Sarkozy, Hollande, Royal & Montebourg : leçons du jour d’après 9

Reportage par Dante

Intéressante, cette journée du 16 février… Le jour d’après la candidature de Sarkozy.

12h : Le nouvel impétrant déambule dans les rues d’Annecy. La com est parfaite. Au milieu des gens, la foule à perte de vue, pas de micros, pas de caméras. Un reporter s’approche pourtant. Il est autorisé à entrer dans le cercle magique. Normal, c’est le reporter de BFM qui offre un live sur son antenne de plus d’une heure à un candidat président qui se balade.

Nicolas Sarkozy a le sourire des débutants, le ton doucereux, les mots simples du gars qui vient parler avec ses copains après une dure semaine de labeur. “Je leur parle, on a des choses à se dire”. C’est simple direct, le sourire est un peu las, le sourire d’un type fatigué mais qui fait l’effort de serrer les louches. Images propres, mise en scène parfaite et commerçant au petits oignons. « Je vais lui dire moi, à Monsieur Hollande que les 35h, je les fais en deux jours« . Le monsieur est boucher-charcutier, comme on les aime. Direct, un peu dru et bien à droite… Voire plus si affinités. Il était là par hasard et sa charge sur les 35h fleure bon la spontanéité, tout cela relayé complaisamment par BFM.  La vie en live.

Sarkozy poursuit, s’excuse d’interrompre ses non réponses au journaliste. Des gens l’attendent. Il doit discuter avec eux. C’est beau. 

15h30 Arnaud Montebourg arrive aux fonderies du Poitou, à Chatellerault, là encore l’éternelle histoire d’une entreprise qui gagne de l’argent et sacrifié ses salariés. En lutte. Discussion informelle et chaleureuse avec les syndicats. Montebourg , chantre de la démondialisation écoute et prend des notes.

18h30 : Nicolas Sarkozy s’excuse. Devant plusieurs milliers De militants à Annecy, il déclare tout de go : «  j’ai commis des erreurs. Mais j’ai pris les décisions avec ma raison et mon cœur« . Ça sonne assez juste. Vient le couplet de la peur :  » Je ne veux pas que la France vive ce que vit la Grèce« .  Et surtout la charge est d’une violence extrême sur François Hollande qu’il accuse de mensonges. On sent la poudre, ça ressemble à  machine se qui met en marche mais on se dit quand même que le ressort est un peu cassé.

19 h : Ségolène Royal arrive sur la scène du meeting commun avec Arnaud Montebourg.

Avec Ségolène Royal à l'AG de Désirs d'Avenir

Ségolène Royal, le 4 février 2012 - © Razak

Pour quoi voter pour François Hollande, le 6 mai prochain ?  « Car nous redonnerons leur fierté leur dignité et leur honneur aux ouvriers ». Royal très en forme devant une salle d’un millier de militants et de sympathisants. Derrière elle, le grand fond de scène  » Francois Hollande 2012″ le slogan : « Le Changement C’est Maintenant ». Ça a de l’allure et à voir le plaisir que la présidente de Poitou-Charentes prend à déchiqueter Nicolas Sarkozy qui  » découvre enfin le peuple « , « ment depuis 5 ans  » et favorise depuis toujours « la collusion entre les pouvoirs financiers et politiques » on se dit qu’elle n’a rien perdu de son esprit combatif et surtout de sa vista politique. Au point de s’offrir une ovation debout des militants. Royal savoure. Elle est en campagne pour François. Et visiblement , elle aime ça.

Quelques minutes plus tard, Arnaud Montebourg, très bien accueilli , dénonce les patrons voyous, leurs retours sur investissements et s’offre un beau succès lorsqu’il mime Sarkozy, capitaine d’un navire, rouleurs de mécaniques, dont nous ne voulons plus.

