Christian Vanneste : enfant naturel du cynisme électoral de Nicolas Sarkozy 2

par Saint-Simon

Christian Vanneste à l'Assemblée - capture Salam93

Christian Vanneste, député UMP du Nord, quelques années après avoir eu maille à partir avec la justice, a remis le couvert en tenant des propos jugés révisionnistes et homophobes.

L’UMP, par la voix de son secrétaire général Jean-François Copé, a immédiatement réagi en annonçant des sanctions contre Christian Vanneste : exclusion du parti et retrait de l’investiture UMP. Nicolas Sarkozy a condamné les propos du député de son parti, ce mercredi soir sur TF1. Incident clos, au moins concernant le parti présidentiel ? Non, ce serait trop facile.

D’abord parce que ce député du Nord, comme chacun s’en souvient, s’est déjà illustré il y a quelques années en déclarant que « l’homosexualité est une menace pour l’humanité » et « nuisibles à l’intérêt général ». Il avait alors été exclu une première fois de l’UMP. Ses convictions étant connues de tous et manifestement invariables en la matière, pourquoi a-t-il été réintégré depuis ? Pourquoi une telle mansuétude ?

Le triste Christian Vanneste n’est malheureusement pas le premier parlementaire ou hiérarque UMP à déraper de la sorte. Rappelons-nous Chantal Brunel, membre de la droite populaire – un courant de l’UMP – qui proposait de remettre les immigrés dans des bateaux. Ou Lionnel Luca, autre député membre de la droite populaire qui plaide pour le rétablissement de la peine de mort. Très récemment Claude Guéant a considéré que certaines civilisations sont inférieures à d’autres. Quant au lien entre immigration et insécurité, ils sont nombreux à l’UMP à le faire.

Jacques Chirac avait rejeté avec une grande dignité toute compromission de la droite républicaine avec le Front National. L’actuel Président de la République a, quant à lui, fait le choix, pour conquérir le pouvoir, d’élargir son assise électorale du côté des électeurs du Front national. Tous les commentateurs avaient alors crié au génie électoral.

Nicolas Sarkozy prend la même option stratégique pour conserver le pouvoir en 2012. Autour de lui deux conseillers pèsent davantage que d’autres : Patrick Buisson, ancien directeur du journal d’extrême-droite Minute, et Guillaume Peltier, ancien du Front national, promu porte-parole de la campagne présidentielle.

La droite populaire bénéficie, depuis plusieurs mois, d’un « bon de sortie » de Nicolas Sarkozy pour envoyer des signes aux électeurs frontistes. Quant à Claude Guéant, il est la voix de son maître et chacune de ses saillies est calibrée avec l’Elysée.

Le Président sortant n’est certainement ni xénophobe ni homophobe. Il est simplement cynique : « combien ça me rapporte en nombre de voix ? ». Mais ce cynisme électoral n’est pas sans conséquence. Il a fait et continue de faire tomber les barrières morales de nombre de responsables UMP qui tiennent des propos que seul Jean-Marie Le Pen osait proférer il y a quelques années. Lorsqu’on courtise le diable, il ne faut pas s’étonner qu’on finisse par se brûler en l’approchant de trop près.

L’UMP veut prendre modèle sur le Parti républicain aux Etats-Unis en faisant cohabiter en son sein toutes les familles de la droite, du centre droit aux frontières de l’extrême-droite. A terme le pari est risqué. Les radicaux pèsent davantage que les modérés dans le débat politique et le centre de gravité du parti républicain ne cesse de se déplacer vers la droite.

Quel que soit le résultat électoral de cette stratégie en avril et mai 2012, une chose est sûre : le message de rejet de l’autre, de « bouc-émissairisation », d’anti-fraternité continue de prospérer. Peut-être est-ce du génie électoral. Mais ce n’est certainement pas de la grandeur politique. 


A Lire Aussi :

– Nicolas Sarkozy peut-il en 2012 gagner en faisant campagne comme en 2007 ? par Saint-Simon

–  Stratégie de reconquête : Nicolas Sarkozy face à un immense obstacle par RichardTrois

– Triangulation, strangulation : la stratégie de Sarkozy par Dante

– Sarkozy et la TVA Sociale : Courage, fuyons répond l’UMP  par Matrix

2 Commentaires

  1. Ping : Pulvar / Montebourg agressés : quelque chose de pourri au Royaume de France « Ze Rédac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s