Cacophonie dans l’orchestre UMP 5

Par Hemingway

Cacophony - © Nick Roberts

© Nick Roberts

En 2007, dans la dynamique d’une campagne menée en tête, l’UMP avait constitué une formidable machine de guerre jouant derrière son chef une musique militaire guère mélodieuse mais sans fausses notes : Etats d’âme gardés sous le boisseau, éléments de langage diffusés en boucle par tous les lieutenants, confidences « off » maîtrisées.

La perspective de la victoire et de la distribution des prébendes allant avec, a beaucoup aidé à la discipline collective. Lorsque le chef réfléchit à la composition de l’orchestre pour la prochaine tournée, c’est le moment de montrer un comportement exemplaire pendant le concert et en dehors…

Le candidat Sarkozy 2012, prisonnier d’un entrelac de sondages déprimant sans entrevoir encore la lumière du bout du tunnel, a cette fois bien du mal à tenir ses musiciens. Depuis des mois, les nuances exprimées mezza voce, les réserves sussurées, les commentaires pessimistes ici ou là distillés, formaient quelques notes dissonantes mais qui ne remettaient pas en cause la cohérence de la partition voulue par le chef d’orchestre.

L’échéance approchant, l’alternance devenant plus qu’une hypothèse formelle, ces dissonances commencent à couvrir la musique qui prend de plus en plus le chemin de la cacophonie.

A l’occasion de la sortie de son livre souvenirs, Jean-Pierre Raffarin a exprimé des désaccords forts sur la manière de diriger le pays et sur la ligne politique choisie par Nicolas Sarkozy. On nous objectera qu’il fait depuis longtemps profession de soliste. Mais ce musicien d’expérience sait que ce n’est pas pendant la représentation publique que l’on exprime sa différence.

Alain Juppé, depuis quelques jours, laisse filtrer dans la presse qu’il pèse de tout son poids de fondateur de l’orchestre UMP pour faire changer le registre musical proposé aux Français. D’autres ministres, par le même canal du « off », regrettent de ne pouvoir tout simplement assister aux concerts.

Jean-François Copé applique à la lettre la partition mais sans assumer pleinement sa responsabilité de chef de choeur, visant déjà la place de chef d’orchestre.

Les premiers violons NKM et Rachida Dati font grincer les cordes en s’en prenant publiquement au joueur de grosse caisse Claude Guéant qui suit pourtant sans génie mais consciencieusement la mesure donnée par le chef d’orchestre.

Lionel Luca, musicien d’instrument à vent recalé au concours du conservatoire, clame haut et fort, peut-être par dépit, que la campagne est perdue.

C’était hier les amis parlementaires centristes de l’orchestre, sous la houlette de Pierre Méhaignerie et avec la bienveillance de Jean-Louis Borloo, qui appelaient Nicolas Sarkozy à passer de Wagner à Mozart en exigeant que  » les valeurs d’humanisme et de juste équilibre (…) soient mises au cœur de la campagne « .

Ce jeudi, c’est Jean-Jacques Aillagon, ex-ministre de la musique d’un gouvernement UMP, qui appelle à choisir le chef d’orchestre concurrent François Hollande.

Et demain, à qui le tour ? Le signal envoyé par Nicolas Sarkozy d’une possible dissolution de l’orchestre devrait susciter d’autres vocations.

 


A Lire Aussi :

Villepinte, le chant du cygne par Arsinoé

– Le hara-kiri de Nicolas Sarkozy par Arsinoé

– Ségolène Royal l’indispensable par Aristote

– Sarkozy et les journalistes : une relation torturée par Crayencour

 

5 Commentaires

  1. Ping : Ressaisissez-vous, Carla ! « Ze Rédac

  2. Ping : Borloo et Yade : preneurs d’otages « Ze Rédac

  3. Ping : Villepinte : Sarkozy face à son impasse idéologique « Ze Rédac

  4. Ping : Juppé, Fillon, Copé : 3 prétendants pour un parti malade « Ze Rédac

  5. Ping : Rama Yade tue le père « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s