NKM, petite frappe ? 8

par  Arsinoé

Nathalie Kosciusko-Morizet en 2010 - © Razak

Quelle mouche a piqué NKM ? On a bien compris la volonté de l’UMP de partir dans une bataille de chiffonniers sur la sécurité, pendant que le Président règne sur l’aventin de l’unité nationale.

Mais de là à se commettre dans un langage si ordurier, il y a un pas, franchi avec allégresse par NKM.

Autant vous dire tout de suite que ce langage ne lui va pas du tout.  Traiter ses opposants de petites frappes, ça colle sur un terrain de foot, dans une bagarre pour des licences de bar à Marseille ou dans une cité après le vol d’un scooter mais là, tout de même, dans une bataille présidentielle, après la tuerie du sud-ouest, et l’onde de choc de l’arrestation du dégénéré et sa mort quasiment en direct… Petite frappe, ça n’est pas le niveau.

Remarquez, ça fait chic, dans la bouche d’une bourgeoise. Ça fait  » regardez, moi aussi je parle peuple « , en insistant un peu, NKM va finir la campagne sapée avec la collection C&A printemps-été.

Il s’agit peut être justement d’une expression destinée surtout à son propre camp, qui poisonne, et poisonne encore devant son langage trop châtié, sa franchise déconcertante ( «  je voterais hollande dans un duel PS/FN  » ), ses bottines à plusieurs milliers d’euros ( à sa décharge, personne ne note le prix des pompes de ses messieurs ) , sa volonté de pouvoir absolu dans la fonction de porte parole, reléguant François Baroin ou Laurent Wauquiez au fond de la classe, en mode boudeurs.

Elle a déjà tellement d’ennemis, la NKM qu’elle ne sait certainement plus par quel bout arracher les couteaux plantés dans le dos, les pieds, les mains. Mais de là à se laisser aller à ce genre de dérive. Aussi ridicules qu’improductives.

Imaginez à quel point Bayrou tremble quand il se fait traiter de petite frappe. C’est tellement énorme que ça ne vexe même pas .

Petite frappe toi même, aurait-on envie de lui répondre mais en règle générale, la gauche est trop bien élevée dans son ensemble pour le faire. Ah, il nous manque un Charasse bien graveleux, ou un Emmanuelli très en forme pour moucher cette jeune femme qui, il faut bien le reconnaitre, se la raconte un peu depuis le début de cette campagne. Le problème, c’est que son job, c’est de nous la raconter à nous, la belle histoire d’un grand président.

Avec ce type de posture provocatrice et ce type de langage totalement à l’ouest, elle n’est pas arrivée, la petite …

 


A Lire Aussi :

– Nicolas  » Bush «  par Dante

– Les sales méthodes de l’UMP par Lautréamont

– Sarkozy remonte au 1er tour… Et alors ? par Dante

– Marine Le Pen a gagné sa journée par Beaumarchais

– Après l’arrestation du tueur de Toulouse, quel choix pour les Français ?  par RichardTrois

– L’Arrestation du tueur de Toulouse : l’impact sur la présidentielle par Dante 

 

8 Commentaires

  1. Ping : Hollande et Sarkozy repartent en campagne, la sécurité en bandoulière « Ze Rédac

  2. Ping : La barbarie Merah : le temps des questions arrive « Ze Rédac

  3. Ping : Mélenchon, le troisième homme « Ze Rédac

  4. Ping : Borloo, le pire du centrisme « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy : une campagne qui sent le roussi ? « Ze Rédac

  6. Ping : Sarkozy : failles et affaires, retour sur terre « Ze Rédac

  7. Ping : Quand Sarko louange Ségo : l’hommage du vice à la vertu « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s