicolas Sarkozy ne peut s’appuyer sur vrai bilan en matière de sécurité. Outre les failles en matière de renseignement évoquées y compris par les principaux ministres régaliens, Alain Juppé et Gérard Longuet eux-mêmes, Nicolas Sarkozy est le président de l’explosion des violences aux personnes malgré 42 lois sécuritaires ! 42 lois depuis 2002 mais 12 469 postes supprimés dans la police et la gendarmerie entre 2007 et 2012 …

Quand on voit que c’est à partir du moment où 200 enquêteurs ont été mis à la recherche de l’assassin de Toulouse et Montauban que celle-ci a abouti, on mesure l’importance du facteur humain, totalement négligé par la soi-disant culture du résultat mise en place par Nicolas Sarkozy. Laquelle produit bien des aberrations comme par exemple cette explosion du nombre de garde à vue. Pour faire du chiffre.

Alors ce matin, Christophe Barbier a bien été obligé de reconnaître, même derrière de sacrés euphémismes, que les propositions de loi de Nicolas Sarkozy ne sont qu’un rideau de fumée. Ecoutez comme ces choses sont joliment dites : « Techniquement, juridiquement on voit tout de suite que ce sont des mesures à portée un peu mystérieuses (…) on a du mal à voir comment elles seraient appliquées » nous expliquait Christophe Barbier sur iTélé …

Ce que a réalisé Christophe Barbier mais aussi les grognards de la droite et en premier lieu Alain Juppé, c’est que le bilan sécuritaire de Nicolas Sarkozy comme sa ligne ultra-droitière le plombe au regard des Français, après la semaine que nous venons de vivre. Au regard de ceux qui aspirent à plus de sécurité comme ceux qui chérissent l’unité et la cohésion nationale qu’est censé incarner, défendre le Président de la République.

Ceux-là seront attentifs aux mots prononcés à Aurillac par un François Hollande qui n’a pas besoin rompre avec le candidat qu’il était la semaine passée et depuis bientôt un an, en évoquant la jeunesse de France, la République et ce graal du rassemblement :
« C’est en faisant revivre le rêve français que l’on fera aimer la France par tous ses enfants. Je veux faire aimer la France par toutes les forces qui l’animent ! Je veux faire aimer la France parce que je veux que la République soit plus grande au lendemain du 6 mai ».


A Lire Aussi :

– Sarkozy : failles et affaires, retour sur terre par Dante

– Borloo, le pire du centrisme par Beaumarchais

– Mélenchon, le troisième homme par Lautréamont

– La barbarie Merah : le temps des questions arrive par Aristote

– Hollande et Sarkozy repartent en campagne, la sécurité en bandoulière par Dante

– NKM, petite frappe ? par Arsinoé

– Nicolas ” Bush “ par Dante


Photo : UMP Photo – Creative Commons – Nicolas Sarkozy au Meeting de Lyon, 17 mars 2012.

5 Commentaires

  1. Ping : Sarkozy : failles et affaires, retour sur terre « Ze Rédac

  2. En attendant de pouvoir faire voter une éventuelle loi sur la consultation des sites djihadistes j’espère qu’ils ont renforcé la surveillance des quelques dizaines d’individus qu’ils ont déjà dans leurs fichiers, comme …… Mehra !

  3. Ping : Quand Sarko louange Ségo : l’hommage du vice à la vertu « Ze Rédac

  4. Ping : Sarko, Le Pen, Hollande, Mélenchon, à J-29, ça castagne « Ze Rédac

  5. Ping : Sécurité : Sarkozy, ce procureur impuissant « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s