Ressaisissez-vous Carla ! 7

Par Arsinoé

Carla Bruni-Sarkozy dans C à Vous

Carla Bruni-Sarkozy dans C à Vous

Comment le dire avec élégance ? Comment dire à Carla Bruni-Sarkozy qu’elle nous ennuie sans donner le sentiment d’ouvrir une chasse à la (belle) sorcière ? Comment lui dire qu’elle nous lasse prodigieusement dans cette mise en lumière, en musique, en tête de gondole. Que ses confidences nous ennuient et qu’elles frisent, au mieux le ridicule, au pire l’obscène.

Lorsque Carla Bruni déclare « nous sommes une famille modeste« , nous nous demandons vraiment si elle plaisante, si c’était une blague, une private joke avec un ami musicien après un petit coup de fumette. Le pire étant probablement qu’elle le croit. Des gens modestes. Je présume qu’en France, les gens modestes vivent comme les Sarkozy dans des villas privées du XVIème ou au bord de la Méditerranée. On présume qu’ils ont le choix, les gens modestes, entre un week-end  au Lavandou ou au bord du lac de Côme. Grotesque. Et totalement contre-productif. Comment le Président peut-il accepter que son épouse, entre deux petits fours dans une loge de télévision, puisse se laisser aller à ces confidences devant un journaliste. Les Sarkozy vivent dangereusement.

Grotesque aussi, lorsqu’elle affirme « j’ai peur qu’il meure«  Comment lui dire qu’on s’en fiche de ses peurs et que cette volonté, réitérée de vouloir présenter son président de mari sous un jour plus humain sent le fakir, la com’ et que même leur amour, qui semble pourtant très sincère en devient insincère à force d’exposition et de fausses confidences qui frise le gnangnantisme post-adolescent ?

Où est passée Carla Bruni, certes déjantée mais subtile, éprise de liberté, de droits de l’homme ,de littérature et de socialisme. Celle qui était de tous les meetings de gauche et la dernière présidentielle en 2007? Où est passée la jeune femme facile d’accès, simple, qui jamais ne snobait ses interlocuteurs, affirmait ses goûts très sûrs, ses choix parfois étranges. Ou est passée l’interprète du très joli « Quelquun m’a dit« , cette ballade nostalgique, entendre qui nous avait tous beaucoup touchés. Ne comptez pas sur moi pour brûler ce que nous-mêmes avons adoré, pour vilipender une femme dans ses choix amoureux.

En revanche, nous sommes en droit de lui dire une chose, simple.

Elle est libre d’aimer Nicolas Sarkozy, libre d’être une grande amoureuse de la vie, libre de vivre son rêve, libre d’utiliser sa fortune personnelle aux causes qu’elle veut défendre. Libre de rester ou de partir. Libre de créer, libre ne pas créer. En ce sens, rien ne justifie des pages entières pour instruire son procès en Sarkoïtude. Ça n’est pas le sujet.

En revanche, Carla, comme Michelle Obama ou toute autre femme de… , porte une immense responsabilité dans le regard que portent le monde sur elle et sur l’émancipation des femmes. Aussi Madame, Mesdames, il serait judicieux de laisser vos humeurs, vos états d’âme, vos confidences romanesques et totalement déplacées en coulisses et vous exprimer sur la politique, l’état de la France, et du monde. Car à force de vous enfermer vous même dans ce rôle de femme objet, uniquement capable d’étaler ses émotions à la face du monde, vous confirmez le rôle de potiche des femmes, dont elles veulent sortir depuis la nuit des temps.

Si vous ne le faites pas pour nous, faites-le pour vous et pour eux car je ne suis pas certaine que tout cela serve vos maris et compagnons, tant les gens sont fatigués de voir le bonheur des autres étalés sur papier.


A Lire Aussi :

– Cacophonie dans l’orchestre UMP par Hemingway

– Villepinte, le chant du cygne par Arsinoé

– Le hara-kiri de Nicolas Sarkozy par Arsinoé

– Ségolène Royal l’indispensable par Aristote

– Sarkozy et les journalistes : une relation torturée par Crayencour

7 Commentaires

  1. Ping : Borloo et Yade : preneurs d’otages « Ze Rédac

  2. Ping : Villepinte : Sarkozy face à son impasse idéologique « Ze Rédac

  3. Ping : Juppé, Fillon, Copé : 3 prétendants pour un parti malade « Ze Rédac

  4. Ping : Rama Yade tue le père « Ze Rédac

  5. Ping : Les Boulets de Sarkozy « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s