Sarko lacrymo : la faute 9

Par Arsinoé

CRS pendant les manifestations contre la réforme des retraites - © Razak

CRS, manifs contre la réforme des retraites, 2010 - © Razak

Il y a quelque chose de pathétique à observer la campagne de Nicolas Sarkozy. Fautes sur fautes.

Pour preuve ce matin, le candidat du peuple fait refouler par les CRS  les ouvriers d’Arcelor Mittal venus de Florange pour le rencontrer à son QG rue de la convention à Paris. Certes, le rendez -ous n’était pas fixé et les ouvriers, emmenés par le syndicaliste charismatique Édouard Martin, veulent frapper les esprits sur leur situation quasiment désespérée dans une région abandonnée de tous, la vallée de la Fensh. Mais tout de même !

Bonjour le comité d’accueil : 200 CRS, des gaz lacrymo et une fin de non recevoir.

 » Revenez lundi à l’Elysée  » leur a fait savoir le candidat Sarkozy qui préfère que le Président Sarkozy reçoive les ouvriers.

Quelle image ! Et quel message envoyé à l’électorat populaire et la France silencieuse dont il se repaît à chaque phrase.

Deux questions s’imposent à nous :

1)    Qui sont les crétins de l’équipe de campagne qui lui ont suggère de ne surtout pas recevoir ces ouvriers en colère, une colère légitime pour parler avec lui des patrons voyous, en l’occurrence l’inénarrable Mr Mittal, ces mêmes patrons voyous qu’il dénonçait encore lundi soir sur le plateau de TF1. Où est la cohérence entre les gestes et les paroles ? Il n’y en a aucune.

2)    Qui va-t-il pouvoir accuser cette fois ? Les séparatistes du 15ème arrondissement, dangereux terroristes lanceurs de pains au chocolat ? Les militants socialistes ? Criera-t-il à la manipulation de syndicalistes ? Au piège tendu ? C’est possible car il ose à peu près tout.

Pour le moment, la charge du candidat UMP vise un syndicat la CGT que Nicolas Sarkozy accuse de politiser le conflit. Las, c’est la CFDT qui par la voix d’Edouard Martin accuse le candidat:
« On n’a jamais dérapé, on est reçu avec des gaz lacrymogènes. On n’ira pas à l’Elysée lundi » a-t-il expliqué.

En tout cas, Sarkozy est à nouveau bon pour des images désastreuses ce soir dans les 20h. Comme à Bayonne où il était sorti d’un café refuge, cerné par les CRS, ce soir la France silencieuse verra, en dégustant sa soupe, des CRS tirer des lacrymo sur des ouvriers qui sont en passe de tout perdre, dans un bassin d’emploi dans lequel Nicolas Sarkozy n’a toujours pas honoré sa promesse (Gandrange).

Belle opération politique à dire vrai.
Gandrange : Plaque déposée par les salariés d'ArcelorMittal


A Lire Aussi :

François Hollande : Fendre l’armure par Dante

– Sarkozy : A l’UMP c’est chacun pour soi et gifles pour tous par Arsinoé

– L’Ascension Mélenchon par Dante

– Nicolas et Angela : la rupture ? par Cupidon

– Les questions qui fâchent Nicolas Sarkozy par Dante

– Soutien à Hollande : un Chevènement important par Renaudot


9 Commentaires

  1. C’est drole il est candidat et bénéficie tjrs de la protection policière….
    Ceci dit c’est vraiment un coup de maitre pour le président du peuple !!! il a tellement raconté de mensonges qu’il est à peu près inaudible auprès des Français, et quand je dis à peu près ….

  2. Ping : Florange : Sarkozy s’énerve …. encore « Ze Rédac

  3. Ping : DPDA : Arrogance et vanité de Copé « Ze Rédac

  4. Ping : DPDA : Hollande n’a pas fendu l’armure mais … « Ze Rédac

  5. Ping : Carla : dodo l’enfant do « Ze Rédac

  6. Ping : Comment Nicolas Sarkozy peut-il rebondir ? « Ze Rédac

  7. Ping : Après le Grand Journal : Sarkozy, Janus aux 2 visages « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s