La barbarie Merah : le temps des questions arrive 11

par Aristote

Mohamed Merah, image France2

Et personne ne pourra les éviter, ces questions. Qui était ce monstre froid, à peine 23 ans, psychopathe grandi apparemment sans les cadres nécessaires, ceux qui éduquent à la vie en société, à l’empathie, à l’humanité tout simplement.
Quel chemin vertigineux a pu emprunter son esprit pour s’enfermer de longues heures à visionner des scènes de décapitation avant de sortir pour aller boire une verre et rigoler avec les filles comme les garçons de son âge ? Quel démon personnel transformait ce jeune homme à la voix si douce, si posée, selon tous les témoignages en cette bête furieuse qui assassine des enfants et qui décharge à l’arme de guerre des dizaines de balles sur les policiers du RAID venu l’interpeller après 31 h d’une interpellation où tout aura été fait pour épuiser l’animal, l’empêcher de dormir en tirant des grenades sous ses volets ?

Quelles ténèbres voilaient son esprit lorsqu’il a d’abord négocié sa reddition, s’est excusé de ne pas pouvoir répondre plus longtemps à la journaliste de France24 qui l’interrogeait sur son portable, tout en préparant, en secret son « piège à flic » comme il le disait.

Qui était ce garçon qui a semé la terreur en quelques jours entre Montauban et Toulouse, parti s’entraîner en Afghanistan et au Pakistan, en 2010, et qui a démontré, dans une rare violence finale, qu’il avait bel et bien appris à faire la guerre. Jamais, selon le patron du RAID, les policiers sur-entraînés n’avaient eu à faire à une tel déferlement de violence. Et il aura fallu qi’un sniper l’abatte à la tête en plein vol alors qu’il shootait de son balcon pour arrêter ce diable, prêt à continuer jusqu’au bout de son enfer. Depuis 48h, psychiatres et profilers disent la même chose: Merah est un cas à la fois classique de psychopathe, passé par la case délinquance, imperméable à la souffrance d’autrui, doté d’un égo et d’un narcissisme surdimensionné et d’une cruauté enfantine. Un être immature mais calculateur. Capable de tenir plusieurs discours divergents avec la même logique et la même persévérance. Nourri d’idéologie mais pas trop . Raccroché à l’islamisme comme il se serait raccroché à une secte  par besoin d’absolu et de surpuissance. Merah n’était pas un musulman terroriste. C’était un monstre qui était musulman comme il aurait pu être dans la secte du temple solaire.

Aujourd’hui, tout le monde est à la fois révulsé et fasciné par cet être si peu humain qui faisait pourtant partie de notre univers.

Mais chacun se pose des questions, logiques et naturelles.

– Mohammed Merah faisait partie de la liste noire des personnes interdites de voyage aux USA, comme l’a révèlé CNN. Comment se fait-il que les USA aient pu exercé une telle vigilance sur un individu parmi des milliers là où notre renseignement a laissé filer ?

– Il avait fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique. Il était donc suicidaire, fragile et son comportement, fait de provocation et de brutalité, aurait dû attirer les enquêteurs après les tueries de Montauban,

– Il avait voyagé dans des zones à risques, s’en vantait dans le quartier, exhibait des photos. Pourquoi n’a-t-il pas été placé sous surveillance accrue, même avant les tueries de Montauban ?

– Il était fiché comme terroriste potentiel. Que s’est-il passé après les premiers meurtres pour que l’armée, ne passe pas au peigne fin tous les suspects de la région car on ne tue pas pour rien des militaires ?

– les conditions de sa mort restent également à élucider. Pourquoi ne pas avoir pris plus de temps à le surveiller et l’arrêter en douceur. Y-a-t-il eu précipitation aboutissant à cet invraisemblable assaut de 31h en live sur nos télés ?

– Comment est il mort ? Que s’est il passe dans cet appartement. Qu’a-t-il dit ? Et qu’est ce qui a été retrouvé sur les lieux ?

Toutes ces questions doivent trouver des réponses pour ne pas rester dans le non dit. Des voix s’élèvent, pour le moment sur internet, pour dénoncer une manipulation d’images et d’information. Sans sombrer dans la théorie nauséabonde du complot, il existe des zones d’ombres qui doivent impérativement être levées pour la santé de notre démocratie.


A Lire Aussi :

– Hollande et Sarkozy repartent en campagne, la sécurité en bandoulière par Dante

– NKM, petite frappe ? par Arsinoé

– Nicolas ” Bush “ par Dante

– Sarkozy remonte au 1er tour… Et alors ? par Dante

– Marine Le Pen a gagné sa journée par Beaumarchais

– Après l’arrestation du tueur de Toulouse, quel choix pour les Français ?  par RichardTrois

11 Commentaires

  1. Ce citoyen n’est pas inhumain, nous ne lui avons jamais fixé la frontière entre un combat collectif
    avec sa graduation et la folie idéologique qui vole sans jamais inscrire dans la peau de chacun,
    les conséquences des engagements ni sa nécessaire structuration
    – sans école bourgeoise – sans école du parti – c’est le bordel ou l’enfer, voir les deux!

    • On a abattu un monstre qui semait la terreur et ensuite vous vous demandez comment en a t ‘il pu arriver la , ou comment en est on arriver la ?

      Ce serait presque de notre faute s’il est mort dans sa fuite barbare .

      Honnetement , on l ‘aurait eu vivant il aurait été nourri logé blanchi par la princesse et au bout de 25 ans il serait sorti et pareil .

      Il faut combattre la ou les mots ne valent plus rien .

      • Nous vous laissons la responsabilité de vos propos et vous remercions de ne pas déformer les nôtres.
        Les questions qui se posent ne sont pas là pour excuser des gestes monstrueux et inexcusables.
        Mais pour savoir comment nous aurions pu prévenir ses meurtres et comment nous pourrions les prévenir à l’avenir.
        Avec -12% d’effectifs en moins à la DCRI en 5 ans, il y a de quoi se poser de nombreuses questions.

  2. Ping : Mélenchon, le troisième homme « Ze Rédac

  3. Concernant la première question, j’ai entendu qu’il avait été arrêté en Afghanistan et remis aux américains d’où sont fIchage.

  4. Ping : Borloo, le pire du centrisme « Ze Rédac

  5. Ping : Sarkozy : une campagne qui sent le roussi ? « Ze Rédac

  6. Ping : Sarkozy : failles et affaires, retour sur terre « Ze Rédac

  7. Ping : Quand Sarko louange Ségo : l’hommage du vice à la vertu « Ze Rédac

  8. beaucoup de bla bla de bruit de coups de feu un coupable des morts mais encore aucune preuves même les journaliste non pas eu le droit de venir ou même un juge aurait du suivre cette affaire trop de zone d’ombre pourquoi il ne donne pas des preuves au public ?pour écarté t’il la justice?sont t’il au dessus de la justice?
    pourquoi la familles est retenues? généralement quand il y a beaucoup de pourquoi si ,pourquoi cela, moi je suis comme saint Thomas je crois ce que je vois.et pas seulement des visions et du son.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s