Sarkozy à Bayonne : fiasco et stratégie de la tension 12

Par Dante

Sarkozy conspué à Bayonne - Capture

C’est un grand classique des campagnes que l’on sait perdues : tendre les ressorts au point qu’il se casse. C’est exactement le choix fait par Nicolas Sarkozy pour ces dernières semaines de campagne. Illustration par la preuve : le fiasco de Bayonne aujourd’hui.

Un candidat, président sortant, accueilli sous les huées et les jets d’œufs dans les rues de la ville.

On sourit quand on pense aux moyens de sécurité et de préparation dont dispose Nicolas Sarkozy pour anticiper ce type d’incidents. Apparemment, les filets de sécurité n’ont pas fonctionné, la rue n’a pas été nettoyée aussi proprement que lors de ses récentes déambulations dans le 15ème à Paris ou dans les rues d’Annecy.

Sarkozy réfugié dans un bar, alors que iTélé et BFM jugent utile d’interrompre leur direct quelques instants. On croit rêver. Sarkozy planqué, voilà qui fera plaisir à Jean-Francois Copé, accusant Francois Hollande de l’être. Tel est pris qui croyait prendre.

Sarkozy détesté : voilà ce que montreront les 20h ce soir et malgré tout le talent de mises en scènes des équipes de l’UMP, rien n’y fera. C’est un fiasco, comme celui de Lionel Jospin à Bir Zeit  ou de Jacques Chirac à Mantes-La-Jolie en 2002, lorsqu’un ado lui crache dessus.

Grosse défaillance dans la com’ qui cette fois, n’a pas pu empêcher que les murs en carton du village Potemkine fondent sous les cris des manifestants.

Mais un fiasco ne signifie pas une défaite, en tout cas, pas encore. Car il reste beaucoup de temps jusqu’au 22 Avril et il est clair que Nicolas Sarkozy et son équipe ont choisi la tactique des despérados : tendre la situation, l’envenimer.

C’est d’abord le candidat UMP qui sort, cerné par les CRS et accuse les « voyous basques et les militants socialistes de s’etre joints à eux ». Pire, voilà le président-candidat qui dérape gravement  accusant son adversaire : « Hollande a annoncé l’épuration, forcément ça échauffe les esprits » !
C’est ensuite sa porte parole, NKM, qui enfonce le clou et accuse le «  PS d’avoir organisé la manifestation » … Rien que ça.

Faut-il être idiot pour imaginer qu’un parti dont le candidat est en tête de tous les sondages, s’amuserait à donner ce type de consigne. Le problème, c’est que des esprits moins avertis peuvent le croire et nourrir la victimisation qui est une arme encore peu utilisée par le candidat UMP.

Le problème c’est que ce type de déclaration dégrade le climat, deja très tendu entre les deux favoris, et aussi dégradé sur le terrain entre les militants des deux camps.

Le problème, c’est enfin ce qu’on peut lire derrière ces déclarations : une volonté de tout grenader, d’allumer tous les incendies partout où ce sera possible.

C’est l’axe de campagne choisi et l’UMP fera feu de tout bois, et avec le plus de virulence possible.

Il suffit de lire le off du figaro aujourd’hui pour s’en rendre compte, tout n’est que langage de guerre, du carpet bombing à la chevauchée des Walkyrie. Une campagne wagnérienne, voilà qui rappellera quelques souvenirs intenables. Et d’ailleurs, sa musique de campagne indique tout de l’etat d’esprit général, quelque part entre Ben Hur  et  Carmina Burana.

Tout cela resterait de l’ordre du grotesque car après tout, il n’est pas désagréable de voir notre président se faire siffler dans une rue si ce n’était les mécaniques qui se mettent en place dans ce type de campagne.

Une bipolarisation ennuyeuse, puis agressive qui peut même devenir violente.

Une lassitude des électeurs qui se reportent sur les extrêmes ou l’abstention.

Pas de quoi en tout cas régénérer notre démocratie bien malade.

Halte au feu.


A Lire Aussi :

– Débandade à l’UMP : les mots pour le dire ! par Arsinoé

– Les leçons d’amateurisme de « Battling Sarkozy » par Belle-Amie

– La chute de la Maison Sarkozy par Le Troubadour

– Pulvar / Montebourg agressés : quelque chose de pourri au Royaume de France  par Lautréamont

12 Commentaires

  1. C’est tout bon pour Hollande… les doigts dans le nez il gagnera, sans mouiller la chemise. Président par défaut. BOF !

  2. Lamentable, le Sarko. On le savait incompétent, mais jusqu’ici, il avait toujours plus ou moins réussi à se retrancher derrière sa claque de figurants, les mêmes six ou huit mille militants venus en cars des quatre coins du pays pour agiter des drapeaux.
    Mais là, ça n’a pas marché…
    Pas d’argent pour payer les figurants? Mamie Bettencourt ne finance plus la campagne?
    Alors le marmot président joue la carte de la victimisation, façon LePen… bientôt, il va nous raconter qu’il n’a pas ses 500 signatures parce que le PS menace les maires (y compris les maires UMP…).

  3. Bfm et Itélé répètent en boucle que ces hués sont ceux des « socialistes et de l’ETA » la propagande UMP sur ces chaines est à vomir .

  4. Sommes-nous certains que ce ne sont pas les gens de l’UMP qui ont organisé ces incidents ? Moi je les crois capable de tout pour ensuite accuser François Hollande ; J’ai particulièrement aimé SARKO disant à un agriculteur véritable pas un de ces genteman famer qu’il fréquente d’habitude : »je ne suis propriètaire de rien » Il se fiche de nous, et nous prend vraiment d^pour des guignols. Il a bien essayé de paraitre civilisé mais voilà sa vraie nature, celle du « casse-toi pauv’con » qui refait surface. Vivement qu’il dégage !!!!

  5. Ping : Variae › [DEPECHE] Fiasco de Sarkozy à Bayonne : l’assistanat pointé du doigt

  6. Ping : De Bayonne à Bruxelles, Sarkozy ne parvient pas à “perturber” Hollande « Ze Rédac

  7. Ping : De Bayonne à Bruxelles, Sarkozy ne parvient pas à “perturber” Hollande « gauche2012

  8. Ping : Sarkozy en campagne : du risque d’être challenger « Ze Rédac

  9. Ping : Féria de Bayonne : du bon usage des élus dans une campagne ! « Ze Rédac

  10. Ping : L’extrême droite à pas de Guéant « Ze Rédac

  11. Ping : La semaine où Nicolas Sarkozy a perdu la campagne ? « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s