Bayrou : le Béguaiement de l’Histoire 3

Par Arsinoé

François Bayrou et Michel Fanget - Clermont-Ferrand 2008Bayrou acte III. Eh oui, le temps passe et semble glisser sur François Bayrou comme sur les plumes d’un canard. Le Bayrou est une espèce assez rare, appelé scientifiquement bayroutus pleindastus pyrénéa. Une sorte de petit baudet têtu qui hiberne des années durant et repart, tous les 5 ans ,à l’assaut de sa montagne personnelle : la présidentielle !

C’est la grande affaire de sa vie, son obsession, son graal et sa madeleine de Proust . Et finalement, on s’habitue à voir revenir ce personnage étrange, mélange d’entêtement, de narcissisme absolue et de mauvaise foi plus haute encore que le Pic du Midi qui s’est penché, n’en doute-t-il pas, sur son berceau. Car Bayrou fait partie de ces êtres qui regardant la montagne pensent que c’est la montagne qui se tourne pour les regarder.

Ainsi donc, tous les 5 ans, François Bayrou revient nous chanter sa même chanson. Les versions différent un peu, rendons lui grâce.

En 2002 , il nous assommait  avec son road movie dans un bus au colza et sa gifle à un sale gamin qui lui faisait les poches.

En 2007, nous eûmes droit à la tirade contre les élites et les médias. Aidé par quelques socialistes, dont Michel Rocard, il failli même se qualifier pour le second tour, refusant tout de même de barrer la route à Nicolas Sarkozy en soutenant Ségolène Royal. Drapé dans sa dignité outragée. François « jesuisqu’unpovrepaysan » se retira sur son aventin, préférant laisser le pays se dépêtrer avec Nicolas Sarkozy. 4 ans d’hibernation, entrecoupée d’une vilaine attaque sous la ceinture contre Daniel Cohn-Bendit au moment des européennes et revoilà notre homme, à nouveau chantre du ni-ni, du tous ensemble, tous au dessus, tous dedans, tous unis, tous avec moi etc etc etc.

Les mots ont changé mais la recette reste la même : peu de propositions. Bayrou annonce des réductions de dépenses mais ne dit surtout pas lesquelles. Des taxations supplémentaires. Une hausse de 2% de la TVA, ce qui représente, selon mes calculs savants, entre 150 et 200 euros en moins par an pour un smicard. C’est beaucoup. Et toujours la même rengaine, à équidistance du PS et de l’UMP. Cette fois, il a rajouté à sa panoplie le Made in France. Toujours aussi démagogique.

Reste le discours, qui s’est tout de même un peu durci. Habituellement le centriste ne fait pas dans l’industrie, l’ouvrier, le populo. Le centriste est chic, cultive, parle beaucoup d’Europe et des racines chrétiennes de l’europe. Il est conservateur, aime par dessus toute Schuman, dont il célébre, l’oeil humide, la naissance, la mort et la première communion. Mais, Bayrou, lui s’encanaille, va dans les usines et finirait même par chanter l’internationale si on le poussait un peu « l’Elysée vaut bien une messe rouge ».

Et le pire, c’est que ça fonctionne un peu. Bayrou se réveille et le revoilà partout, pérorant, distribuant les bons et les mauvais points, avec ce jésuitisme si particulier et cette gravité ennuyeuse de l’homme d’Etat qui souffre et se bat pour ses concitoyens.

Sacré François qui nous offre encore aujourd’hui un grand numéro de rien. Où est son programme ? Que dit son programme ? Rien. Nous nous alignons sur les prévisions de croissance, nous produisons français et nous réduisons la dette . Comment ? Nous verrons.

Mais qu’importe le programme. Il le dit lui même : c’est un homme qu’on choisit, pas un programme. Un homme, vous noterez bien la chose. Pas une femme. Non, un homme solide, moral, humain.

On en oublierait presque qu’il en fut de tous les gouvernements les plus droitiers, de toutes les coalitions régionales et nationales.

Et que si l’UMP ne présente pas de candidat contre lui aux prochaines législatives, c’est bien parce qu’il existe un deal pour l’entre deux tours avec Nicolas Sarkozy.

Bayrou est de gauche comme Arlette Laguiller est centriste. À partir de ce moment la, pourquoi perdre temps de temps avec un tel miroir aux alouettes ? Mieux vaut voter directement Hollande ou Sarkozy dès le 1er tour. On gagnera du temps et nous nous épargnerons les messes assommantes de ce vieux jeune homme certes bourré de talents mais qui rêve un peu trop grand pour lui depuis trop longtemps.

Crédit Photo :  François Bayrou – Clermont-Ferrand 2008 – Mouvement Démocrate – Creative Commons

3 Commentaires

  1. Ping : Des Paroles et des Actes : Fillon endosse le pire de Sarkozy « Ze Rédac

  2. Perso, je ne voterai ni Hollande et ni Sarkozy au premier tour.

    Pourquoi vouloir toujours ramener la couverture à ses 2 êtres avides seulement de pouvoir.

  3. Que de venin à l’égard d’un chef de parti.
    Les socialistes sont dans toutes les régions, dans beaucoup de mairies et donc disposent de moyens.Voyons ce qui est fait?
    Leur candidat par défaut n’a pas la dimension pour mener ce pays au changement.
    Quant au sortant, il promet, promet, promet et n’agit pas dans la concertation!

    Non, sutout ne pas voter pour l’un comme pour l’autre. Ne pas rentrer dans ce que veut imposer ce petit monde médiathique et politique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s