Rama Yade tue le père 4

Par Hemingway

«  Tu seras ma Condoleezza Rice «  avait promis Nicolas Sarkozy à Rama Yade, avant 2007, pour l’attirer dans ses filets, elle qui venait de l’autre rive, décidé à en faire une icône de la diversité et de l’ouverture. Il n’en fallait pas plus à cette jeune femme à l’ambition dévorante et aux yeux insensibles au froid, élevée au biberon politique socialiste sénégalais. Elle franchit le Rubicon, en laissant son mari et ses amis de l’autre côté.

Lancée brusquement dans le grand bain gouvernemental à l’âge où tous les autres en sont encore à tenter de décrocher leur premier mandat électoral, elle ne s’y noya pas mais ne brilla pas non plus, aux droits de l’Homme comme à la jeunesse et au sport, par la qualité de son activité ministérielle et des réformes à son nom. Mais bonne nageuse, elle sut faire parler d’elle de manière régulière en prenant des positions peu marquées du souci de la solidarité gouvernementale, mais sachant toujours faire marche arrière avant qu’il ne soit trop tard.

C’est que Rama Yade est une communicante hors-pair, maître dans l’art de tresser sa légende personnelle de rebelle au président de la République. Avec elle, le calcul n’est jamais loin.

C’est à cette aune qu’il faut lire sa déclaration de ce matin :  » Nous avons le sentiment d’avoir le pistolet du FN sur la tempe (…). C’est ce qui explique que je ne vote pas la motion (ndlr : de soutien à Nicolas Sarkozy) « .

Avec son sens aigu de l’instant opportun, Rama Yade, le jour du Congrès du Parti radical qui débat de son soutien au président sortant et la veille du meeting de Villepinte, qualifié par beaucoup de meeting de la dernière chance pour Nicolas Sarkozy, a frappé très fort et s’est assuré un puissant écho médiatique. Le soutien de Jean-Jacques Aillagon à François Hollande est passé relativement inaperçu. Le refus de Rama Yade de soutenir Nicolas Sarkozy fait le buzz.

Que cherche Rama Yade ? A poser un jalon pour le futur. Pour elle, il est désormais évident que Nicolas Sarkozy sera battu le 6 mai prochain. Elle prépare donc son avenir personnel, le seul qui importe à ses yeux. Tant mieux si cela correspond par ailleurs à ce qu’elle pense au fond d’elle de la dérive extrême-droitière du président sortant.

Préparer cet avenir, c’est laisser toutes les portes de l’après-sarkozysme ouvertes. De l’UMP dirigé par Jean-François Copé ou François Fillon, jusqu’au PS en passant par le centre, il sera bon d’avoir su marquer une distance forte avec Nicolas Sarkozy. Rama Yade choisira lorsqu’une clarification de la situation, utile à ses intérêts, sera intervenue.

Ce faisant, elle a d’une certaine manière tué son père en politique au moment où il a le plus besoin d’elle. Dans ce monde-là, la reconnaissance étouffe rarement le débiteur.

En laissant tomber Nicolas Sarkozy, Rama Yade contribue avant même qu’il ait commencé, à plomber le grand rassemblement militant de Villepinte conçu comme celui de la démonstration de force et de l’affichage des soutiens au candidat de la droite. L’entourage du candidat tentera d’en minorer l’impact mais le mal est fait.

En cet instant, Nicolas Sarkozy qui a sans nul doute le sentiment d’avoir donné la vie politique à Rama Yade, médite peut-être ce mot d’Alexandre Dumas père : «  Il y a des services si grands qu’on ne peut les payer que par l’ingratitude « .


A Lire Aussi :

– Juppé, Fillon, Copé : 3 prétendants pour un parti malade par RichardTrois

– Villepinte : Sarkozy face à son impasse idéologique par Dante

– Borloo et Yade : preneurs d’otages par Renaudot

– Ressaisissez-vous Carla ! par Arsinoé

– Cacophonie dans l’orchestre UMP par Hemingway


Crédit Photos : WWF_FranceErnest Morales – Creative Commons

4 Commentaires

  1. Ping : Les Boulets de Sarkozy « Ze Rédac

  2. Ping : Sarkozy : la défaite dans les têtes et dans les mots « Ze Rédac

  3. Ping : Villepinte : Le rendez vous raté de Sarkozy « Ze Rédac

  4. Ping : Sarkozy à Villepinte : le surhomme qui ne peut pas tout « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s