Royal-Montebourg. L’affiche est belle, attrayante et radicale. On se dit alors que le flanc gauche du candidat, le flanc  » peuple » qu’il a un peu plus de mal à incarner, est bien gardé par ces deux là.

François Hollande sur TF1, le jour d'après

20h François hollande est au 20h de TF1. Posé, calme, maîtrisé. Il accuse Sarkozy de « falsification ». La charge est bien menée. En le regardant on se dit que sa qualité principale, c’est la maîtrise. À Royal le courage et l’intuition, à Montebourg l’inventivité, à Hollande la maîtrise.

Pas une seule fois, depuis le début de la campagne, il ne s’est laisse entraîner dans l’arène par la droite. Il passe toutes les étapes, sans se départir d’un calme, d’une cérébralité, d’une sérénité qui deviennent, jour après jour, des trésors précieux dans une campagne qui va se tendre.

La force de François Hollande, c’est sa maîtrise, face Nicolas Sarkozy tout en émotions, en passions et en foucade. L’eau qui coule contre le feu.

Au jour d’après , on peu dire que le décor se met en place, que le président-candidat est encore un animal politique assez doué même s’il parait un peu fatigué lui-même par ses propres sketchs. On peut dire que le Canadair socialiste ne déraille pas de la ligne de conduite qu’il s’est fixée. Et qu ‘il a, en la personne de Ségolène Royal et d’Arnaud Montebourg une dream team brillante, et acérée qui peut, à elle seule, faire qu’on remporte une élection sans péril mais avec gloire.

En vidéo le discours de Ségolène Royal  :


A Lire Aussi :

– A Rouen, François Hollande oppose l’espoir à la peur par RichardTrois

– Sarkozy candidat : Moi ou le Chaos par Lautréamont

–  Stratégie de reconquête : Nicolas Sarkozy face à un immense obstacle par RichardTrois

– Triangulation, strangulation : la stratégie de Sarkozy par Dante

9 Commentaires

  1. que de temps perdu .Si seulement FH avait obtenu la cohésion derrière SR en 2007. le voulait il? pensait il déjà à 2012 ?. et puis une femme, son ex en plus, présidente ,JAMAIS !!. Alors les Français on s’en fout. on a fait gagner Sarkozy et maintenant on se plaint . les pauvres ils souffrent .. De plus la plupart des idées de SR sont reprises après avoir été moquées . sa force c’est sa maitrise !! en effet ;il a maitrisé ,Fabius pour le referendum européen , il a fait appliquer !! la règle de tous derrière la motion arrivée en tête , il a cautionné les tricheries lors de l’élection de la première secrétaire .Quel courage ! quelle classe aussi d’avoir quitté SR au milieu de sa campagne . C’est un ambitieux qui imite Mitterrand pour se faire valoir . heureusement que SR est derrière lui . ,qu’elle a apporté ses idées . Lui en sera t il reconnaissant ? Fabius ,Emanuelli , Guigou ; Hamon Aubry et bien d’autre voudront ils qu’elle devienne présidente de l’Assemblée. Si c’est comme pour le referendum je doute de l’efficacité de FH . j’espère tout de même pour elle .Je suis de gauche ,je voterai FH au deuxième tour ,mais je me refuse de l’encenser .

  2. Ping : Delphine Batho dénonce Sarkozy « le président de l’oligarchie financière » ! « Ze Rédac

  3. Ping : Peuple contre élites : décryptage de la « sarkophrénie » « Ze Rédac

  4. Arnaud se charge des patrons voyous,Ségolène pour des idées simples et efficaces,François pour la victoire

  5. Ping : Sarkozy ou la tentation de Venise ? « Ze Rédac

  6. Ping : Nicolas Sarkozy ou la tentation de Venise ? « Ze Rédac

  7. Ping : De Le Pen à Sarkozy : une campagne pestilentielle « Ze Rédac

  8. Ping : Nathalie Kosciusko-Morizet gagne haut la main le « concours de lâcheté et d’inélégance » « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s